L’assurance scolaire pour étudiant

L’assurance scolaire pour étudiant

Au moment de l’entrée dans les études supérieures, les besoins en assurance ne sont plus exactement les mêmes qu’au lycée. Université, stages en entreprise, apprentissage, séjours à l’étranger… Autant de choses à prendre en compte dans le choix de son assurance scolaire étudiante.
Nous vous aidons à faire le point concernant les assurances nécessaires à vos études : est-elle obligatoire ? Quel est son coût ? Où la souscrire et comment choisir le meilleur contrat ? L’assurance habitation peut-elle pallier à l’assurance scolaire ? On vous explique.

L’assurance scolaire offre des couvertures dédiées aux cas de figure spécifiques qui peuvent se produire pendant le temps scolaire, puis le temps universitaire.

Après le baccalauréat, vous allez probablement entamer une nouvelle phase de votre vie, avec un nouveau logement, un véhicule personnel… Autant de changements qui nécessitent des assurances dédiées. D’autant plus que le départ du domicile familial peut aussi signifier, selon les cas, que vous ne pouvez plus être couvert par la Responsabilité Civile du contrat d’assurance multirisque habitation de vos parents.

Une assurance scolaire universitaire permet de couvrir votre Responsabilité Civile ; elle comprend aussi souvent une garantie individuelle accident, et permet d’anticiper sereinement les différentes étapes de votre vie étudiante, comme les stages et les séjours à l’étranger.

  • Certains assureurs proposent même des contrats groupés, permettant de bénéficier à la fois d’une assurance scolaire adaptée à l’université, d’une assurance habitation (comprenant souvent la Responsabilité Civile), et d’une assurance auto.

L’assurance scolaire est-elle obligatoire pour les étudiants ?

Non, vous n’avez pas besoin d’être couvert par une assurance scolaire spécifique pour pouvoir vous inscrire dans un établissement d’études supérieures.

En revanche, vous devez obligatoirement être couvert au titre de la Responsabilité Civile ; une attestation vous sera généralement demandée au moment de votre inscription par votre école ou votre université. Ainsi, l’assurance habitation et l’assurance scolaire peuvent être liées par la garantie Responsabilité Civile présente dans chacune d’elles :

Si vous logez chez vos parents pendant vos études, et que vous étiez jusque-là couvert par leur contrat d’assurance multirisque habitation, vérifiez dans les termes de leur police d’assurance que vous pouvez bien continuer à bénéficier de cette couverture même si vous avez plus de 18 ans (et si oui, jusqu’à quel âge).

Si vous déménagez de chez vos parents au début de vos études, vous devrez probablement souscrire une assurance habitation pour votre nouveau logement : vérifiez bien alors que ce contrat vous couvre également pour la Responsabilité Civile (c’est normalement une obligation légale, mais cela dépend aussi du type de logement pour lequel vous optez). 

À quoi sert l’assurance scolaire pour un étudiant ?

On ne parle généralement plus d’assurance scolaire après le bac, mais d’« assurance étudiant » ou « assurance universitaire ». Pourtant, il s’agit bien du même type de garanties que celles offertes par les contrats d’assurance scolaire classiques, mais adaptées pour la vie universitaire.

Une assurance étudiant vous permet le plus souvent d’être couvert au titre de la Responsabilité Civile et de la garantie individuelle accident, ainsi que pour des dommages que pourraient subir vos biens matériels.

L’assurance étudiant intervient également en complément de la Sécurité Sociale et de la mutuelle pour le remboursement des frais de santé, liés par exemple à un accident. Elle peut vous aussi couvrir si vous pratiquez une activité sportive (attention, pour un sport pratiqué en compétition, les conditions d’assurance ne sont souvent pas les mêmes).

Selon les assureurs, vous pouvez également bénéficier de garanties supplémentaires : 

  • Une couverture si vous faites du baby-sitting de manière occasionnelle, 
  • Un soutien psychologique en cas de harcèlement, 
  • Une assistance juridique
  • Vous pouvez également percevoir un capital vous aidant à la poursuite de vos études si vous êtes amené à redoubler une année car un accident vous a empêché de vous présenter à des partiels.
  • Souscrire une assurance étudiante vous permet également d’être couvert au titre de la Responsabilité Civile pour vos jobs d’été et vos stages, voire vos stages à l’étranger.

Quelle assurance scolaire pour un stage ?

Si vous effectuez un stage au cours de vos études, vous aurez surtout besoin d’une assurance Responsabilité Civile. En effet, si l’assurance de votre employeur vous couvre pour les accidents qui pourraient vous arriver sur votre lieu de travail, et sur vos trajets, cela ne couvre pas les accidents et autres dommages que vous pourriez causer. L’assurance Responsabilité Civile est donc nécessaire ; elle vous sera d’ailleurs probablement demandé au moment de la signature de la convention de stage.

Si vous effectuez votre stage à l’étranger, il est conseillé de souscrire une assurance étudiant dédiée, offrant notamment des garanties en cas d’hospitalisation, ou de rapatriement médical. La plupart des assureurs proposent des contrats de ce type, qui peuvent être souscrits uniquement pour la durée de votre stage.

  • Attention, si vous êtes habituellement couvert par la Responsabilité Civile incluse dans l’assurance multirisque habitation de vos parents, vérifiez que celle-ci s’applique bien également à vos activités professionnelles.

Quelle assurance scolaire pour un apprenti ?

Le statut de l’apprenti est un peu particulier, car il est à la fois étudiant et employé. La plupart des contrats d’assurance scolaire universitaire prévoient cette situation, et couvrent les étudiants classiques comme les apprentis.

Sachez également qu’en tant qu’apprenti, vous êtes considéré comme un salarié dans l’entreprise, au même titre que les autres : vous êtes donc couvert par l’assurance de votre employeur pour votre temps de présence dans l’entreprise, vos cours au CFA, et vos trajets vers les lieux d’apprentissage, pour les accidents et dommages que vous pourriez subir.

L’assurance étudiant vous permet donc d’être couvert pour la Responsabilité Civile (car les accidents que vous pourriez causer ne relèvent généralement pas de l’assurance de votre employeur), et peut vous proposer des garanties en cas de vol et/ou de dommages de vos biens, et vous offrir, souvent, une couverture complémentaire concernant les frais médicaux, par exemple.

Selon la taille de votre entreprise et la durée de votre apprentissage, votre employeur peut vous proposer une complémentaire santé ; votre assurance étudiant peut là encore jouer pour les frais qui ne seraient éventuellement pas couverts par cette complémentaire.

Quelle assurance scolaire pour un étudiant travaillant pendant ses études ?

Si vous avez choisi de souscrire une assurance scolaire universitaire pour vos études, et que vous travaillez en parallèle de vos cours, vérifiez bien les termes de votre police d’assurance : certains contrats ne vous couvrent que pour votre scolarité et votre vie privée (et parfois pour vos stages prévus dans votre cursus), mais pas pour votre vie professionnelle.

En revanche, l’assurance de votre employeur vous couvre pendant votre temps de travail, et vos trajets.

Il est donc nécessaire de vérifier que vous bénéficiez bien d’une assurance Responsabilité Civile dans toutes les situations, afin de bénéficier d’une couverture complète, et de pouvoir combiner sereinement votre double vie d’étudiant et d’employé.

Combien coûte une assurance scolaire universitaire ?

Les tarifs de l’assurance scolaire pour étudiant sont très variables, et dépendent à la fois de votre assureur et du type de contrat pour lequel vous optez : Responsabilité Civile et garantie individuelle accident, couverture pour les stages à l’étranger, contrats groupés comprenant aussi l’assurance habitation…

Pour vous donner un aperçu des tarifs, Réassurez-moi vous présente ici quelques exemples d’offres d’assurance étudiant.

Coût annuel de l'assurance étudiant

Garantie RC

Garantie individuelle accident

Garanties annexes prévues

Mep

16 €

Monde entier : transport sanitaire, rapatriement médical...

Aviva

20 €

Garantie des objets, assistance ...

Smeba

24 €

Études, stages, jobs, séjour étranger (-180j)

Assistance, vol du téléphone, perte des papiers / clés / bagages ...

MMA

28 €

24h / 24h et 7j / 7j

Dommages aux biens, indemnités invalidité et décès ...

MAE

38,50 €

Assistance, dommages aux biens, soutien psychologique...

Allianz

48,24 €

24h / 24h et 7j / 7j en cours, stage ou activité sportive

Macif

60 €

Stages, études étranger, jobs

Stages, études étranger, jobs

Assurance habitation, meubles et effets personnels, assistance ...

Matmut

612 € (soit 51 € / mois)

Assurance habitation, assistance, service juridique ...

Quelle assurance étudiant choisir ?

Le choix de votre assurance pour la durée de vos études dépend à la fois de votre situation et de votre budget. Selon si vous logez ou non chez vos parents, si vous avez votre propre véhicule, si vous êtes en apprentissage, en stage, en France ou à l’étranger… Vous n’aurez pas besoin des mêmes garanties.

Il est donc important de comparer les différentes offres pour choisir son assurance scolaire, et donc la meilleure offre existante pour étudiant.

Les assurances scolaires étudiant peuvent être souscrites soit auprès d’un assureur classique, soit auprès d’une mutuelle étudiante (dont les offres incluent généralement les garanties de l’assurance universitaire, en plus de leurs garanties spécifiques). Attention à ne pas regarder uniquement le prix lors de votre souscription : privilégier une assurance scolaire pas cher sans regarder les garanties peut s’avérer coûteux en cas de sinistre. N’hésitez pas à vous tourner vers nos experts en cas de besoin ! 

Existe-t-il des contrats d’assurances scolaires spécifiques pour les étudiants ?

Oui, il existe des contrats d’assurance, et même des assureurs, spécifiquement dédiés aux étudiants. Les offres ne sont pas exactement les mêmes que dans les contrats d’assurance scolaire classiques, car les besoins des étudiants ne sont pas les mêmes que ceux des lycéens.

Certains assureurs vous permettent d’étendre les contrats d’assurance scolaire classiques pendant vos études, souvent jusqu’à un âge limite (24 ans par exemple). Si vous souhaitez prolonger le contrat d’assurance scolaire que vous aviez au lycée, vérifiez bien ses conditions : après 18 ans, certaines garanties peuvent être modifiées, comme le paiement de la franchise de l’assurance scolaire par exemple. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre assureur pour voir avec les termes de la prolongation de votre contrat.

D’autres compagnies d’assurance vous proposent des contrats dits « étudiants », offrant des couvertures à la fois pour les cours et les stages. Il existe également des contrats groupés spécialement créés pour les étudiants, et qui vous permettent d’être assurés à la fois pour vos cours, votre logement et votre voiture.

  • Pour choisir l’assurance la plus adaptée à votre situation, n’hésitez pas à utiliser le comparateur d’assurance mis à votre disposition par Réassurez-moi. Gratuit, en ligne et sans engagement, il vous aide à faire le point sur les différentes offres sans avoir à remplir un nouveau questionnaire pour chaque offre.

Quelle est la différence entre une assurance scolaire universitaire et la LMDE ?

La LMDE est, comme son nom l’indique, une mutuelle (LMDE : La Mutuelle Des Étudiants). Elle a donc pour but de compléter les remboursements de la Sécurité sociale concernant les divers frais de santé. Elle ne s’adresse qu’aux étudiants.

Comme d’autres mutuelles étudiantes, la LMDE a également développé des offres complémentaires, telles que la Responsabilité Civile, la garantie individuelle accident, une protection juridique…

Un étudiant a donc le choix entre un assureur classique et une mutuelle étudiante comme la LMDE pour s’assurer pendant ses études. Utilisez notre comparateur pour savoir quelle offre est la plus intéressante selon votre situation !

Souscrire à une assurance scolaire universitaire ou à la LMDE ?

Tout dépend de votre situation. Il est conseillé d’être couvert par une mutuelle, afin de bénéficier d’un meilleur remboursement des frais médicaux. Et les mutuelles étudiantes comme la LMDE ont élaboré leurs offres spécifiquement en fonction du budget et du mode de vie des étudiants.

Cependant, en tant qu’étudiant il est souvent possible de continuer à bénéficier de la mutuelle de vos parents, surtout si vous continuez à habiter sous leur toit. Dans ce cas, il n’est pas forcément utile de souscrire à une autre mutuelle, et vous pouvez vous tourner vers un assureur classique pour votre assurance universitaire.

Si vous ne bénéficiez pas de la mutuelle de vos parents, une mutuelle étudiante peut être intéressante pour vous, surtout concernant les tarifs. Cependant, ce type de mutuelle ne propose généralement pas d’assurance habitation ou d’assurance auto ; vous devrez alors souscrire ces autres contrats chez un assureur différent.

Est-ce que l’assurance habitation d’un étudiant suffit à le couvrir pendant ses études ?

Tout dépend de son cursus. Si l’assurance habitation de l’étudiant comprend bien une partie Responsabilité Civile, alors elle lui offre la couverture minimale dont il a besoin légalement. En revanche cette assurance peut se révéler insuffisante, en cas de frais d’hospitalisation par exemple, ou en cas de redoublement lié à une impossibilité de se présenter aux partiels suite à un accident.

De plus, si vous effectuez un stage à l’étranger des assurances spécifiques peuvent être exigées, comme la garantie accident par exemple, ou le remboursement des frais médicaux dès le premier euro.

Pour résumer

Il est donc conseillé de souscrire une assurance étudiant dédiée plutôt que se contenter de son contrat d’assurance habitation…

Posez votre question
Un expert vous répondra