Quel est l'intérêt d'une surcomplémentaire dentaire en 2020 ?

Mis à jour le 17 juillet 2020 par Antoine Fruchard 

Avec l’optique, les soins et prothèses dentaires font partie des principaux postes de dépenses des français en matière de santé. Implants, orthodontie… Le dentaire coûte cher dans l’hexagone et les remboursements de la Sécurité sociale sont faibles. Afin de bénéficier d’une bonne prise en charge, il faudra souvent adhérer à une mutuelle performante voire, à une surcomplémentaire santé dentaire. Mais, quelle surcomplémentaire ? À quel prix et avec quels plafonds de garanties ? On vous dit tout !

duree delai carence surmutuelle sante

À quoi sert une surcomplémentaire santé dentaire ?

En matière de remboursement des frais de santé, la surcomplémentaire intervient au 3ème niveau, après la prise en charge de la Sécurité Sociale et celle de la mutuelle. Aussi appelée sur-mutuelle, la surcomplémentaire a vocation à minorer (voire à supprimer) le reste à charge, somme qu’il vous reste à payer après une dépense en dentaire.

Un contrat de surmutuelle pourra vous assurer une prise en charge pour de nombreux types de dépenses : tels que l’optique, le dentaire ou l’hospitalisation, dont peut faire partie un volet psychiatrie (surcomplémentaire santé en cas de psychiatrie). À l’inverse, vous pourrez préférer une surcomplémentaire ne couvrant qu’un seul poste, si vous avez par exemple des besoins spécifiques et onéreux en dentaire : bridges, couronnes, inlay-core, etc.

Une surmutuelle (qu’elle soit orientée dentaire ou non) est un produit très personnalisable. Vous trouverez forcément une couverture sur-mesure vous conférant un niveau de remboursement maximal pour vos besoins réels.

Comment obtenir des devis de mutuelle surcomplémentaire dentaire ?

Afin de trouver la meilleure surcomplémentaire dentaire, vous aurez tout intérêt à mettre plusieurs devis en concurrence. Sachez toutefois que les établissements commercialisant ce type de produit sont moins nombreux que ceux proposant des mutuelles santé « classiques ». Cependant, certaines entités vendent à la fois des complémentaires et des surcomplémentaires.

Pour obtenir des simulations de tarif personnalisées, n’hésitez pas à consulter (en ligne, par téléphone ou en agence) :

  • votre mutuelle habituelle ;
  • d’autres organismes de mutuelle proposant des couvertures santé de 3ème niveau ;
  • des assureurs ;
  • des banques ;
  • un courtier (il proposera des contrats avec des tarifs négociés et des formalités simplifiées).

Ne vous contentez pas d’un seul devis ! Vous risqueriez de passer à côté d’une offre plus adaptée et/ou moins.

Il sera parfois plus intéressant d’augmenter le niveau de garanties de votre contrat de mutuelle, voire de changer de contrat, plutôt que d’adhérer en plus à une surcomplémentaire. Pour vous aider à trouver une complémentaire santé plus adaptée à vos besoins et au meilleur prix, Réassurez-moi met à votre disposition son comparateur en ligne. 100 % anonyme et gratuit, notre outil, sur la base de votre profil et du niveau de couverture que vous attendez, vous présente une sélection des meilleurs devis. Libre à vous de souscrire par la suite :

Peut-on souscrire une surcomplémentaire dentaire sans plafond ?

En principe, chaque formule de surcomplémentaire dentaire pose un plafond d’indemnisation, en général exprimé :

  • par année ;
  • par personne mentionnée au contrat.

Une surmutuelle dentaire vous conférant par exemple un taux de remboursement de 500 % pourra être limité à 2 000 € de prise en charge annuelle. Le plafonnement sera alors souvent un problème pour l’assuré ayant d’importantes dépenses dentaires et ce, surtout s’il a besoin d’implants, de prothèses, de soins de parodontie (etc) non ou mal remboursés par la Sécurité Sociale. Une couronne dentaire coûte entre 500 € et 1000 €, alors que le remboursement au titre de l’Assurance Maladie est d’à peine plus de 70 €.

Retenez également bien qu’il pourra y avoir plusieurs plafonds :

  • un pour les actes pris en charge par la Sécurité Sociale (sur la base d’un tarif de convention) ;
  • un autre pour les actes non remboursés par la Sécurité sociale.

Bien que plus chers, certains contrats de surcomplémentaire dentaire sans plafond / délai de carence sont disponibles sur le marché. Ce type de produit s’adresse principalement aux séniors ou aux assurés ayant d’importantes dépenses non remboursées par la Sécu. Même sans plafond, la prise en charge perçue sera toujours limitée aux frais réels engagés.

Comment souscrire une surcomplémentaire santé dentaire sans délai de carence ?

Le délai de carence est la période suivant la souscription du contrat pendant laquelle les garanties ne pourront être activées. Concrètement, vous payez votre cotisation normalement mais n’aurez droit pendant ce laps de temps à aucun remboursement, même si vous engagez des frais de santé en principe remboursables. Le délai de carence est un moyen pour l’assureur de préserver l’aléa. La plupart des surmutuelles dentaires (ou généralistes) en prévoient.

La durée du délai de carence varie selon les contrats de surcomplémentaire dentaire mais peut aller jusqu’à 12 mois.

duree delai carence surmutuelle sante

L’intérêt des surcomplémentaires santé sans délai de carence dentaire est que l’adhérent sera remboursé de ses frais réels dès la souscription du contrat, même s’il se fait poser un implant ou qu’il paye des dépassements d’honoraires tout de suite après l’adhésion.

Les frais dentaires sont souvent imprévisibles et peuvent se chiffrer en centaines voire en milliers d’euro, alors autant ne pas avoir à attendre pour prétendre à un remboursement !

Comment choisir la meilleure mutuelle surcomplémentaire dentaire ?

La meilleure sur-mutuelle santé est celle qui sera la plus adaptée à vos besoins, et au meilleur prix. En fonction de vos habitudes de santé, vous pourrez opter pour une surcomplémentaire au champ d’application large (surcomplémentaire santé hospitalisation + optique + dentaire) ou au contraire à un contrat centré uniquement sur un poste de dépenses précis (surcomplémentaire santé optique uniquement, par exemple).

Les remboursements que vous percevrez dans l’année au titre de vos frais dentaires devront être supérieur au coût de votre surmutuelle. Si ce n’est pas le cas, augmentez le niveau de garanties de votre mutuelle ou consultez d’autres contrats de surcomplémentaire !

Lors de l’étude des devis reçus, concentrez-vous sur les éléments suivants :

  • niveau de prise en charge : forfait annuel en euros / pourcentage de la BRSS ;
  • garanties incluses : actes et prestations couverts par la surcomplémentaire ;
  • prise en charge plafonnée annuellement ou non ;
  • délais de carence (pouvant aller jusqu’à 12 mois) ;
  • cas d’exclusion ;
  • formalités de souscription (examen médical, questionnaire de santé…) ;
  • accès ou non à un réseau de professionnels pour bénéficier de tarifs préférentiels.

Pour souscrire la meilleure surcomplémentaire santé dentaire, comparez les offres ! Rien de mieux pour cela qu’un comparateur gratuit et en ligne de contrats de surmutuelle :

Combien coûte une surcomplémentaire santé dentaire ?

Une surcomplémentaire santé dentaire fait l’objet d’une cotisation annuelle ou mensuelle. Celle-ci reste à votre charge à 100 %, même si vous souscrivez auprès de l’organisme proposant votre mutuelle collective d’entreprise. Le fait de grouper votre contrats de mutuelle et de surmutuelle pourra vous faire bénéficier de remises tarifaires, à la libre discrétion de l’établissement. La prime de surmutuelle n’est pas déductible au titre de la loi Madelin (pour les travailleurs non salariés).

Les prix varient largement d’une sur-mutuelle à l’autre, à niveau de couverture équivalent, d’où l’intérêt de faire régulièrement un comparatif entre plusieurs devis. Sachez également que la cotisation qui vous sera proposée dépendra entre autres :

  • de votre profil ;
  • du nombre de personnes couvertes par la surmutuelle (conjoint, concubin, enfants…) ;
  • du niveau de prise en charge prévu ;
  • du champ d’application du contrat ;
  • du fait qu’un délai de carence soit prévu ou non ;
  • du plafond d’indemnisation.

Une bonne surcomplémentaire a un coût certain, mais elle vous permettra d’être bien mieux remboursé des frais dentaires que vous auriez normalement du payer vous-même. Rappelons que certaines dépenses comme la pose de couronnes de bridges ou d’inlay-core ont un coût élevé : le reste à charge est souvent très important, même après la prise en charge de la mutuelle. En matière de prothèses dentaires, les tarifs sont librement fixés par les chirurgiens-dentistes. Il est alors primordial d’avoir une bonne mutuelle avec renfort dentaire ou une surcomplémentaire vous conférant de bons niveaux de remboursement sur ce poste.

Comment fonctionne le remboursement des frais dentaires par une surcomplémentaire ?

L’objectif de la surcomplémentaire est de minorer/supprimer votre reste à charge, en remboursement tout ou partie du ticket modérateur. Une surcomplémentaire, surtout si elle est spécifiquement calibrée pour les frais dentaires, portera le niveau de couverture à 400 % ou 500 %, ou vous conférera un plafond annuel en euros « confortable ».

La surcomplémentaire intervient au 3ème niveau, c’est-à-dire après :

  • votre régime obligatoire d’Assurance Maladie (si la dépense fait partie des actes et prestations pris en charge comme un détartrage, le traitement d’une carie…) ;
  • votre mutuelle santé, si la dépense est couverte par une garantie du contrat (dépassements d’honoraires, prothèses…).

La surcomplémentaire dentaire prendra le relais de la mutuelle et complètera sa prise en charge. Ainsi, si votre assurance santé pose un taux de prise en charge de 300 % et que la surcomplémentaire avance un taux de 500 %, cette dernière ne vous remboursera qu’au delà des 300 %. Autrement dit, le taux de remboursement de la surmutuelle comprend celle de la mutuelle.

La plupart du temps, votre mutuelle communiquera directement avec la Sécurité Sociale. Le remboursement sera souvent simple et rapide. En revanche, vous aurez, afin de demander une prise en charge au titre de votre surmutuelle dentaire, à envoyer « manuellement » les justificatifs requis (la facture acquittée notamment), à moins que vous n’ayez souscrit à votre mutuelle et surcomplémentaire auprès du même établissement.

Une bonne surcomplémentaire vous confère une prise en charge d’au moins 500 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale, ou pose un forfait annuel en euros suffisant au vu de vos besoins (par exemple, 1 000 € ou 2 000 € par an).

Quelle surcomplémentaire dentaire choisir pour des frais d’orthodontie adulte ?

L’orthodontie permet de corriger l’espacement et la position des dents. Celle-ci n’est pas réservée qu’aux enfants : pour des raisons principalement esthétiques, nombreux sont les adultes à se faire poser un appareil.

Pour les adultes (les plus de 16 ans), l’orthodontie n’est pas remboursée par la Sécu. Or, son coût oscille entre 600 et 1 200 € selon le traitement dentaire reçu. Vous devrez donc souscrire une mutuelle vous conférant une garantie orthodontie, voire une surcomplémentaire dentaire.

Afin d’avoir une couverture optimisée pour l’orthodontie, vérifiez ce qui est prévu par votre mutuelle santé, surtout si vous avez opté pour un renfort dentaire. Si la prise en charge vous paraît insuffisante, n’hésitez pas à rechercher un autre contrat ou à adhérer à une surcomplémentaire santé dentaire.

Qu’est-ce qu’une surcomplémentaire dentaire ?

Les dépenses de santé dentaire coûtent cher et ne sont malheureusement pas très bien remboursées, voire pas du tout, par la Sécurité sociale (niveau 1) et la mutuelle santé (niveau 2). Si pourtant vos besoins sur ce poste de santé sont importants, il peut alors être très utile de souscrire une surcomplémentaire santé, renforcée en dentaire, qui interviendra en dernier lieu pour rembourser le reste à charge (niveau 3).

Comment souscrire une surcomplémentaire santé dentaire ?

Comparez les offres ! Cela vous donnera un aperçu des contrats proposant le meilleur niveau de couverture pour les plus les prix intéressants. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur de surmutuelles santé, en ligne et gratuit.

Quels sont les délais de carence d’une surcomplémentaire santé dentaire ?

Selon la formule que vous avez souscrite, ces délais de carence peuvent être inexistants (attention au prix de la couverture cependant) ou s’étendre sur une période de 12 mois.

3 commentaires
CAMOZZI, le 7 janvier 2020

Ayant déjà une mutuelle santé je cherche une bonne surcomplementaire dentaire sans carence urgent merci

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 8 janvier 2020

Bonjour,

Avez-vous essayé d'obtenir un devis via notre comparateur en ligne ? => https://reassurez-moi.fr/comparateur-mutuelle-sante

Répondre
Jeanetienne, le 1 juillet 2019

Merci à vous pour vos conseils

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.