Rachat de crédit avec trésorerie

Mis à jour le 2 juin 2020 par Antoine Fruchard 

Le rachat de crédit vise à regrouper plusieurs emprunts sous une seule mensualité. Cela permet à de nombreux emprunteurs de soulager leur budget et d’y voir plus clair dans leurs remboursements. À titre subsidiaire, le rachat de crédit peut également inclure une demande de trésorerie pour financer un nouveau projet ou par simple mesure de sécurité. Cela n’a cependant rien à voir avec un prêt de trésorerie, explications.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit avec trésorerie ? 

Solliciter de la trésorerie dans un rachat de crédit consiste à emprunter une somme complémentaire au montant total des emprunts à regrouper. Il ne s’agit donc pas d’un nouveau crédit ou d’un prêt de trésorerie, mais d’un regroupement de crédit avec un nouveau projet. Cette enveloppe additionnelle est négociée dans l’opération de rachat et peut prendre 2 formes :

  • une trésorerie affectée à un projet ;
  • une trésorerie à usage libre et sans justificatif de projet (également appelée trésorerie non affectée).

L’avantage de cette opération ? Cela vous évite de souscrire à un nouvel emprunt après le rachat des prêts en cours et d’inclure le montant de cette trésorerie dans le lissage de votre mensualité unique. Cependant, cette trésorerie complémentaire ne pourra pas excéder 15 % du montant total du rachat de crédit. Il conviendra également de déterminer en amont la vocation de cette trésorerie supplémentaire : elle pourra soit être affectée à un projet, soit non affectée et constituera alors un fond de roulement mobilisable ultérieurement.

Faire racheter vos crédits en cours permet de réajuster le montant de vos mensualités selon vos capacités financières. Le rééchelonnement de la durée de remboursement vous permet ainsi de recouvrer quelques marges de manœuvre dans votre budget.

Que vous ayez de nouveaux projets en tête ou simplement besoin de remonter la pente, prenez le temps de faire le point sur vos besoins. Notre comparateur dédié aux rachats de crédit pourra vous aider à y voir plus clair et trouver l’établissement bancaire qui vous convient.

Rachat de crédit et trésorerie : quelles conditions ?

Le rachat de crédit avec trésorerie est accessible à tous les emprunteurs qui en font la demande, sous réserve d’acceptation par l’établissement bancaire. Cela va ainsi dépendre de la capacité financière de l’emprunteur à pouvoir supporter cette charge supplémentaire et de ses garanties financières. La première condition va donc dépendre de votre endettement puisque celui-ci ne doit pas excéder 33 % de vos revenus. À vous de démontrer que cette trésorerie complémentaire ne va pas venir alourdir votre budget, faites vos calculs !

Les conditions d’octroi d’une trésorerie dans un rachat de crédit vont différer selon votre projet, en clair ce que vous comptez faire avec cet argent. S’il s’agit d’un projet déterminé, vous devrez négocier une trésorerie affectée en renseignant la somme requise et en fournissant les justificatifs nécessaires (devis, factures, etc.). Généralement une trésorerie affectée peut financer des projets comme :

  • acheter un véhicule neuf ou d’occasion ;
  • financer des travaux de rénovation ;
  • déménager ;
  • investir dans un bien locatif.

Si cette trésorerie a davantage vocation à couvrir vos arrières et ne vise pas un projet particulier, il va s’agir d’une somme non affectée. Dans ce cas vous devrez aussi produire les justificatifs nécessaires pour prouver votre solvabilité : caution solidaire, apport personnel, hypothèque, etc. Une fois votre dossier validée, la trésorerie sera libre d’utilisation.

La trésorerie d’un rachat de crédit est réservée à des financements personnels. Il est strictement interdit de l’utiliser à des fins professionnelles.

Comment faire un rachat de crédit avec trésorerie complémentaire ?

Votre demande de trésorerie complémentaire doit être formulée au moment de la constitution de votre dossier de rachat de crédit. Mais avant de soumettre votre dossier de rachat de crédit, prenez le temps de comparer les offres et d’étudier leur faisabilité via des simulations en ligne. Pour optimiser vos chances de réussite, vous pouvez faire appel à un courtier qui vous accompagnera dans vos démarches de rachat de crédit. Il pourra vous aider à négocier la somme nécessaire pour votre trésorerie à un taux d’intérêt intéressant. Votre demande de rachat de crédit avec trésorerie devra inclure les documents suivants :

  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • vos 3 derniers relevés de compte courant ;
  • votre dernier avis d’imposition ;
  • les échéanciers et tableaux d’amortissement de l’ensemble de vos crédits consommation et prêts immobiliers en cours ;
  • les documents détaillant votre projet ou votre besoin de trésorerie.

Notez bien que si votre regroupement de crédit inclut plus de 60 % de prêts immobiliers, il s’agira alors d’un rachat de crédit immobilier, sinon on parle de rachat de crédit à la consommation. Selon le type de prêt, les taux appliqués et durées de financement ne sont pas les mêmes. Une fois que votre dossier est accepté, votre conseiller bancaire vous proposera la signature de votre contrat de rachat de crédit avec trésorerie.

Afin que votre dossier de rachat de crédit avec trésorerie soit accepté, soyez clair et convainquant. Ne lésinez pas sur les documents justificatifs concernant votre besoin de trésorerie et votre solvabilité.

Regroupement de crédit et trésorerie : nos 3 conseils  

Pour que votre demande de rachat de crédit avec trésorerie aboutisse, il va falloir mettre toutes les chances de votre côté ! Le fait de demander une somme d’argent supplémentaire dans le cadre du regroupement de vos crédits doit se justifier et ne pas effrayer la banque. Voici quelques conseils.

Conseil n°1 : présentez un dossier solide et irréprochable. Pour cela, il convient qu’il soit le plus complet possible, accompagné des justificatifs concernant votre situation professionnelle, vos ressources financières, les détails des emprunts à regrouper et votre taux d’endettement. Si vous sollicitez une trésorerie affectée à un projet, présentez en les tenants et aboutissants : chiffrage, devis, etc. S’il s’agit en revanche de trésorerie non affectée, rassurez votre interlocuteur sur votre solvabilité en lui présentant des garanties financières.

Conseil n°2 : ne lésinez pas sur les garanties. Lorsqu’un rachat de crédit est sollicité, la banque ou l’organisme de crédit va vérifier le risque de surendettement et votre solvabilité. Afin de se protéger en cas de défaut de paiement, un apport personnel, une caution solidaire ou hypothécaire sera exigé.

Dans le cas d’une caution hypothécaire, le montant du rachat de crédit ne peut excéder 80 % de la valeur du bien hypothéqué.

Conseil n°3 : n’hésitez pas à solliciter plusieurs banques. Les critères d’acceptation varient d’un établissement de rachat de crédit à un autre. C’est pourquoi il est très important de faire jouer la concurrence. Outre votre banque habituelle et autres établissements de crédits conventionnels, vous pouvez également élargir vos recherches grâce à des simulations en ligne ou à un courtier. En multipliant vos demandes, vous optimisez vos chances pour que votre dossier de rachat de crédit avec trésorerie soit accepté à des conditions intéressantes.

Pourquoi faire une demande de trésorerie dans un rachat de crédit ? 

Solliciter un rachat de crédit avec trésorerie peut permettre de répondre aux besoins divers et variés des emprunteurs. En effet, cela présente l’avantage de financer un nouveau projet ou un besoin de liquidité tout en regroupant l’ensemble de vos prêts sous une mensualité unique et de payer une seule assurance. Pour certains, cette demande de trésorerie fera office d’épargne de sécurité en cas de coup dur, ou encore à remonter la pente si votre situation budgétaire est difficile ou au bord du surendettement. Le rachat de crédit à la consommation peut aussi permettre de disposer d’une trésorerie supplémentaire pour réaliser un nouveau projet : achat d’une voiture, financement de votre mariage, etc. Ainsi, l’ajout d’une trésorerie dans un rachat de crédit permet à l’emprunteur de ne pas souscrire à un second crédit. Attention, cette trésorerie reste limitée à 15 % du montant total du rachat de crédit.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.