Les principaux délais liés au rachat de crédit

Mis à jour le 2 juin 2020 par Antoine Fruchard 

Mettre en place un rachat de crédit ne s’improvise pas. Après le temps de la réflexion, il faut compter parfois plusieurs semaines avant de recevoir une réponse de l’établissement de crédit. Cette attente peut sembler longue et stressante. Alors combien de temps faut-il pour obtenir un rachat de crédit ? Nous faisons le point sur les principaux délais à connaître. Vous verrez qu’ils dépendent avant tout du type de prêt sollicité.

Quel est le délai de déblocage des fonds d’un rachat de crédit ?

Avant de pouvoir débloquer les fonds, la banque ou l’établissement de crédit sollicité doit se prononcer sur votre demande de rachat de crédit. Ce délai de réponse peut aller au delà de 5 jours selon votre dossier. Les dossiers plus complexes traitant des rachats de crédit immobilier ou hypothécaire peuvent être plus longs à étudier. Afin de ne pas perdre de temps, pensez à joindre l’ensemble des documents indispensables pour obtenir votre rachat de crédit :

  • le détail de vos revenus et de votre patrimoine immobilier ;
  • votre ancienneté professionnelle ;
  • l’analyse de vos charges récurrentes et non récurrentes ;
  • la présence d’un apport personnel, garantie bancaire ou hypothèque ;
  • votre niveau d’endettement avant le regroupement des prêts.

Chaque établissement financier fixe librement le délai de déblocage des fonds qu’il s’agisse d’un prêt à la consommation ou immobilier. De manière générale, ce délai de déblocage des fonds d’un rachat de crédit peut prendre de 10 à 30 jours s’il s’agit d’un regroupement de crédits à la consommation, entre 3 et 6 semaines s’il s’agit d’un rachat de crédit hypothécaire. Une fois le rachat de prêt signé, les fonds peuvent être mis à disposition immédiatement ou sous 2 à 3 jours selon la complexité du dossier. Dans le cas d’un rachat de crédit hypothécaire, ce délai peut être sensiblement allongé en raison de l’intervention du notaire pour débloquer les fonds.

Délai d’acceptation du rachat de crédit : ce qu’il faut savoir 

Tout crédit vous engage et doit être remboursé, il est donc primordial de s’accorder un temps de réflexion. Afin de protéger les consommateurs en ce sens, la loi Lagarde du 1er juillet 2010 prévoit un délai de rétractation pour revenir sur votre décision. Celui-ci est de 14 jours dans le cas d’un prêt à la consommation et de 10 jours s’il s’agit d’un prêt immobilier. En cas de rachat de crédit hypothécaire, ce délai légal est fixé à 10 jours. Concrètement, cela signifie que vous disposez de 10 ou 14 jours pour accepter ou refuser l’offre de rachat de crédit à compter de sa date de réception. Ainsi, si vous changez d’avis, il convient d’exercer votre droit de rétractation dans le délai légal et d’en notifier l’établissement prêteur par lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous pouvez profitez de ce temps de réflexion pour faire jouer la concurrence. Alors pourquoi ne pas jeter un oeil à notre comparateur dédié aux rachats de crédit ? En quelques clics vous aurez accès aux meilleures offres du moment, négociées par notre équipe de courtiers indépendants.

Quel délai entre deux rachats de crédit ?

Lorsque nos projets ou notre situation évoluent, il peut être intéressant d’adapter nos mensualités en conséquence. Mais peut-on racheter un rachat de crédit, et un délai s’applique-t-il ?

C’est tout à fait possible et il n’existe aucun délai légal pour réaliser un deuxième rachat de crédit. Cela peut s’avérer particulièrement utile si vous souhaitez obtenir une trésorerie supplémentaire avec votre nouveau rachat de crédit. Pour autant, si vous voulez avoir une chance de voir votre dossier accepté, il vaut mieux que certaines conditions soient réunies :

  • la différence de taux est supérieure à 0,8 point ;
  • vous n’êtes pas surendetté ;
  • vous devez avoir des garanties suffisantes (apport personnel, caution solidaire ou hypothèque).

Cependant, les exigences d’un établissement financier diffèrent l’un à l’autre et certains peuvent imposer un délai si ils le souhaitent. En tout état de cause, faites vos calculs : si les frais de dossiers de votre crédit actuels ne sont pas encore amortis cela risque de vous coûter cher voire de vous surendetter !

Rachat de crédit et allongement de durée : comment faire ?

Un rachat de crédit peut vous permettre de diminuer votre taux d’endettement tout en allongeant la durée de remboursement. Que vous ayez de nouveaux projets, besoin de vous sortir d’une situation financière difficile ou simplement envie de profiter d’un taux d’intérêt attractif, le rachat de crédit peut être un levier d’optimisation budgétaire intéressant. Une fois souscrit, il est également possible de renégocier la durée de votre rachat de crédit si votre banque est d’accord. Demander un allongement de votre rachat de crédit viendra alors diminuer le montant de vos mensualités, idéal pour retrouver quelques marges de manœuvre. Pour cela, vous allez donc devoir négocier avec votre organisme prêteur une extension de durée mais à certaines conditions :

  • vous ne pouvez pas aller au-delà de la durée du prêt initial ;
  • l’allongement est possible une fois par an et généralement limité à 3 ans supplémentaires ;
  • la première demande de réaménagement du rachat de crédit est possible à compter de la deuxième année de la date d’anniversaire du contrat ;
  • la motivation de l’allongement doit être justifiée.

Pour autant, l’allongement du rachat de crédit a ses limites : la durée maximale d’un rachat de crédit à la consommation est de 12 ans et de 30 ans s’il s’agit d’un rachat de crédit immobilier avec une garantie hypothécaire.

Certains établissements de crédit n’acceptent pas la modularité de l’échéance à la baisse ou à la hausse. Avant de solliciter un rachat de crédit, prenez le temps d’analyser les clauses du contrat proposé.

Peut-on faire un prêt après un rachat de crédit ? 

Il est possible de faire un nouveau prêt après un rachat de crédit. Mais attention, si votre taux d’endettement n’est pas inférieur à 33 % de vos revenus, ce n’est pas réaliste. Pour que le dossier de votre nouveau prêt soit accepté vous devez donc avoir une situation financière stable et être solvable. Contracter un nouvel emprunt peut dégrader votre situation financière et vous faire perdre le bénéfice du regroupement de prêts, alors soyez vigilant. N’hésitez pas à réaliser des simulations pour vérifier qu’il ne serait pas plus intéressant de faire un rachat de crédit avec trésorerie. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez également demander un allongement de la durée de votre rachat de crédit, ce qui permettra de diminuer vos mensualités.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.