Comment fonctionne le rachat d’un crédit ?

Mis à jour le 7 janvier 2021 par Antoine Fruchard 

D’une manière générale, demander un rachat de crédit revient à souscrire un nouveau prêt auprès d’un autre organisme bancaire, et ce, afin de se voir appliquer un taux plus bas que celui pour lequel on a signé il y a quelques années. En effet, ce nouveau crédit permet d’acquitter le premier prêt contracté par anticipation et de partir sur de nouvelles modalités, en termes de durée comme en termes de mensualités. Mais concrètement, comment se passe un rachat de crédit ? Explications !

Quel est le bon moment pour se faire racheter ses crédits ?

Pour qu’une opération de rachat de crédit soit rentable, elle doit vous faire économiser plus que les frais engendrés par le rachat. Aussi, l’écart de point entre la nouvelle proposition de l’établissement et votre taux d’intérêt initial doit être d’au moins 0,5 %. Il vous faudra également vérifier que vos prêts n’ont pas dépassé le 1er tiers de leur durée. En effet, comme la majeure partie des intérêts est acquittée en début de crédit, passé ce délai, l’opération ne sera peut-être pas rentable.

En changeant d’institut bancaire et en faisant racheter son ou ses crédits, l’emprunteur aura des pénalités de remboursement, généralement égales à 3 % du capital restant dû, et ce, dans la limite de 6 mois d’intérêts. Ainsi, avant de rêver devant les taux de rachat de crédit, n’omettez pas ces frais annexes, qui viendront faire baisser les intérêts gagnés. Pour autant, il reste rare que, après la souscription de ces coûts, la transaction ne soit pas rentable ! La baisse des taux est fortement profitable aux emprunteurs ces dernières années !

Quelle est la différence entre un rachat et une renégociation de crédit ?

D’une manière générale, demander une renégociation de son ou ses crédit(s) auprès de sa banque actuelle revient à se voir appliquer un taux plus bas que celui pour lequel vous avez signé il y a quelques années. Toutefois, rien n’oblige l’établissement à accéder à la requête, ni à vous proposez une autre solution satisfaisante Une renégociation est une démarche volontaire,

Que ce soit un rachat de crédit par une autre banque prêteuse ou une renégociation du taux d’un prêt au sein du même établissement, le montage diffère d’un point de vue financier. Ainsi, dans le cadre d’un rachat, le capital restant dû sur le crédit est remboursé dans son intégralité au moyen du nouvel emprunt, contracté à des conditions plus favorables et à un taux nettement plus bas. Dans le cas d’une renégociation, le débiteur négocie auprès de sa banque un avenant au contrat de prêt initial. Il faudra ensuite sceller l’accord avec une lettre confirmant le taux négocié. Nous vous proposons nos modèles de lettres à utiliser dans le cadre d’un rachat de crédit. Il convient de ne pas omettre cette étape si vous ne souhaitez pas que votre établissement se retourne ensuite contre vous. La requête ne peut suffire oralement.

Dans tous les cas, même si vous êtes satisfait du nouveau montant de vos mensualités, épluchez bien votre offre de rachat de crédit en regardant de près le coût total du crédit, et surtout les frais que vous pourrez toujours négocier. Pour vous faciliter les recherches, nous avons conçu un outil qui compare plus d’une dizaine d’offres de rachat de crédit disponibles sur le marché. Faites une simulation et trouvez l’offre la plus avantageuse : il prend en compte le montant de vos mensualités restantes et votre profil d’emprunteur.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.