Quel remboursement de la mutuelle santé pour des frais de radiologie ?

Mis à jour le 22 juillet 2020 par Antoine Fruchard 

Dans le cadre du traitement d’une pathologie, des radios peuvent être prescrites. Aussi appelée imagerie médicale, les frais engagés pour ces radios sont parfois lourds. Parmi les méthodes les plus couramment employées en médecine, on retrouve les rayons X (radiologie conventionnelle, radiologie digitale, angiographie, etc.) soit sur la résonance magnétique nucléaire (IRM), les méthodes d’échographie (qui utilisent les ultra-sons), et enfin les méthodes optiques (qui utilisent les rayons lumineux).

Quel coût pour une radiographie ?

Selon le type de radio que vous allez passer, la Sécurité Sociale ne vous rembourse pas le même montant. À titre d’exemple, voici un tableau présentant quelques tarifs de remboursements de la Sécurité Sociale :

Le coût des radiographies peut donc être très variable. D’autres actes d’imagerie médicale, peuvent être facturés beaucoup plus cher.  Un scanner peut coûter environ 150 € et une IRM pourra être facturée jusqu’à 500 €.

Quel remboursement de la Sécurité Sociale pour les radios ?

Souvent les tarifs pratiqués ne correspondent pas au tarif fixé par la Sécurité Sociale. On parle alors de dépassements d’honoraires, qui viennent surcharger encore le reste à charge pour l’assuré. Une mutuelle peut déjà prendre en charge les 30 % indiqués dans le tableau ci-dessus, mais également prendre en charge les éventuels dépassements d’honoraires pratiqués.

Prenons l’exemple de l’IRM : en fonction de l’IRM prescrit par votre médecin, les remboursements par la Sécurité Sociale seront également différents. Pour l’IRM du cerveau pour étude des fonctions motrices, la base de remboursement de la Sécurité Sociale est de 69 €, alors que l’acte peut être facturé beaucoup plus. Certains actes très techniques doivent même faire l’objet d’un accord préalable par la Sécurité Sociale pour être pris en charge. Votre médecin et/ou le radiologue doit vous en informer avant l’examen.

Même si la base de remboursement change en fonction du type de radio, le taux de remboursement de la Sécurité sociale quant à lui reste fixe à 70 %. Pour pouvoir être remboursé, votre radio doit être prescrite par votre médecin traitant. Dans ce cas-là, vous respectez le parcours de soins coordonné. Si vous ne respectez pas le parcours de soins coordonné, votre remboursement sera réduit de 40 %. Vous ne serez alors remboursé que de 30 % de la base de la Sécurité Sociale.

Une participation forfaitaire de la Sécurité Sociale obligatoire de 1 € s’applique sur les radios. Cette somme est laissée à la charge des assurés et est très rarement prise en charge par la mutuelle santé. La participation forfaitaire s’applique à la radiologie, sauf pour les enfants de moins de 16 ans et les assurés pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale.

Quelle mutuelle santé choisir ?

Pour choisir le meilleure mutuelle santé, avec de bons niveaux de remboursement et des cotisation abordables, vous devez au préalable déterminer vos besoins et comparer les formules de plusieurs assureurs. Pour cela, les comparateurs en ligne sont l’outil idéal. Notre comparateur de Réassurez-moi vous permet de rechercher et comparer tranquillement les meilleurs contrats de mutuelle santé.

Quel remboursement de la mutuelle santé pour les radios ?

La mutuelle santé va compléter le remboursement de la Sécurité Sociale. En fonction du niveau de garanties de votre mutuelle santé, vous pouvez être remboursé du ticket modérateur (dans le cas des radios, ce sont les 30 % restant à votre charge entre la base de remboursement de la Sécurité Sociale et le remboursement perçu de la Sécurité Sociale), ou bien d’éventuels dépassements d’honoraires.

Si vous n’avez pas de mutuelle, sachez que vous aurez plus de frais à payer.

  • Les dépassements d’honoraires :

Il n’est pas du tout rare de voir des dépassements d’honoraires sur des prestations de radiologie ou d’imagerie médicale, et notamment les IRM et les scanners. Les frais peuvent devenir très lourds assez rapidement. Pour un scanner, le prix facturé tourne autour des 150 €. Pour une IRM, le coût est plus élevé, et généralement compris entre 380 € et 500 €.

Une bonne mutuelle vous permet de pallier de grosses dépenses imprévues, en complétant les remboursements de Sécurité Sociale, voire les dépassements d’honoraires. C’est pourquoi il est nécessaire de comparer les mutuelles afin de choisir celle qui sera vraiment adaptée à vos besoins et à votre budget.

  • Se faire rembourser par sa mutuelle :

Grâce à votre mutuelle santé, vous pouvez bénéficier du tiers-payant. Il s’agit de la dispense d’avance des frais. En remettant votre carte vitale au centre de radiologie, toutes les démarches se font automatiquement. Le professionnel de santé est directement payé par la Sécurité sociale et par votre mutuelle. Eventuellement, s’il reste une somme à votre charge vous devrez soit la payer directement au centre de radiologie, soit ils vous adresseront une facture ultérieurement. Si votre mutuelle ne prend pas en charge l’intégralité de la dépense, vous ne payez que la différence, vous n’avez pas d’autres démarches à effectuer.

Si votre mutuelle ne pratique pas le tiers-payant, vous devrez récupérer la facture auprès du radiologue (après l’avoir réglé), puis l’envoyer avec l’ordonnance à la Sécurité Sociale. À réception du décompte de remboursement de la Vous disposez d’un délai maximum de 2 ans pour adresser vos demandes de remboursements à la Sécurité Sociale.Sécurité sociale, vous devrez alors renvoyer les documents à votre mutuelle pour qu’elle paie le complément.

Vous disposez d’un délai maximum de 2 ans pour adresser vos demandes de remboursements à la Sécurité Sociale.

Où souscrire la meilleure mutuelle santé ?

Il est donc très important de comparer les mutuelles santé entre elles. Un courtier vous permet d’obtenir des offres différentes et concurrentiels, adaptées à votre profil et à votre budget. Ainsi, vous choisissez rapidement et en toute tranquillité la meilleure mutuelle santé pour vous et votre famille.

Les mutuelles santé proposées sur le marché sont difficiles à comparer entre elles car le niveau de garanties est souvent différent et cela a un impact direct sur la cotisation. Une cotisation beaucoup moins chère sera en général synonyme de moins bons remboursements.

Les courtiers en ligne, comme Réassurez-moi, peuvent faire ressortir de bien meilleures offres que si vous cherchiez vous-même parmi toutes les offres disponibles. Ainsi, vous êtes sûrs de choisir la meilleure mutuelle.

4 commentaires
Eric, le 23 juin 2020

Bonjour j ai passé un scanner et étant à 100%sur la sécurité sociale je ne comprend pas pourquoi j ai du payer 30 euros

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 24 juin 2020

Bonjour,

Le remboursement de la Sécurité sociale est fixé sur une "base". Il se peut que cette dernière ne corresponde pas à la totalité de vos frais de santé. Ainsi, même remboursé à 100 % de cette base, la totalité de votre dépense n'est pas forcément couverte. Voici un exemple pour que cela soit plus concret : si vous payez votre scanner 150 € mais que la base de remboursement de cet acte est de 120 €, vous qui êtes couvert à 100 % serez donc remboursés de 120 €. Les 30 € restants non pris en compte par la Sécu restent bel et bien à votre charge. C'est pourquoi certaines mutuelles santé proposent des couvertures à 150 % 200 %, etc., pour pouvoir vous rembourser au-delà de cette "base". Leurs cotisations sont toutefois plus élevées…

Cordialement.

Répondre
Carole, le 27 avril 2019

Bonjour, en principe si sur les garanties mutuelle figure 100% pour la partie sécu, les dépassements sont bien à votre charge , ma mutuele rembourse à 30%

Répondre
ALBERT, le 2 avril 2019

j'ai fait un acte d'infiltration sous contrôle d'imagerie, avec dépassement d'honoraire, ma facture total a été 160 €, la sécurité sociale et ma mutuelle m'ont remboursé 98 €, la mutuelle ne rembourse aucune dépassement d'honoraire. Est-ce normal ?

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.