Quel est le prix d’une assurance dommages ouvrage ?

Lorsque l’on souhaite entreprendre des travaux de construction ou de rénovation, il convient de budgétiser leurs coûts. Dans ces derniers, il faut se prémunir des mauvaises surprises pouvant subvenir à l’issue de la livraison et ne pas omettre d’ajouter le prix de l’assurance qui permettra de couvrir ces travaux.
Mais alors, combien coûte une assurance dommages ouvrage ?

En fonction de l’assureur choisi, les tarifs varient librement selon le coût des travaux mais aussi parfois leur nature ou leur emplacement. C’est pourquoi il est opportun de mettre en concurrence les assureurs dommages ouvrage afin de dénicher les meilleures garanties au meilleur prix.  

Les critères d’éligibilité pour l'assurance dommages ouvrage

Certains critères sont essentiels à la souscription d’une assurance dommages ouvrage. Ainsi, selon les assurances, on peut vous demander une étude du sol ou un prix minimum de travaux. Selon les compagnies d’assurance, certaines sont peu restrictives, comme APRIL, qui n’exige ni étude de sol, ni procédés de construction particuliers.

Il convient de bien choisir votre assurance car c’est grâce à elle que vous serez couvert pendant les 10 années suivant la fin de vos travaux sur les dommages pouvant survenir. Ainsi, en cas de sinistres, elle vous permettra d’être remboursé rapidement de l’ensemble des frais, car elle ne nécessite pas l’ouverture d’un dossier auprès de la justice.

Sachez que si votre chantier est le premier élément déterminant votre éligibilité, il n’est pas le seul. Ainsi, l’appel à un professionnel, un maître d’oeuvre, pour assurer le bon déroulement de vos travaux, est obligatoire. Il peut s’agir d’un architecte ou d’un professionnel du bâtiment. 

Il doit obligatoirement être couvert par une garantie décennale. Complémentaire à l’assurance dommages ouvrage, celle-ci lui permet d’être couvert personnellement en cas de malfaçons survenues à l’issue des travaux. Ainsi, en cas de sinistre, l’assurance dommages ouvrage pré-finance les dégâts, puis met en cause les décennales concernées.

Les garanties incluses dans l'assurance dommages ouvrage

Si vous avez souscrit, comme l’exige la loi, à une assurance dommages ouvrage pour couvrir vos travaux, vous serez couvert en cas de dommages pendant les 10 ans suivants la livraison des travaux. Cette assurance permet de couvrir :

  • Tous les dommages concernant la solidité de votre demeure comme la rénovation d’une toiture, l’effondrement d’un plafond ou encore l’apparition d’infiltrations murales
  • Les dommages compromettant l’occupation habituelle de votre maison comme des fuites ou encore des problèmes de canalisation ou de chauffage.

Comment est calculé le montant de la prime de l’assurance dommages ouvrage ?

Généralement, le montant de la prime de l’assurance dommages ouvrage est calculé selon les conditions de réalisation des travaux et le montant des travaux. Ces derniers sont catégorisés par tranches de prix dont la prime représente un pourcentage. 

En moyenne, l’assurance dommages ouvrage représente entre 2 et 4 % du montant des travaux. La prime est payable en une seule fois, à la souscription.  
Par exemple, voici le tableau des tarifs de l’assurance dommages ouvrage proposée par un de nos assureurs partenaires les plus compétitifs :

Comment obtenir le meilleur tarif sur l’assurance dommages ouvrage ?

Vous pouvez facilement vous sentir perdu devant l’étendue des prix et des formules d’assurance dommages ouvrage. C’est pourquoi nous vous conseillons de passer par un courtier afin qu’il négocie lui-même les meilleures conditions pour vous. 

Avec le comparateur mis en ligne par Réassurez-moi, vous pouvez, en un coup d’oeil et gratuitement, décrypter toutes les offres de garanties dommages ouvrage et trouver celle qui correspond le mieux à vos travaux à venir.

Laisser un commentaire