Rachat de franchise et location : 7 conseils - Réassurez-moi

Rachat de franchise auto : comment ça marche ?

Lorsque vous louez une voiture, vous êtes couvert en Responsabilité Civile. Cette assurance est obligatoire aux yeux de la loi. Aucune garantie n’est en revanche imposée pour assurer les dommages que vous pourriez causer au véhicule loué. Le cas échéant, vous devrez supporter une franchise plus ou moins importante. Heureusement, il est possible de souscrire, auprès du loueur ou d’un assureur, une assurance rachat de franchise. Voyons ensemble en quoi cette sécurité (facultative) est indispensable, et comment choisir la meilleure garantie au meilleur prix. 

schema franchise assurance auto

Conseil 1. Bien comprendre le rachat de franchise auto 

Dans le cadre d’une location de véhicule, la franchise est la somme dont vous devrez vous acquitter si vous endommagez celui-ci au cours de la période de mise à disposition. Tous les contrats de location en prévoient, car nul véhicule n’est à l’abri de subir des dommages matériels (à la suite d’un accident, d’un acte de vandalisme, d’un bris de vitre…). 

Si une franchise est prévue au contrat – ce qui est toujours le cas pour une location – vous supporterez au moins une partie des frais de réparations ou de remplacement en cas d’incident, et ce dans la limite du plafond fixé par la police d’assurance.

schema franchise assurance auto

Les loueurs proposent tous une option « rachat de franchise » au moment de la réservation d’une voiture de location. En y souscrivant, vous supporterez, en cas de dommages subis par le véhicule, soit : 

  • Une franchise réduite (on parle alors de rachat de franchise « partiel »), 
  • Aucune franchise (dans le cas d’un rachat de franchise « total »). 

L’assurance rachat de franchise pour une location de voiture n’est pas obligatoire pour le preneur du véhicule. Une telle garantie permet toutefois d’être plus serein. Elle est aussi bien proposée par les agences nationales (telles que Hertz ou Avis) que par les petites agences locales ou par les courtiers digitaux de mise en relation entre particuliers. 

Conseil 2. Savoir choisir votre assurance rachat de franchise auto

Avant de souscrire l’assurance rachat de franchise proposée par le loueur ou par un assureur indépendant, prenez le temps de vous faire un avis sur les conditions de la garantie. 

Gardez bien en tête que toutes les assurances rachat de franchise ne se valent pas. Si celle proposée par le loueur ne vous convient pas, regardez du côté des assureurs qui sont nombreux à avoir leurs propres offres, souvent moins chères et plus sécurisantes. 

Reste à savoir quels sont les critères à prendre en compte lorsqu’on étudie une garantie rachat de franchise pour un véhicule de location. Voici ceux qui, à notre avis, sont les plus importants : 

  • Le coût de l’assurance pour la durée de location (qui peut être rapportée au coût par jour), 
  • La zone géographique de couverture (France, Europe, Monde entier), 
  • Le plafond de prise en charge de la franchise, qui varie largement selon les assureurs, 
  • L’étendue de la couverture en cas de dommages : la franchise sera-t-elle rachetée en cas de bris de glace, de dommages subis par les pneus, les jantes… ? 
  • Les cas d’exclusion, qui peuvent être nombreux selon les contrats : bris de glace, haut de caisse et dessous de caisse (dommages souvent liés à une mauvaise appréciation du gabarit du véhicule)… 
  • Les conditions de déclenchement de la garantie, 
  • Les modalités de prise en charge de la franchise : devrez-vous notamment avancer les frais et demander le remboursement ensuite ? 

Vous le voyez, les éléments à observer sont relativement nombreux, d’autant que cette liste n’a pas la prétention d’être exhaustive. Dans tous les cas, ne vous précipitez pas et analysez posément les conditions de la garantie qui vous sont proposées. 

Conseil 3. Utiliser un comparateur de complémentaire auto !

Saviez-vous qu’il est possible de souscrire une assurance complémentaire auto ? Il s’agit tout simplement d’une assurance supplémentaire à votre contrat auto, qui vous permet de bénéficier de garanties étendues. 

Quelques entités sur le marché sont spécialisées dans l’assurance auto complémentaire (les assureurs traditionnels ne proposent pas de complémentaire). C’est par exemple le cas d’Identicar ou de Sécurycar.  

Voici les principales garanties que peut vous conférer un tel contrat : 

Souscrire une assurance auto complémentaire est facultatif. Au vu de son coût raisonnable (à partir d’une dizaine d’euros par mois pour les formules d’entrée de gamme), elle constitue une sécurité intéressante pour tout automobiliste. 

Afin de vous permettre de dénicher la meilleure offre, Réassurez-moi a développé son propre comparateur d’assurances auto complémentaires. Il est gratuit, ludique, anonyme et sans engagement. 

cta complementaire auto

En quelques clics et à partir d’un formulaire unique, vous accéderez à une sélection des meilleures offres du marché, c’est-à-dire les mieux adaptées à vos besoins au meilleur prix. Vous pourrez ainsi choisir votre formule facilement et y souscrire en ligne. 

Une assurance complémentaire vous garantit une prise en charge de certains frais qui ne seraient par exemple pas assumés par votre contrat auto habituel. Elle vous permettra souvent de jouir d’une meilleure couverture en cas d’accident responsable. 

Attention toutefois : une complémentaire ne remplace pas une assurance auto traditionnelle qui est, rappelons-le, obligatoire pour circuler sur la voie publique. 

Conseil 4. Savoir auprès de qui souscrire l’assurance rachat de franchise 

En règle générale, le plus simple est de souscrire l’assurance rachat de franchise commercialisée par le loueur, par exemple, d’un véhicule de tourisme ou d’un utilitaire. Une telle garantie fera partie des options proposées à la signature du contrat. Il ne s’agit toutefois pas toujours de la meilleure solution car ces assurances sont en général assez chères. 

Quel que soit le loueur, vous aurez  en principe le choix entre 2 niveaux de garanties

  • Le rachat partiel de la franchise en cas de sinistre avec le véhicule loué, ce qui n’est pas optimal lorsque l’on sait que le franchise peut aller, selon le véhicule, jusqu’à 10 ou 15 000 €, 
  • Le rachat total de la franchise (ce qui ne vous laisse aucun « reste à charge » en cas d’incident). 

Souvent, l’assurance rachat de franchise est incluse dans un « pack protection » incluant d’autres garanties complémentaires.

Les agences de location proposent en général plusieurs packs, et notamment : 

  • La CDW (Collision Damage Waiver), qui fait baisser le coût de la franchise en cas de collision, 
  • La Super CDW, qui correspond à une assurance sans franchise, 
  • La TP (Theft Protection), qui est une garantie contre le vol et le vandalisme,
  • La PAI (Personal Accident Insurance), qui s’avère être une protection individuelle du conducteur et des passagers pour les dommages corporels qu’ils pourraient subir en cas d’accident. 

Si vous louez votre voiture via un site internet spécialisé de location entre particuliers, sachez que vous pourrez aussi souscrire une assurance rachat de franchise auprès du courtier. Cette option vous sera proposée à la souscription et fera gonfler le prix de la location. 

Afin de faire des économies, il peut être intéressant de souscrire un contrat d’assurance rachat de franchise indépendant auprès d’un assureur le proposant. N’hésitez pas non plus à consulter votre assureur auto habituel afin de voir s’il peut vous proposer cette option pour une location en France ou à l’étranger. 

Conseil 5. Appréhender le fonctionnement de la garantie rachat de franchise 

Avant de souscrire une assurance rachat partiel ou total de franchise pour une voiture de location, il convient de savoir : qu’est-ce que le rachat de franchise ? 

Nous l’avons dit, la franchise est la somme qui restera à votre charge en cas de dommages subis par le véhicule mis à disposition. Il s’agit d’une somme d’argent qui permettra au loueur d’opérer les réparations (ou le remplacement en cas de vol ou si le véhicule est irréparable). Si celles-ci dépassent le montant de la franchise, vous la payerez intégralement. 

Le montant de la franchise dépend de la valeur du véhicule mis à disposition. Celle-ci peut vite s’envoler si vous louez une voiture de luxe ou une sportive. Elle va généralement de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

La franchise sera réclamée par le loueur quel que soit le type de dommages matériels causés au véhicule, que ces derniers résultent par exemple : 

  • D’un accident de circulation, 
  • D’un vol, 
  • D’un acte de vandalisme, 
  • D’un incendie, 
  • D’une mauvaise manoeuvre entraînant par exemple un bris de vitre, un impact sur les jantes ou pneus… 

Concrètement, si vous êtes couvert par une garantie rachat partiel ou total de franchise, vous serez remboursé par l’assureur des montants engagés par vous à la suite d’un incident, dans la limite du plafond de la garantie. 

Attention toutefois : les dommages causés au véhicule devront être couverts par le contrat. Tous ne prévoient par exemple pas le rachat de franchise en cas de bris de glace. Assurez-vous de l’étendue de la garantie avant de souscrire à quoi que ce soit. 

Conseil 6. Connaître le juste prix d’une assurance rachat de franchise

Que vous réserviez un véhicule auprès d’un loueur professionnel ou d’un particulier, sachez que le coût de l’assurance rachat de franchise dépend du nombre de jours de mise à disposition. Bien entendu, le montant de la franchise mentionnée au contrat de location ainsi que la valeur du véhicule auront un impact sur le prix de la garantie.  

Ainsi, plus la location est longue, plus le tarif de l’assurance rachat de franchise grimpe. À titre d’illustration, la garantie de SMACL Assurances démarre à 9,90 € / jour pour un véhicule de tourisme et à 14,90 € / jour pour un véhicule utilitaire.

Sachez que cette garantie spécifique peut vous revenir cher, surtout si vous optez pour la simplicité et y souscrivez directement auprès du loueur au moment de la signature du contrat. 

Afin de ne pas payer trop cher, n’hésitez pas à souscrire en amont un contrat dédié de rachat de franchise auprès d’un assureur de la place, idéalement spécialisé en assurance auto. Afin de faire le bon choix, sondez le marché et comparez un maximum d’offres. Pensez aussi aux complémentaires auto, qui vous conféreront en plus de nombreuses autres garanties !

Si vous louez régulièrement des véhicules, pensez à la couverture rachat de franchise annuelle. Certains assureurs comme PSA Insurance Solutions la proposent à des tarifs raisonnables (à partir de 45 euros par an pour PSA). 

Conseil 7. Vérifier si votre carte bancaire prévoit un rachat de franchise 

Avant de souscrire une assurance rachat de franchise (auprès du loueur ou d’un assureur indépendant), regardez si votre convention de carte bancaire n’intègre pas déjà une telle garantie. Pour cela, consultez les conditions générales de votre carte et au besoin, contactez votre établissement bancaire. 

Le rachat de franchise pour un véhicule de location est en effet inclus d’office si vous détenez une Visa Premier, une Mastercard Gold ou une American Express. Cela sera rarement le cas si vous possédez une CB standard.

La garantie est souvent intitulée « voiture de location ». Si celle-ci est incluse dans votre contrat de carte bancaire, prenez connaissance : 

  • De la durée maximale de location pendant laquelle la garantie sera active, 
  • Du montant maximal du rachat de franchise (du plafond prévu), 
  • Du nombre de sinistres que vous pourrez déclarer par an (une limite est toujours posée en la matière). 

À titre d’illustration, sachez que la durée maximale de couverture pour la Visa Premier est, par contrat de location, de 31 jours. Cela signifie que si vous louez un véhicule deux mois et qu’un sinistre survient au 40ème jour, la garantie ne jouera pas. 

Certains véhicules peuvent faire l’objet d’une exclusion. La garantie ne pourra pas être activée pour tous les types de véhicule loué. Vérifiez votre contrat de CB sur ce point avant de démarrer la location.

En cas de sinistre, vous devrez avancer le montant de la franchise puis monter un dossier afin d’être remboursé.  

Posez votre question
Un expert vous répondra