Quel est le prix d’une assurance auto ? Meilleurs tarifs 2019

Quel est le prix de l’assurance auto ?

Si vous êtes propriétaires d’un véhicule, vous devez obligatoirement payer une assurance auto. Le prix de cette dernière est décidé par les compagnies d’assurance selon plusieurs critères : votre profil conducteur, votre véhicule et l’usage que vous en faites. Il est toutefois possible de maîtriser un tant soit peu le tarif de sa couverture auto, notamment en comparant les différentes offres du marché. On vous en dit plus.

Le prix de l’assurance auto jeune conducteur

Pour les compagnies d’assurance, le jeune conducteur, du fait de son manque d’expérience au volant, présente un risque aggravé sur la route. En conséquence, leur contrat auto est en moyenne plus cher que celui des conducteurs “normaux”. Pour vous donner un ordre d’idée de ces prix, voici un tableau comparatif des différences de tarif d’un assureur à l’autre :

Assurance au TiersAssurance IntermédiaireAssurance Tous risques
Allianz114 € / mois146 € / mois203 € / mois
Axa138 € / mois217 € / mois291 € / mois

Il n’existe pas de couverture automobile spécifiquement destinée aux jeunes conducteurs. Vous devez donc souscrire à une assurance classique (au tiers, intermédiaire ou tout risque), qui aura été majorée pour compenser votre statut de conducteur « à risque » et ses garanties seront limitées. Mais vous pouvez aussi souscrire à certaines garanties optionnelles afin de mieux vous couvrir et de contrôler votre budget. Vous pouvez également faire appel aux services d’un courtier, comme Réassurez-moi, qui va comparer pour vous les contrats auto du marché pour que vous puissiez souscrire à une couverture au meilleur rapport qualité/prix.

Quel est le prix moyen d’une assurance auto ?

Le prix moyen de l’assurance auto diffère d’un conducteur à l’autre. Il dépend de votre profil conducteur (âge, ancienneté du permis, existence de sinistres), du type de voiture en votre possession (kilométrage, mode de stationnement, usage qui en est fait), mais aussi des garanties dont vous avez besoin (bris de glace, catastrophes naturelles, assistance juridiques, etc.).

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons réalisé, à l’aide de notre comparateur, une grille tarifaire de l’assurance auto auprès de différents assureurs. L’assurée choisie pour la réalisation de ce comparatif est en possession du permis de conduire depuis plus de 3 ans, sans sinistres à son actif, et possède une Renault Clio IV Essence.

Comment se calcule le prix de l’assurance auto ?

Les cotisations pour votre contrat d’assurance auto sont calculées en fonction d’une multitude de critères dont vous trouverez le détail ci-dessous :

  • Votre véhicule : plus il est puissant, plus votre cotisation sera élevée. De même, plus la valeur de votre véhicule est élevée, plus votre prime annuelle le sera.
  • Votre zone géographique de circulation : que vous rouliez à Marseille ou à Versailles, le prix de votre assurance auto ne sera pas le même. Plus votre localité présente des risques (accident de la route, vol, dommages, etc.), plus vous payez.
  • L’usage fait de votre véhicule : trajet privé, trajet domicile-travail, trajets professionnels… Plus vous utilisez votre véhicule, plus votre assurance vous coûtera cher.
  • Votre mode de stationnement : box clos, parking collectif clos, voie publique, ou parking ouvert… Si votre mode de stationnement est sécurisé, moins cela impactera positivement le tarif de votre prime auto.
  • Le kilométrage de votre véhicule : plus le kilométrage effectué dans l’année est faible plus la prime sera réduite.
  • Votre âge : les jeunes sont, d’après les statistiques, à l’origine de davantage d’accidents. L’assurance auto coûte donc plus cher pour eux.
  • L’ancienneté de votre permis : les conducteurs novices font l’objet d’une surprime qui peut être réduite en cas d’apprentissage par la conduite accompagnée.
  • La conduite occasionnelle ou exclusive : si vous choisissez la conduite exclusive du véhicule, vous aurez une prime plus basse. En cas d’accident d’un autre conducteur, il devra alors payer une franchise.
  • Votre bonus-malus : quelques acteurs sont spécialisés pour les malussés mais attention, la prime d’assurance est extrêmement élevée.

Comment obtenir des devis d’assurance auto ?

Afin de trouver une couverture auto au meilleur prix, la meilleure méthode reste encore de comparer les offres disponibles sur le marché. Réassurez-moi met à votre disposition un outil de simulation pour comparer les contrats auto proposés par 18 assureurs partenaires. Rapide, simple et totalement gratuit, notre outil prend en considération votre profil, vos envies et votre budget pour vous proposer de nombreux devis d’assurance auto. Cela vous permet de choisir le contrat le plus adapté à vos besoins. Vous réalisez ainsi des économies de temps et d’argent ! Le tout, dans l’anonymat le plus complet.

4 astuces pour réduire le prix de son assurance auto

Ces dernières années, les assureurs ont développé des solutions vous permettant de réduire votre cotisation. En voici quelques exemples :

Astuce n°1 : le kilométrage

Votre cotisation peut être réduite si vous vous engagez à ne pas dépasser un certain kilométrage au cours d’une année d’assurance (forfait 8 000 km ou 10 000 km par exemple). En moto, certains assureurs vous proposeront une réduction en cas de conduite limitée dans l’année (pas de conduite pendant les mois d’hiver, par exemple).

Astuce n°2 : le véhicule

Certains assureurs vous proposeront des offres ciblées selon votre véhicule (4×4, monospace, voitures anciennes, voitures d’occasion…). Ces offres peuvent, dans certains cas, s’avérer intéressantes. N’hésitez pas à les comparer aux offres standards qui, dépouillées de certaines options inutiles, peuvent s’avérer moins onéreuses.

Astuce n°3 : le conducteur

Les conducteurs novices (moins de 3 ans d’assurance) voient leurs cotisations majorées d’une surprime. Certains assureurs réduisent la cotisation après un an sans sinistre, la diminuent ou la suppriment en cas de conduite accompagnée ou si vos enfants (voire vos petits-enfants) s’assurent dans la même compagnie que vous.

Astuce n°4 : la conduite

Le « Pay as you drive » (payez selon votre conduite) est encore peu présent sur le marché français. Le principe est simple : un boîtier relié à un GPS est posé dans votre véhicule et enregistre les informations sur le parcours, la vitesse, les heures de conduite… Autant de données qui serviront à calculer votre cotisation d’assurance. Ces offres proposent généralement une tarification au kilomètre associée à un forfait annuel d’abonnement et à une limite de facturation (au-delà d’un certain nombre de kilomètres, les kilomètres supplémentaires ne sont plus facturés).

L’influence du bonus-malus sur le coût de votre assurance auto

Les conducteurs qui ne causent pas d’accidents voient leurs cotisations diminuer, c’est le bonus. Tandis que les conducteurs responsables d’un ou plusieurs accidents voient au contraire leurs cotisations augmenter, c’est le malus. Le calcul du bonus-malus se fait chaque année en fonction du nombre d’accidents de l’assuré, qu’il soit responsable ou partiellement responsable.

Nombre de compagnies d’assurance encouragent les bons conducteurs en leur faisant bénéficier de réductions allant au-delà du coefficient de réduction normal de 5 %. Certains poursuivent la baisse des cotisations jusqu’à 20 % supplémentaires, d’autres proposent le bonus 50 à vie, d’autres encore vous proposeront d’atteindre le bonus 0,50 % deux fois plus vite. Ces prestations sont bien entendu destinées à vous fidéliser car ces avantages ne sont acquis qu’au sein de votre contrat. Si vous changez d’assureur, votre cotisation sera calculée selon le bonus-malus légal.

Respecter les échéances de paiement de son assurance auto

Les conditions de paiement de l’assurance auto sont inscrites à l’article L113-3 du Code des assurances. Vous devez payer le montant de votre assurance sous 10 jours, une fois passée l’échéance prévue dans votre contrat (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle). Le choix de paiement par cotisations mensuelles, par exemple, vous impose de respecter 12 fois ce délai légal à échéance.

En cas de non-paiement de la prime d’assurance, des sanctions peuvent être mises en oeuvre : si, après 10 jours, vous n’avez pas payé, l’assureur va vous envoyer une mise en demeure pour vous sommer de payer la somme due. De là, vous avez 30 jours pour régler le montant, sans quoi votre contrat va être suspendu. Enfin, en cas de non paiement pendant encore 10 jours supplémentaires, votre assureur pourra résilier votre contrat définitivement.

Par la suite, la compagnie d’assurance pourra engager des procédures judiciaires pour réclamer et obtenir le paiement du montant prévu par le contrat. Il est important de savoir que tout règlement non versé reste dû, même après la résiliation de l’assurance auto.

Posez votre question
Un expert vous répondra