Assurance auto pro pas chère : comment choisir ?

Mis à jour le 4 mars 2020 par Antoine Fruchard 

Parmi tous les critères qui permettent de choisir son assurance auto professionnelle, le prix de contrat est certainement celui le plus important ! Mais comment être sûr de bénéficier du meilleur tarif sans pour autant rogner sur la qualité des garanties ? D’ailleurs, quelles sont celles qui sont essentielles ? Plus globalement, comment bénéficier des meilleurs tarifs ? Découvrez nos conseils pour payer moins cher votre couverture auto professionnelle ainsi que notre comparatif du coût des offres du marché :

prix assurance auto pro

Combien coûte une assurance professionnelle auto en 2019 ?

Même si le coût d’une assurance auto professionnelle est propre à chacun selon sa situation, le nombre et le type de véhicules à couvrir, nous avons réalisé un comparatif des tarifs de l’assurance auprès de différents acteurs. De nombreux assureurs ne proposent pas de simulation en ligne. Vous devrez donc contacter un conseiller ou vous servir d’un comparateur en ligne pour avoir accès à un tarif personnalisé.

Exemples de tarifs annuels d’assurance auto professionnelle :

Formule au tiersFormule tous risquesFranchise
logo-axa217 €Tarif sur rdvSelon situation
logo-generaliTarif sur rdvTarif sur rdvSelon situation
173,23 € (véhicule de fonction)283,06 € (véhicule de fonction)195 €

Dans notre exemple, nous avons choisi de n’assurer qu’un seul véhicule professionnel d’une puissance fiscale entre 5 et 7, pour un conducteur titulaire du permis depuis plus de 3 ans et sans antécédents de sinistre.

Où trouver un contrat d’assurance professionnelle automobile pas cher ?

Avant de souscrire à un contrat d’assurance auto professionnelle, vous devez comparer les offres. Et pour ce faire, il faut accéder aux devis des différentes compagnies. Pour recevoir des offres, vous pouvez :

  • Vous adresser directement aux différents organismes proposant des solutions d’assurances professionnelles : sociétés d’assurances, mutuelles, banques, autres intermédiaires. Cette démarche est longue et chronophage, car vous devrez contacter ces organismes un à un et attendre leur devis.
  • Contacter un courtier en assurance professionnelle ou vous servir du comparateur en ligne qu’il met à votre disposition. Cet outil vous permettra d’accéder aux meilleurs devis, triés en fonction de votre profil, vos besoins et votre budget, et ce au meilleur tarif.
    Vous êtes ensuite libre, si vous le souhaitez, de souscrire à un contrat auto pro en ligne. Vous pouvez aussi simplement télécharger un ou plusieurs devis.
cta auto

Réassurez-moi est un courtier indépendant. Nos services sont gratuits et nos courtiers sont disponibles par téléphone ou en ligne.

Si vous utilisez votre véhicule personnel pour vos usages professionnels, alors il vous suffit de déclarer la nature de votre activité à votre assureur auto actuel, qui adaptera votre contrat. Ainsi, votre véhicule, les personnes ou biens transportés seront couverts en toutes circonstances, personnelles comme professionnelles. Si le tarif qu’il vous propose ne vous convient pas, n’hésitez pas à comparer les offres de compagnies concurrentes.

Si vous utilisez un véhicule uniquement dédié à un usage professionnel, alors et comme le prévoit la loi, il doit être assuré avec un contrat professionnel, à votre nom ou à celui de votre entreprise. Ne souscrivez pas à la première offre venue, mais prenez bien le temps de comparer les modalités et les tarifs des devis du marché.

Si votre entreprise utilise plus de 3 véhicules, nous vous conseillons d’étudier les offres flotte des compagnies d’assurances. Presque tous les organismes en proposent. Outre une facilité de gestion évidente (car tous les véhicules sont assurés sous un seul et même contrat), vous pouvez bénéficier d’avantages proposés par votre assurance.

Comment est calculé le tarif d’une assurance auto pro ?

Plusieurs critères sont pris en compte pour que les assureurs puissent vous proposer une tarification adéquate :

  • Le nombre et le type des véhicules assurés : plus vous avez de véhicules, plus la couverture professionnelle sera onéreuse. Dans la même idée, plus le véhicule a de la valeur, plus l’assurance sera chère pour pallier les risques de vol ou du coût estimé des pièces en cas de réparation.
  • L’usage du ou des véhicule(s) assuré(s) : selon le type d’activité de l’entreprise, le montant des cotisations d’assurance variera donc en fonction des risques encourus.
  • L’âge du ou des conducteur(s) ainsi que l’ancienneté de leur permis de conduire : plus un conducteur est jeune ou a obtenu son permis depuis peu, plus une surprime risque d’être appliquée.
  • Les antécédents de conduite des assurés : un malus élevé (dus à des sinistres récents), une arrestation en état d’ivresse, une résiliation de votre assurance auto pro par un précédent assureur ou une annulation de permis sont autant de critères qui augmenteront le coût de votre couverture auto professionnelle.
  • D’autres critères, comme par exemple le type de stationnement et son lieu (les risques encourus étant statistiquement moindres en box fermé qu’en extérieur ou encore à la campagne qu’en ville, par exemple). Ces éléments influeront aussi sur le montant des cotisations d’assurance voiture pro.
  • Le choix de l’assureur : les organismes proposant ce type de couverture sont absolument libres de leurs tarifs comme de leurs critères d’adhésion. Les compagnies ne s’appliquant donc pas toutes les mêmes marges, nous ne pouvons que vous conseiller de comparer les tarifs avec d’autres en demandant plusieurs devis / en vous servant d’un comparateur ou en vous faisant accompagner par un courtier en ligne. Ce dernier saura vous aiguiller vers les propositions les plus avantageuses.

Assurance véhicule professionnel pas chère : nos 7 conseils

  • Conseil 1 : Demandez des devis à plusieurs compagnies d’assurances concurrentes et comparez les prix à garanties égales. Vous pouvez aussi vous servir d’un comparateur en ligne pour trouver la meilleure offre.
  • Conseil 2 : Si vous possédez plusieurs automobiles, passez en assurance flotte : regrouper vos véhicules dans le même contrat vous facilitera leur gestion et vous permettra de bénéficier d’avantages et de remises.
  • Conseil 3 : Négociez le montant des franchises. En cas de sinistre, leur montant sera du à l’assureur. Vous devrez arbitrer entre une franchise haute mais des cotisations plus faibles, ou l’inverse.
  • Conseil 4 : Confirmez le montant et le niveau des garanties du devis qui vous intéresse avec un courtier en ligne. Selon votre activité professionnelle et vos couvertures actuelles, vous serez assuré d’être correctement protégé de risques encourus.
  • Conseil 5 : Recherchez des avantages, réductions et remises grâce à des partenariats. Certains assureurs peuvent par exemple vous proposer 10 % de réduction si vous n’avez pas eu de sinistre pendant 2 ans, ou encore une remise de 15 % sur votre contrôle technique si vous vous rendez dans un centre partenaire. En tant que courtier, nous avons négocié de nombreuses réductions avec nos assureurs partenaires.
  • Conseil 6 : Soyez attentif aux différents services d’assistance qui sont inclus d’office dans la plupart des formules. Ils paraissent anodins au moment de la souscription, mais l’assistance 0 km ou encore le prêt d’un véhicule pourront vous permettre de réaliser des économies en cas de sinistre !
  • Conseil 7 : Tenez votre assureur informé de toutes les modifications remettant en cause le niveau de risque afin d’être toujours couvert. En parallèle, restez en alerte et comparez régulièrement votre contrat avec d’autres adaptés aux besoins de votre entreprise en utilisant un comparateur en ligne.

Quelles sont les garanties essentielles à une assurance voiture pro pas cher ?

Les compagnies d’assurances proposent en général plusieurs formules, souvent 3 :

1 – Vous devez assurer votre véhicule a minima au tiers. C’est la base imposée par la loi. Un contrat au tiers contient une garantie Responsabilité Civile qui sert à couvrir les dommages matériels et corporels que le responsable de l’accident pourrait causer à des tiers.

2 – La ou les formule(s) intermédiaire(s), ou tiers étendue, contiennent, en plus de la RC, des garanties supplémentaires. Cela peut concerner les risques de vol, d’incendie, de bris de glaces ou encore événements climatiques.
En cas d’accident, certains dégâts seront pris en charge par votre assurance, en excluant toujours les dommages corporels. Cette formule ne vous protège pas – ni vos employés – au volant.

3 – La formule la plus complète est la formule tous risques, ou multirisques. En plus des garanties précédemment listées, elle contient généralement une garantie corporelle : la seule protection pour les conducteurs. De plus, elle couvre votre voiture contre l’ensemble des dommages accidentels, même en cas d’accident responsable.
Pour votre véhicule professionnel ou votre flotte automobile, c’est l’assurance la plus adaptée : elle garantira la pérennité de votre activité.

Des garanties complémentaires, proposées en option ou incluses dans l’assistance sont aussi très utiles. Citons notamment la garantie contenu du véhicule : en cas de vol de votre véhicule, les biens transportés seront eux aussi indemnisés. Selon votre profession, la garantie véhicule de remplacement livré sur le lieu de votre activité sera elle aussi nécessaire en cas d’accident ou de panne.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.