Tout savoir sur les frais réels de la mutuelle hospitalisation

Tout savoir sur les frais réels de la mutuelle hospitalisation

Une admission à l’hôpital à la suite, par exemple, d’une maladie ou d’un accident ne s’anticipe malheureusement pas. Afin de ne pas vous retrouver avec une note trop salée, mieux vaut avoir une bonne mutuelle hospitalisation, qui vous remboursera de tout ou partie des frais engagés.
Saviez-vous que certains contrats prévoient une prise en charge aux frais réels, ne vous laissant ainsi aucun reste à charge ? Faisons le point ensemble sur ces mutuelles haut de gamme un peu particulières. Où peut-on demander des devis ? Combien coûte cette couverture ? Rembourse t’elle les frais de chirurgie ? 
On explique tout ce qu’il faut savoir !

À quoi correspondent les frais réels en hospitalisation ?

En deux mots, les frais réels représentent tout simplement le montant total des actes et prestations facturés lors de l’hospitalisation. En effet, l’hospitalisation entraîne une multitude de frais divers (que ce soit en établissement public, privé, en clinique…) : actes médicaux, chirurgicaux, frais de séjour, de confort…

 

La Sécurité Sociale prendra à sa charge une partie du coût réel de l’hospitalisation. Le reste à charge, c’est-à-dire la fraction non assumée par l’Assurance Maladie, devra être supporté par l’assuré, à moins qu’il ne dispose d’une mutuelle, ou assurance hospitalisation. Cette dernière pourra, en fonction de la formule souscrite, rembourser l’intégralité des dépenses : l’on parlera alors de prise en charge aux frais réels.

La mutuelle santé pourra assurer une prise en charge aux frais réels aussi bien pour une hospitalisation longue (cas psychiatrique, opération suite à un grave accident ou grossesse nécessitant un suivi, par exemple) que pour des soins ambulatoires, et ce idéalement quel que soit l’établissement choisi (conventionné ou non).

Notez également qu’il existe des mutuelles santé prévoyant une prise en charge aux frais réels pour d’autres postes de dépenses (comme l’optique ou le dentaire par exemple). L’objectif est le même : supprimer totalement le reste à charge pour l’adhérent ou a minima le réduire substantiellement.

La mutuelle peut-elle me rembourser de mes frais réels de chirurgie ?

Les actes chirurgicaux coûtent cher, et ce surtout dans les établissements non conventionnés où les dépassements d’honoraires sont fréquents. En conséquence, le reste à charge pour l’assuré se faisant opérer peut être important et grever largement son budget, à défaut d’une mutuelle hospitalisation lui conférant un bon niveau de remboursement ou, mieux encore, une prise en charge aux frais réels.

Vous l’aurez compris : votre contrat de mutuelle hospitalisation pourra tout à fait prendre en charge en intégralité vos frais de chirurgie. Il faudra pour cela vous assurer que votre complémentaire pose un taux de remboursement très élevé (a minima 300, 400 voire 500 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale) ou qu’elle stipule simplement, dans son tableau des garanties, que la chirurgie en hospitalisation sera remboursée aux frais réels.

Garanties (et remboursements) pouvant être incluses dans votre mutuelle hospitalisation :

Formule 1

Formule 2

Formule 3

Honoraires des chirurgiens et anesthésistes

100 %

175 %

300 %

Frais de séjour

Frais réels

Frais réels

Frais réels

Forfait journalier hospitalier

Frais réels

Frais réels

Frais réels

Chambre particulière

60 € / jour

90 € / jour

Frais réels

La prise en charge de la Sécurité Sociale / de votre mutuelle santé sera toujours limitée aux frais réels : le remboursement ne pourra pas être supérieur à la facture globale résultant de l’hospitalisation.

Quels sont les avantages d’une mutuelle hospitalisation aux frais réels ?

Avant tout, ce qu’il faut bien saisir, c’est que les contrats de mutuelle hospitalisation posant un taux de remboursement de 100 % ne vous rembourseront pas aux frais réels ! Cela indique simplement que la mutuelle prendra en charge 100 % du tarif de convention de la Sécurité Sociale. 
Les éventuels dépassements d’honoraires (anesthésie, chirurgie, analyses…) ne seront donc par exemple pas pris en compte et vous vous retrouverez probablement avec un reste à charge.

Une « vraie » mutuelle hospitalisation aux frais réels est celle qui supprimera complètement votre reste à charge, en vous conférant un niveau de couverture optimal.
Seront alors remboursés tous les frais liés à l’hospitalisation comme les actes médicaux, chirurgicaux, les frais de confort, le forfait hospitalier… 

L’intérêt de ce type de contrat est évident : il ne vous restera rien à payer vous-même en sortant de l’hôpital. La Sécurité Sociale procédera aux premiers remboursements et la complémentaire prendra le relais.
Cela est d’autant plus intéressant en matière d’hospitalisation, car une maladie ou un accident ne peuvent être anticipés. Vous pourriez aussi avoir besoin d’une assurance hospitalisation en cas de grossesse. Nul n’est à l’abri d’être hospitalisé, alors mieux vaut avoir une couverture santé aux frais réels.

Certaines dépenses de santé pré-hospitalisation ou postérieures à la sortie pourront également être remboursées par la mutuelle, selon les garanties prévues au contrat. Il pourra par exemple s’agir des frais de transport médicalisé, de rééducation…

Pour résumer

Une mutuelle hospitalisation aux frais réels est particulièrement sécurisante, puisque vous saurez qu’en cas d’admission en établissement hospitalier, vous n’aurez rien (ou quasiment rien) à régler de votre poche.

Comment obtenir des devis de mutuelle hospitalisation aux frais réels ?

La grande majorité des contrats de mutuelle santé disponibles sur le marché vous confèrent une prise en charge limitée de vos frais d’hospitalisation, même si certains posent des taux de remboursement tout à fait satisfaisants.

Pour bénéficier d’une prise en charge aux frais réels, vous devrez nécessairement souscrire à une formule supérieure, posant un niveau de couverture optimal. Le plus important sera alors de solliciter plusieurs devis à mettre en concurrence, dans le but de bénéficier du meilleur prix..

Pour cela, vous pourrez notamment vous tourner vers des organismes de mutuelle, des banques, des assureurs ou des institutions de prévoyance.

Afin de vous permettre de dénicher des contrats de mutuelle santé optimisés en matière de remboursements hospitalisation (allant jusqu’à 300 ou 350 % des tarifs de convention de la Sécu ou prévoyant une prise en charge aux frais réels), Réassurez-moi vous propose son propre comparateur de complémentaires en ligne.

Notre comparateur de mutuelles hospitalisation vous fait gagner un temps précieux : tout ce que vous avez à faire est de remplir un unique formulaire. Sur la base de votre profil et de vos besoins, notre outil procédera à l’étude d’un vaste panel de contrats du marché et vous présentera une sélection des offres les plus performantes au vu de critères objectifs (garanties, niveaux de remboursements…).

Vous n’aurez plus qu’à télécharger les meilleurs devis et / ou souscrire en ligne, directement sur notre site, à la complémentaire hospitalisation la mieux adaptée à vos attentes au meilleur prix !
Réassurez-moi est un courtier en ligne indépendant : ainsi, vous profiterez ainsi de tarifs spécialement négociés.

Notre outil est 100 % gratuit, sans engagement et totalement anonyme. À tout moment, n’hésitez pas à solliciter l’accompagnement de notre équipe d’experts dédiés.  

Comment choisir la meilleure mutuelle santé frais réels ?

  • Pour quel(s) poste(s) de dépenses souhaitez-vous être couvert ?
  • Quel niveau de remboursement attendez-vous ? 200 % ? 300 % ? Aux frais réels ?
  • Quels sont les besoins de votre famille ?
  • Quel est le budget maximum que vous pouvez allouer à votre mutuelle santé ?

Avant toute chose, nous vous conseillons de ne pas vous concentrer uniquement sur la question des cotisations. Évaluez plutôt le rapport qualité de la couverture / prix.

  • Les garanties incluses, c’est-à-dire les dépenses de santé qui pourront être prises en charge (dépassements d’honoraires, forfait hospitalier, frais de confort…).
  • Les niveaux de remboursement posés pour l’hospitalisation : s’agit-il d’un pourcentage (si vous souhaitez une prise en charge optimale, préférez les contrats vous conférant au moins un taux de 300 ou 400 % des tarifs de convention de la Sécu) ? D’un forfait en euros ? D’une prise en charge aux frais réels ? 
  • Quel est le niveau de prise en charge pour les frais de confort (idéalement, a minima 100 € / jour pour la chambre individuelle) ?
  • Des délais de carence sont-ils prévus ? Pour quelles garanties ? Choisissez une assurance hospitalisation sans délai de carence afin d’être remboursé même deux jours après l’adhésion au contrat.
  • Y-a-t-il des plafonds d’indemnisation ? Par exemple, le remboursement des frais de confort sera-t-il limité en termes de durée ou bénéficierez-vous d’un forfait illimité ?
  • Le contrat fait-il une différence selon le type d’établissement d’admission ? Idéalement, la prise en charge devra être la même selon que vous vous rendiez dans un établissement conventionné ou non.
  • Les modalités de remboursement.

Afin de comparer utilement les devis reçus, reportez-vous aux conditions générales et / ou au tableau des garanties de chaque offre. La prise en charge ne sera assurée aux frais réels que si cette mention apparait clairement dans le contrat. Voici un exemple (mutuelle Aviva) :

mutuelle sante aviva frais reels
Les formules de mutuelle hospitalisation Aviva

Combien coûte une mutuelle santé avec remboursement aux frais réels ?

Il est très difficile de définir le coût annuel moyen d’une mutuelle hospitalisation remboursant aux frais réels tant les prix varient sur le marché, d’autant qu’ils dépendent du profil de l’assuré, des garanties incluses, des conditions…

Disons simplement que votre couverture vous coûtera a minima :

  • Quelques dizaines d’euros par mois si elle se limite à l’hospitalisation,  
  • 100 € mensuels si vous optez pour une formule haut de gamme couvrant de manière optimale plusieurs postes de dépenses (hospitalisation, dentaire, optique, soins courants…).

Quoi qu’il en soit, une complémentaire spécialisée sur le poste de dépenses hospitalisation et prévoyant une prise en charge aux frais réels sera forcément plus chère qu’une mutuelle hospitalisation posant des taux « classiques » (entre 100 et 150 % des tarifs de convention de la Sécurité Sociale).

La meilleure pratique pour vous rendre compte de la réalité du marché est de comparer plusieurs simulations de tarifs personnalisées. Pour cela, pensez à notre comparateur de mutuelles santé en ligne !

N’oubliez pas que tous les établissements (mutuelles, assureurs, institutions de prévoyance…) ne proposeront pas nécessairement de formule supérieure de complémentaire prévoyant une prise en charge de l’hospitalisation aux frais réels.
Ainsi, passer par un courtier qui propose un comparateur en ligne, comme Réassurez-moi, est une bonne solution pour avoir accès rapidement et simplement aux offres correspondant à votre profil et à vos attentes !

Comment fonctionne le remboursement des frais réels par la mutuelle hospitalisation ?

Quelle que soit votre mutuelle santé, sachez que la base de remboursement de la Sécurité Sociale pour les frais d’hospitalisation est de 80 % (de ses tarifs de convention), si vous êtes admis dans un établissement conventionné (que ce soit en hospitalisation ou en ambulatoire).
Concrètement, le ticket modérateur de 20 % restera à votre charge ainsi que divers frais annexes (forfait journalier, frais de confort, dépassements d’honoraires éventuels…).

Le remboursement de la fraction de la facture de l’hôpital non prise en charge par la Sécu incombera donc à votre complémentaire santé, qui interviendra au 2ème niveau.
Les actes et prestations exacts qui seront remboursés dépendront de la formule souscrite. Il pourra par exemple s’agir des dépassements d’honoraires relatifs aux actes médicaux et chirurgicaux, d’anesthésie, des frais de confort, de maternité (péridurale, césarienne, accouchement)…

Pour chaque type de dépense de santé, le niveau de remboursement sera exprimé par le contrat soit :

  • En pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale (à moins que les dépassements d’honoraires ne soient très élevés, une complémentaire hospitalisation vous conférant par exemple un taux de remboursement de 500 % pour les actes chirurgicaux supprimera totalement, ou quasiment, votre reste à charge).
  • En forfait en euros (par exemple : 150 € / jour pour la chambre individuelle),
  • Aux frais réels.

Reste à savoir comment fonctionne le remboursement ? Si votre mutuelle pratique le tiers payant, vous n’aurez aucun frais à avancer. La télétransmission éventuelle entre votre complémentaire santé et la Sécurité Sociale facilite les choses : le cas échéant, vous n’aurez rien de particulier à faire. À défaut, il vous faudra envoyer vos décomptes et les factures manuellement  pour obtenir le remboursement.

Antoine Fruchard

Dernière mise à jour le

Posez votre question
Un expert vous répondra