Le guide de l'assurance bateau

Mis à jour le 26 octobre 2020 par Antoine Fruchard 

Notre comparateur

________________

Nos conseils

________________

Obligatoire ?

L’assurance bateau est-elle obligatoire ? Tous les navires sont-ils concernés ?

La meilleure

Comment choisir le contrat le plus adapté à mon embarcation ?

À moteur

Comment assurer au mieux mon bateau à moteur en cas de souci ?

Résiliation

Vous avez trouvé une meilleure assurance bateau ? Vous avez vendu votre navire ? Que faire pour résilier votre contrat ?

Les assureurs

Retrouvez la liste des assureurs proposant des contrats d’assurance bateau et nos fiches avis/conseils sur chacune d’elles.

Plus d’un million de navires de plaisance à voile ou à moteur sont immatriculés dans l’hexagone et ce chiffre augmente d’année en année. Le secteur étant en plein essor, de nombreux français se retrouvent confrontés chaque année à la question – nouvelle – de l’assurance bateau. Quelles sont les règles en la matière ? L’assurance plaisance est-elle obligatoire ? Quelles sont les garanties à souscrire afin de vous couvrir correctement ? Comment choisir son contrat ? Si vous venez d’acquérir votre première embarcation ou que vous comptez changer de police d’assurance, vous êtes au bon endroit !

Les différents contrats d’assurance bateau

L’assurance d’un bateau motorisé ou à voile n’est légalement pas obligatoire (contrairement à l’assurance d’une auto ou de tout autre véhicule terrestre à moteur) à moins qu’il ne s’agisse de plaisance sportive (il vous faudra alors être au moins assuré en Responsabilité Civile) ou que vous soyez un professionnel, comme un loueur de bateaux par exemple (dans ce cas, la Responsabilité Civile professionnelle est obligatoire).

L’assurance navigation de plaisance reste tout de même indispensable, que vous possédiez un voilier monocoque ou multicoque, un bateau à moteur, une planche à voile… En effet, en cas par exemple de dommages causés à autrui, vous seriez, à défaut de couverture a minima au tiers, seul redevable de l’indemnisation.

Il y a deux « grands types » de contrats d’assurance plaisance. Le second est bien plus plébiscité par les propriétaires :

  • L’assurance bateau au tiers : elle ne vous confère qu’une garantie Responsabilité Civile, assortie dans certains contrats par une garantie retirement (= tirer le bateau hors de sa zone d’échouage) et une garantie défense / recours.
  • L’assurance bateau multirisque : elle vous octroie un niveau de couverture étendu (dommages subis par l’embarcation en cas d’accident, par vous même, par les passagers…).

D’autres contrats liés à la navigation de plaisance peuvent être souscrits indépendamment, tels que :

  • L’assurance remorque (car votre contrat plaisance peut ne couvrir le bateau que lorsqu’il est à flot)
  • L’assurance plongée
  • La garantie ou l’assurance ski nautique
  • L’assurance annulation location de bateau
  • L’assurance yacht …

Les garanties de l’assurance bateau multirisque

L’assurance navigation de plaisance est un contrat d’assurance multirisque : elle vous confère de nombreuses garanties vous couvrant contre un vaste éventail de sinistres. Vous bénéficierez également d’une assistance en cas de problème.

Formule au tiersFormule multirisque
Responsabilité CivileOui
Défense pénale et recoursOui
Dommages au bateau (perte, vol, vandalisme, incendie, avarie moteur…)Oui
Accidents corporels tous passagersOui
Frais de retirement et de déconstructionOui
Frais d’assistance et de sauvetageOui
Garantie individuelle marine (décès / invalidité)Oui
Assistance 24/24h et 7/7jOui
Spécificités d’usage (ski nautique, prêt…)Oui

Les garanties d’assurance plaisance

En cas de survenance d’un sinistre prévu au contrat, l’assureur prendra en charge, jusqu’à un certain montant (aussi appelés plafonds d’indemnisation) ses conséquences financières. Les garanties incluses de base, ou laissées en option, varient largement selon les contrats. À notre avis, les plus importantes sont les suivantes :

  • La garantie d’assurance Responsabilité Civile (dommages aux bateaux et aux personnes) : si votre embarcation cause des dommages matériels ou corporels à autrui dans ou hors de l’eau, c’est l’assureur qui indemnisera la(les) victime(s),
  • La garantie vol ou tentative de vol,
  • La prise en charge des frais de retirement / de déconstruction,
  • La garantie avaries,
  • La garantie individuelle marine, pour les dommages que vous pourrez subir vous-même (pilote, skipper, passagers…),
  • Les frais de recherche et de secours (sauvetage en mer notamment),
  • La prévoyance individuelle (capital en cas de décès ou d’invalidité permanente) …

Conseils de l’expert Réassurez-moi :

  • En cas de sinistre couvert par l’assurance, partiel ou total, l’indemnisation que vous percevrez pourra être basée sur la valeur à neuf de votre bateau pendant les premières années (de 3 à 6 ans selon les assureurs).
  • Lorsque vous comparez des devis d’assurance plaisance, vérifiez quelles sont les garanties d’usage incluses : ski nautique, location entre particuliers, co-navigation…
  • Soyez également attentif au périmètre géographique dans lequel vous pourrez naviguer en étant bien couvert. Là encore, tout dépend du contrat. 

Les garanties d’assistance bateau

Votre contrat plaisance vous permet également de bénéficier d’une aide bienvenue en cas de soucis, en principe 24/24h et 7/7j. Il peut s’agir à la fois :

  • D’une assistance au bateau (dépannage, remorquage, réparations, frais de port et de gardiennage…),
  • D’une assistance aux personnes (rapatriement, aide médicale…).

La plupart des compagnies proposent plusieurs niveaux d’assistance dans leur assurance voyage. Plus le nombre de sinistres pris en charge est important (et plus leur traitement est efficace), plus la prime à régler à l’assureur sera élevée. Par exemple : une formule Premium ou Plus pourra ne prévoir aucune franchise de distance (la prise en charge sera alors assurée dès 0 milles nautiques, c’est-à-dire à quai).

Quel est le prix d’une assurance bateau ?

L’assurance bateau, combien ça coûte ? En réalité, tout dépend :

  • De la formule choisie et des options souscrites (assurance bateau au tiers ou multirisque),
  • De votre bateau : type (à moteur, voilier…), puissance (en CV le plus souvent), valeur, âge,
  • De l’utilisation que vous en faites (pêche, promenade, plaisance, sport…),
  • De la zone de navigation…

Globalement, une assurance navigation de plaisance vous coûtera entre 15 et 30 € par mois – voire plus – selon les assureurs.

Une bonne façon d’estimer le tarif que vous aurez à payer est de considérer que chaque année, la prime annuelle représentera entre 0,5 et 1 % de la valeur de votre embarcation. Cela peut paraître élevé, mais si l’on fait le comparatif avec l’assurance moto ou l’assurance ski par exemple, cela reste très raisonnable !

Si vous êtes licencié d’un club affilié à la FFV (Fédération Française de Voile), sachez que votre licence intègre une garantie Responsabilité Civile souscrite par la fédération auprès de la MAIF et vous couvrant pour la pratique sportive.

Comment obtenir des devis d’assurance plaisance pas chers ?

La meilleure pratique afin de dénicher une assurance bateau pas chère est de faire le comparatif entre plusieurs devis, tant les niveaux de garanties et de prix peuvent varier d’une compagnie à l’autre. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Demander un devis à votre assureur habituel, s’il propose des contrats plaisance (ce que font quelques assureurs généralistes),
  • Vous rendre sur le site de plusieurs assureurs indépendants,
  • Passer par un courtier (en cabinet ou sur internet),
  • Recourir à un comparateur d’assurances bateau en ligne.

Le plus simple et le moins chronophage est d’utiliser un comparateur sur Internet. Méthode la plus rapide et complète, elle est aussi gratuite. Il vous suffit de répondre à un questionnaire unique (en renseignant les besoins, les caractéristiques du bateau à assurer, la zone géographique où vous naviguez…) pour avoir accès à l’ensemble des contrats du marché. Il vous suffira de sélectionner la meilleure offre pour recevoir un devis, ou souscrire en ligne directement sur le site de l’assureur.

Si vous souhaitez faire vos recherches en ligne mais seul, vous pourrez facilement obtenir une estimation de tarif sur le site internet de la plupart des compagnies, en remplissant un formulaire destiné à cerner vos besoins. Nous vous conseillons de solliciter au moins 3 ou 4 devis, afin d’avoir une bonne vision du marché et de connaître le budget que vous devrez prévoir pour le niveau de couverture que vous attendez.

Attention cependant, tous les assureurs ne vous permettent pas de réaliser un devis en ligne… D’où l’intérêt de se renseigner auprès d’un courtier en ligne (qui aura une visibilité sur leurs tarifs et les aura peut-être même déjà négociés avec la compagnie d’assurance) ou de passer par un comparateur en ligne.

Comment choisir votre assurance bateau ?

Une fois plusieurs devis d’assurance plaisance en votre possession, vous devrez les comparer en vous basant sur le tableau des garanties et les conditions générales de chacun. Voici quelques éléments auxquels être attentif :

  • Les garanties incluses de base : en matière d’assurance bateau, les formules diffèrent largement d’un assureur à l’autre. Faites le point sur les garanties qui sont indispensables pour vous.
  • La zone de navigation « acceptée » : certains contrats peuvent limiter leurs garanties à une zone de navigation précise, là où d’autres vous couvrent dans le monde entier.
  • Les garanties d’usage : le prêt entre particulier est-il autorisé ? La location ? Devez-vous demander l’accord a priori de l’assureur ?
  • En cas de sinistre, serez-vous indemnisé sur la base de la valeur à neuf si votre bateau est neuf ou récent ? Pendant combien de temps ?
  • Quel est le montant de la prime annuelle ? Le tarif est-il compétitif par rapport aux autres offres du marché ?
  • Quelles sont les franchises en cas de sinistre ?
  • Quels sont les plafonds d’indemnisation prévus ?

L’assurance bateau à la journée, au mois ou à l’année

Un contrat classique d’assurance bateau vous couvre toute l’année. Les garanties ne s’arrêtent pas, même pendant la période d’hivernage où votre embarcation est remisée en chantier ou chez vous. En effet, si vous êtes couvert pour le vol et l’incendie, autant l’être toute l’année, d’autant que le prix d’une assurance plaisance est souvent « raisonnable ».

Certains assureurs peuvent tout de même vous proposer une couverture temporaire, bien que cela ne soit pas une pratique courante. Vous pourrez assurer un bateau pour une journée ou pour une durée précise.

L’assurance bateau de location se destine quant à elle spécifiquement aux personnes louant leur embarcation, la plupart du temps à un particulier. Ce sera au propriétaire de souscrire à ce contrat temporaire, même pour une seule journée, si sa couverture habituelle exclut le prêt / la location à des tiers. Ce type de police est en plein essor, au vu du développement de la location de bateaux entre particuliers (via des sites comme Click&boat ou Samboat par exemple).

L’assurance remorque pour bateau

Si le PTAC (poids total autorisé en charge) de votre remorque + embarcation ne dépasse pas les 750 kilos, vous serez couvert par votre assurance auto. Si le PTAC excède les 750 kilos, alors :

  • Votre contrat d’assurance plaisance multirisque peut également couvrir le transport routier. Si tel est le cas, cela sera spécifiquement mentionné dans le tableau des garanties. 
  • Si ce n’est pas le cas, la plupart des propriétaires d’un navire de plaisance devront donc logiquement souscrire à un contrat remorque spécifique : vous devrez adhérer à une extension de garantie ou signer une police indépendante (auprès du même assureur ou d’une compagnie tierce).

De nombreux assureurs proposent des contrats d’assurance remorque pour bateau / jetski. Les garanties incluses s’apparent à celles d’une police auto traditionnelle :

  • Responsabilité Civile en et hors circulation
  • Dommages tous accidents
  • Recours et défense
  • Garantie vol / incendie
  • Garantie attentats, catastrophes naturelles et technologiques …
2 commentaires
Francois, le 27 juillet 2019

Bonjour j ai changer de bateau qui lui ai assuré suis-je obligé de garder l assurance de l ancien bateau ? Qui lui navigue plus et entreposé sur remorque dans hangar

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 29 juillet 2019

Bonjour Francois,
Non car assurer un bateau en France n'est pas obligatoire sauf quand on est présent dans un port parce qu'un bateau qui est dans un port doit être assuré un minimum en responsabilité civile (RC).

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.