Comment fonctionne le rachat d'un prêt à taux zéro (PTZ) ?

Mis à jour le 25 août 2021 par Delphine Bardou 

Le rachat de crédits a prouvé à maintes reprises son efficacité pour assainir un budget, anticiper une baisse de revenus ou financer un futur investissement. Le PTZ, complémentaire d’un prêt immobilier, est le prêt aidé qui compte le plus grand nombre de bénéficiaires en France. Mais ce dispositif d’aide est il éligible au rachat de crédit immobilier ? Quelles en sont les règles ? Peut-on faire un rachat de crédit à taux zéro ? Explications !

Rachat de crédit et PTZ : que faut-il savoir ?

Le prêt à taux zéro, aussi appelé PTZ ou PTZ+, est un prêt complémentaire au prêt immobilier principal. Il s’adresse, sous conditions de ressources, aux particuliers achetant un logement qui deviendra obligatoirement leur résidence principale. Le taux accordé étant nul, ce prêt correspond à une avance qui sera remboursée sans intérêt.

Le lien fait entre rachat de crédit immobilier et PTZ fait donc référence à une opération de regroupement de crédits par une banque et comprenant, parmi lesdits crédits, un prêt à taux zéro, qui deviendra un prêt à intérêts s’il est racheté.

Vous envisagez de procéder à un rachat de crédits ? Pour être certain de choisir le meilleur établissement, qui vous permettra d’obtenir les mensualités et taux d’intérêt les plus attractifs, nous vous conseillons de bien comparer les offres et de faire appel aux services d’un courtier pour le rachat de votre crédit. Justement, pour vous aider dans cette démarche, nous avons mis à votre disposition (en ligne et gratuitement) notre comparateur d’organismes de PER avec leur taux respectifs et notre avis d’expert pour que vous puissiez faire un choix avisé !

Peut-on faire un rachat de crédit avec PTZ dans une autre banque ?

Le rachat d’un PTZ par une autre banque est impossible. Il sera forcément converti en un prêt à intérêts. En effet, la banque ne va pas, en plus de racheter votre dette, vous proposer un taux d’intérêt nul. Ce n’est pas à son avantage.

Il est donc conseillé de ne pas prendre en compte le montant de son PTZ dans son projet de rachat de crédits. En le conservant dans la banque qui vous l’avait accordé, vous gardez l’avantage du taux à 0 % sur ce prêt.

Sachez tout de même qu’il est parfois dans votre intérêt de réaliser un rachat de crédit immobilier avec PTZ (il deviendra alors un prêt à intérêts) si le gain sur vos mensualités et votre taux d’intérêt est plus important dans le cadre du regroupement qu’en gardant vos prêts « séparés »

C’est pourquoi nous vous conseillons là encore de réaliser une simulation de rachat de crédit immobilier avec PTZ.

Est-il obligatoire d’inclure le PTZ dans un rachat de crédit immobilier ?

Non, toutefois, soyez attentifs à plusieurs éléments pouvant rendre l’intégration de votre PTZ au regroupement de crédits obligatoire :

  • Le taux d’endettement :

Dans le cadre d’un rachat de crédits, le montant mensuel du prêt à taux zéro entre dans le calcul du taux d’endettement. Ainsi, si le montant cumulé des mensualités reste sous la barre d’endettement maximal (33 %), le PTZ pourra être exclu du rachat de crédits et vous maintiendrez son avantage.

En revanche, si le taux d’endettement excède 33 %, la nouvelle banque refusera d’opérer le rachat de crédit immobilier sans le PTZ. Vous perdrez donc son avantage (le taux zéro). Par ailleurs, si les mensualités de votre PTZ sont progressives, votre taux d’endettement devra pouvoir supporter ces mensualités sur toute la durée du rachat de crédit !

  • Les différentes cas de figure de la garantie hypothèque : dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire (incluant crédits conso et immo), la banque exige systématiquement une garantie, qui prend le plus souvent la forme d’une hypothèque. Or, plusieurs cas de figures se posent :

Si la banque avait pris une hypothèque englobant le PTZ et le prêt immobilier principal, pour pouvoir émettre une nouvelle hypothèque dans le cadre de votre demande de rachat de crédit, les deux prêts (PTZ et principal) devront être rachetés ensemble et vous perdrez l’avantage de votre prêt à taux zéro (à savoir un taux d’intérêt nul).

Autre disposition possible : si votre PTZ était adossé à une hypothèque de premier rang (à savoir comme garantie prioritaire dans le cadre du remboursement d’un prêt en cours), le PTZ devra là encore être pris en compte dans l’opération de rachat de crédit et lui sera donc appliqué un taux d’intérêt.

Enfin, si votre PTZ n’avait pas été hypothéqué, vous pouvez alors proposer le rachat de vos crédits conso / immo sans tenir compte du prêt à taux zéro !

Certaines banques refusent de conserver le PTZ seul dès lors que le prêt principal est racheté par une autre banque. Ne tenez pas compte de leurs arguments, aucune disposition légale n'empêche le remboursement prioritaire du prêt principal.

Dans quels cas est-il intéressant de procéder au rachat du PTZ ?

Si une nouvelle banque, lors d’un rachat de crédit, rachetait aussi votre prêt à taux zéro, cela le transformerait automatiquement en prêt à intérêts, au même titre que n’importe quel autre prêt. Dans la pratique, il est donc possible de faire racheter un PTZ en même temps que ses autres crédits, à moins de renoncer à son taux zéro, qui sera remplacé par un nouveau prêt à intérêt.

Néanmoins, un rachat de crédit immobilier avec PTZ, et donc sa transformation en taux à intérêts, peut être intéressant dans certains cas :

  • vous êtes encore au début (premier tiers) du remboursement de votre crédit immo ;
  • vous obtenez une différence de taux conséquente entre crédits initiaux et celui proposé par la nouvelle banque (au moins 1 % dans le cadre d’un crédit immobilier).

Si la nouvelle banque accepte l’opération de rachat de crédits et si vous êtes prêt à faire l’impasse sur les conditions du taux zéro, voici 2 points auxquels prêter attention :

  • le nouveau taux d’intérêt proposé doit être plus intéressant que la somme de vos anciens taux ;
  • la durée du prêt et le coût total du crédit par rapport à la majoration due à la perte du taux zéro sur une partie de votre emprunt doivent être à votre avantage.

Rachat de crédit immobilier et PTZ : quid du remboursement anticipé ?

Comme tout crédit immobilier, y compris les emprunts aidés et conventionnés, le PTZ peut faire l’objet d’un remboursement anticipé. Or, une difficulté peut survenir lors d’un rachat de crédit immobilier sans PTZ : le prêt à taux zéro étant souvent souscrit dans la banque vous ayant accordé le prêt immobilier principal, il est logique qu’elle préfère que vous remboursiez en premier le PTZ (sur lequel elle n’a pas de marge). Tandis que votre intérêt est plutôt de rembourser en priorité le prêt principal (sur lequel vous payez des intérêts).

Mais, sachez que l'emprunteur peut, sur demande, choisir la manière dont sera affecté son remboursement anticipé entre le PTZ et le prêt principal. Autrement dit, si vous faites racheter votre crédit principal mais pas votre PTZ, demandez par écrit à votre banque qu’elle affecte les sommes au remboursement de votre prêt principal, afin de réduire le coût de votre financement immobilier. Et surtout, conservez une copie de votre demande !

Est-il obligatoire d’inclure le PTZ dans un rachat de crédit ?

Cela n’est pas obligatoire, sauf si votre taux d’endettement dépasse 33 % et/ou si votre prêt à taux zéro fait déjà l’objet d’une garantie hypothèque de rang 1 ou d’une garantie hypothèque commune à votre prêt immobilier principal.

Quand est-il avantageux d’inclure le prêt à taux zéro au rachat de crédit ?

Cela peut être avantageux dans 2 cas de figure :

– si vous êtes encore au début (premier tiers) du remboursement de votre crédit immo ;

– si vous obtenez une différence de taux conséquente entre vos crédits initiaux et celui proposé par la nouvelle banque (au moins 1 % dans le cadre d’un crédit immobilier).

Le PTZ garde-t-il un taux d’intérêt nul dans le cadre d’un rachat de crédit ?

Malheureusement non, si votre PTZ est intégré dans une procédure de rachat de crédits, il sera automatiquement transformé en un prêt à intérêts.

4 commentaires
[email protected], le 15 août 2019

Bonjour,

Nous voulons faire racheter un prêt immobilier concernant l’achat De notre maison en 2013 d’une durée de 25 ans. Le montage comprend un prêt p.a.s, un prêt à taux zéro et une aide du conseil départemental. Mensualité lissée. L’assurance du prêt est sur la totalité de l’emprunt. Peut-on faire racheter le prêt p.a.s. et comment cela se passera pour les assurances prêt, Si le ptz reste dans une banque initial et le prêt P.a.s. et racheté par une autre banque ?.

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 16 août 2019

Bonjour,
Je vous conseille d'utiliser notre outil gratuit : https://reassurez-moi.fr/rachat-credit-immobilier
Il vous permettra de simuler votre situation et de trouver un rachat de prêt immobilier qui correspond au mieux à votre situation.

Répondre
FADONOUGBO Stanislas, le 20 juillet 2018

est il possible de racheter un prêt déjà démarré à taux zéro concernant des travaux de panneaux solaire

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 24 juillet 2018

Bonjour Stanislas,
Oui cela devrait être possible. Il faudrait faire la demande directement à votre banque.
Bien à vous,

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide