Que couvre la Multirisque agricole ? Prix et devis en ligne - Réassurez-moi

L'assurance multirisque agricole

L’assurance multirisque agricole (ou MRA) est un contrat particulier qui permet de couvrir une exploitation agricole contre de très nombreux risques. Une telle couverture devra être calibrée aux besoins propres de chaque exploitant, en fonction notamment des risques auxquels son activité s’expose. Avant de choisir un assureur et une formule, il faudra d’abord bien comprendre les possibilités qu’offre ce contrat sur-mesure. Faisons le point ensemble sur la question de l’assurance multirisque agricole.

L’assurance exploitation agricole, communément appelée « multirisque agricole », est un contrat unique qui confère à l’exploitant de nombreuses garanties destinées à couvrir notamment :

  • Les bâtiments agricoles et ceux à usage d’habitation,
  • Les biens mobiliers de l’exploitation : matériels et engins agricoles, marchandises…
  • Les récoltes,
  • Les animaux.

Un contrat MRA est une protection complète pour l’exploitant, qui sera assuré contre de nombreux risques : responsabilité engagée du fait d’une machine agricole, pertes d’activité, incendie dans un bâtiment de l’exploitation…

Ce type de contrat concerne tous les exploitants agricoles, qu’ils soient en nom propre ou en société (SARL, GAEC, SCEA…), ainsi que les coopératives agricoles, les propriétaires non exploitant mettant des biens ruraux en location… Il sera possible, pour les propriétaires ou occupants (fermiers, métayers, locataires), d’adhérer à une telle couverture quelle que soit leur filière d’activité (polyculture, élevage, viticulture…).

Le contrat regroupera, nous l’avons dit, un ensemble plus ou moins complet de garanties. Certaines seront générales (comme la Responsabilité Civile agricole ou la garantie tous risques des entrepôts), tandis que d’autres seront spécifiques à l’activité, telle que la garantie coulage des vins et alcool pour les viticulteurs par exemple.

Lorsque vous choisirez votre contrat d’assurance MRA, vous aurez le choix entre de nombreuses formules et garanties optionnelles, l’objectif étant de jouir in fine d’une couverture sur-mesure et parfaitement adaptée à vos besoins réels.

Attention tout de même, la MRA ne couvrira pas l’intégralité des risques liés à votre activité. Certains devront être garantis par un contrat individuel et spécifique (assurance des véhicules terrestres à moteur par exemple, catastrophes climatiques touchant les récoltes…). 

Comment comparer plusieurs devis d’assurance multirisque agricole ?

Afin de trouver le meilleur contrat d’assurance multirisque agricole, c’est-à-dire celui qui sera le mieux calibré aux besoins de votre exploitation / activité au meilleur prix, il vous faudra, vous vous en doutez, solliciter plusieurs devis personnalisés. Restera ensuite à les mettre en concurrence à la lumière de critères précis que nous verrons ensuite.

Même si la plupart des contrats MRA sur le marché posent un socle de garanties commun, tous ne se valent pas en termes de prix, de garanties optionnelles ou encore de conditions de couverture. Chaque établissement positionné sur ce marché a ses propres formules.

Afin de demander des devis, vous pourrez vous tourner principalement vers des assureurs (Axa, Allianz, Areas…) et des banques traditionnelles (via leurs caisses régionales dans certains cas).

En règle générale, vous pourrez demander chaque devis via un formulaire en ligne, disponible sur le site de certains établissements. Dans d’autres cas, il vous faudra prendre contact avec un conseiller par téléphone ou vous déplacer en agence.

Réassurez-moi vous propose son propre comparateur d’assurances multirisques professionnelles. Il est 100 % gratuit et très simple d’utilisation. Vous aurez simplement à remplir un formulaire unique sur la base duquel seront personnalisées les offres que vous recevrez.

Notre outil vous permet de gagner un temps précieux et de mettre facilement en concurrence de nombreux contrats multirisques professionnels du marché. Vous obtiendrez très rapidement des propositions tarifaires de couvertures adaptées à votre activité, et n’aurez ainsi plus à demander vos devis les uns après les autres.

Comment choisir son assurance multirisque agricole ?

Une fois plusieurs devis d’assurance MRA en votre possession, il vous appartiendra de les comparer au regard d’éléments précis. Voici ceux qui, à notre avis, sont déterminants.

Premièrement, jetez un oeil très attentif aux garanties incluses et aux risques couverts. Préférez les contrats intégrant un maximum de garanties de base : incendie, événements climatiques, dégât des eaux, vol, bris de glace, catastrophes naturelles…

Regardez également quelles seront les garanties complémentaires (adaptées à votre filière d’activité) incluses d’office ou laissées en option. N’oubliez pas que la couverture devra être parfaitement adaptée aux risques qui vous concernent vraiment : garantie du contenu des chambres frigorifiques, pertes par écoulement, séchage de grains, négoce d’animaux…

Par ailleurs, assurez-vous que votre Responsabilité Civile agricole et Responsabilité Civile privée feront l’objet de garanties. Vérifiez ici quels seront les risques couverts, par exemple en cas de location de matériel, d’atteinte à l’environnement ou de dommages causés par des animaux de l’exploitation. La RC sera-t-elle étendue aux voisins et tiers, aux consommateurs achetant vos produits… ?   

Idéalement, préférez les contrats intégrant d’office une protection juridique, qui s’avérera très sécurisante en cas de conflit avec un tiers. Attention également au seuil d’intervention prévu (le montant en jeu à partir duquel la garantie pourra être activée).

Prenez aussi connaissance du niveau de franchise de chaque garantie. Les franchises pourront en principe être modulées à la hausse comme à la baisse, et cela influera sur le coût du contrat. De même, priorisez les assurances MRA prévoyant des plafonds d’indemnisation hauts (des montants de garantie élevés). Cela vous assurera une meilleure prise en charge en cas de sinistre. En outre, vérifiez les cas d’exclusion prévus par le contrat, c’est-à-dire les cas faisant obstacle au déclenchement des garanties.

La majorité des contrats MRA intègrent des garanties d’assistance en cas de sinistre. Regardez ce que prévoit chaque police sur point.

Enfin, pensez à étudier les modalités de prise en charge en cas de sinistre : une assistance d’urgence est-elle prévue ? Quels seront les frais remboursés ? Sous quels délais les fonds seront-ils versés si vous êtes d’accord avec l’indemnisation proposée ? Quel sera le mode d’indemnisation (valeur réelle, matériaux modernes, valeur à neuf…) ?

Quelles sont les garanties d’une assurance multirisque agricole ?

Un contrat d’assurance multirisque agricole englobe de très nombreuses garanties. Selon les formules et les assureurs, certaines seront incluses d’office (les garanties « générales »), là où d’autres feront l’objet d’option, c’est-à-dire le plus souvent les garanties spécifiques à une filière d’activité.

De base, seront couverts par des garanties dommages les biens immobiliers de l’exploitation et les biens à usage d’habitation. Les risques couverts seront relativement « classiques » : incendie, bris de glace, catastrophes naturelles, grêle… Vérifiez toujours quels seront les frais pris en charge (comme ceux de démolition pour remise en état ou ceux d’expert par exemple).

Le contrat pourra aussi couvrir plus ou moins bien les biens mobiliers spécifiques à l’exploitation tels que les marchandises, les récoltes, les engins agricoles, les matériels et machines…

Selon ce que vous aurez choisi, l’indemnisation pourra se faire en valeur à neuf (garantie optionnelle), en valeur réelle, en matériaux modernes…

Des garanties financières seront également disponibles, telles que notamment :

  • L’indemnisation en cas de privation de jouissance d’un bâtiment à la suite d’un sinistre,
  • La perte de loyers (pour le propriétaire non exploitant louant un bien rural),
  • Le versement d’une indemnité en cas de pertes pécuniaires (pertes d’activité).

Seront en principe incluses de base les garanties RC agricole et RC vie privée, pour les dommages que pourrait causer l’exploitation à autrui via ses bâtiments, travailleurs, animaux, matériels… La Responsabilité Civile pourra être plus ou moins étendue selon le contrat, par exemple aux dommages causés aux consommateurs, à la pollution accidentelle, au tourisme rural (chambres d’hôtes ou camping notamment)…

Idéalement, une protection juridique sera intégrée d’office. Cependant, cela ne sera pas toujours automatique.

Attention toutefois, l’assurance MRA ne vous couvrira pas pour l’intégralité des risques liés à votre activité. Certains devront parfois être couverts par des contrats individuels, comme par exemple les dommages causés aux récoltes par les événements climatiques, la mort accidentelle d’animaux… De même, vos véhicules terrestres à moteur devront être couverts par un contrat de Responsabilité Civile spécifique.

Combien coûte une assurance multirisque agricole ?

Chaque assureur ou banque a ses propres règles de calcul en matière de cotisation d’assurance multirisque agricole. C’est la raison pour laquelle, à niveau de couverture équivalent, les prix varient largement d’une police à l’autre. Pensez à comparer plusieurs devis !

La prime sera en général à payer annuellement, mais vous pourrez demander à la reporter mensuellement (ou par trimestre / semestre).

Bien entendu, le premier critère qui influera sur le coût de votre contrat MRA sera celui du niveau de couverture choisi (formule + options éventuelles). Plus les garanties sont nombreuses, plus la cotisation sera importante. Vérifiez bien le coût de chaque garantie optionnelle.

N’oubliez pas en outre que les plafonds d’indemnisation et franchises auront aussi un impact important sur le tarif qui vous sera proposé. Plus le montant de chaque garantie est élevé, plus le tarif global s’en ressent.

Les franchises pourront d’ailleurs être augmentées ou abaissées. Si vous optez pour des franchises plus faibles, la prime d’assurance augmentera. À l’inverse, vous pourrez faire des économies sur la cotisation en préférant un haut niveau de franchises.

Au delà de vos choix de formule et d’options, les spécificités de votre exploitation agricole et des risques auxquels elle est soumise seront également étudiées par l’assureur lorsqu’il calculera le tarif. Voici quelques éléments qui lui seront bien utiles :

  • Le type et la nature des biens immobiliers à couvrir,
  • Idem pour les biens mobiliers (engins agricoles, marchandises, matériels…),
  • Les risques spécifiques à votre activité (un viticulteur et un céréalier ne sont pas soumis exactement aux mêmes risques),
  • Les activités que vous menez (chambres d’hôte, surface de vente directe à la ferme…).

Certains assureurs proposent des offres spécifiques pour certaines catégories d’exploitants agricoles. Les jeunes agriculteurs bénéficieront par exemple, auprès du Crédit Agricole, de tarifs préférentiels pendant les 5 premières années d’installation.

Quelle assurance multirisque agricole pour un viticulteur ?

Un viticulteur a tout intérêt à souscrire à un contrat d’assurance multirisque agricole, à l’instar de chaque exploitant agricole. Il devra veiller, lorsqu’il choisit sa couverture, à bénéficier d’un éventail de garanties spécifiquement adaptées aux risques qu’il pourrait connaître dans son activité, comme le coulage de liquides par exemple.

Nous l’avons dit, la grande majorité des assureurs proposent un large spectre de garanties adaptées à telle ou telle filière d’activité. Vous n’aurez en principe pas de difficultés à trouver un contrat sur-mesure.

En choisissant votre police, assurez-vous par exemple d’être bien couvert par :

  • Une garantie dommages aux cuves,
  • Une garantie pertes par écoulement de vin, d’alcool (garantie « coulage des vins et alcools »),
  • Une garantie bris de bouteilles et autres types de conditionnement,
  • Une garantie dommages aux approvisionnements.

Au delà de ces garanties spécifiques, étudiez attentivement les devis reçus au regard des autres critères de choix que nous avons développés précédemment : socle de garanties de base, montant de la cotisation, plafonds d’indemnisation, franchises… Veillez aussi à ce que la Responsabilité Civile agricole soit étendue à toute votre activité.

Il vous faudra donc choisir une formule et l’agrémenter des garanties optionnelles indispensables. N’oubliez pas qu’à défaut d’une telle couverture, vous devrez assumer seul les conséquences d’un éventuel sinistre (écoulement, bris de bouteilles…).

De même, si votre activité est diversifiée (chambre d’hôtes, camping à la ferme…), prenez connaissance de l’étendue de la couverture MRA à ces activités.

Posez votre question
Un expert vous répondra