PEA ou assurance vie : quel placement choisir en 2020 ?

Assurance vie ou PEA ? 

Mise à jour le

Le Plan d’Epargne en Actions et l’assurance vie sont des produits financiers très sollicités par les Français. Depuis de nombreuses années, l’assurance vie est loin devant le PEA et se place en produit d’épargne préféré des particuliers. Mais avec l’assouplissement de ses règles et sa fiscalité allégée, le PEA regagne un intérêt certain. Alors, que choisir en 2020 : PEA ou assurance vie ? Quelle est la différence ? Quels sont les avantages et les inconvénients du PEA ? De l’assurance vie ? Voici notre éclairage.

PEA et assurance vie : quelle différence ? 

Le PEA et l’assurance-vie sont des produits d’épargne de moyen et long terme qui présentent des conditions fiscales assez avantageuses. Tous deux sont particulièrement sollicités par les particuliers désireux de placer leur argent de façon réfléchie, et souhaitant des résultats ! Quelles sont les principales différences entre ces deux produits ?

Le PEA, Plan d’Épargne en Actions, est un dispositif réglementé, permettant d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant d’exonération d’impôts intéressantes (sous conditions). Il existe plusieurs types de PEA : le PEA classique, souscrit auprès d’une banque ou d’une assurance, et le PEA-PME, dédié aux titres des PME et des ETI. Depuis la loi Pacte de 2019, il existe également un PEA jeunes, permettant aux enfants rattachés fiscalement à leurs parents d’ouvrir un PEA (jusqu’à 25 ans). Le PEA, quel que soit son type, est plafonné. Tout retrait avant 5 ans de détention entraînent la clôture du plan (sauf motifs valables).

L’assurance vie est un contrat souscrit auprès d’une compagnie d’assurance, qui s’engage à une rente ou un capital aux personnes désignées, en contrepartie du versement de primes (mensuelles, trimestrielles, etc.). Il existe 3 types de contrats : contrat en cas de vie, en cas de décès, et contrat vie et décès. L’assureur auprès duquel vous souscrivez ce produit d’épargne a une obligation de conseil et d’information. Contrairement au PEA, le montant des versements n’est soumis à aucun plafond légal. Les supports d’une assurance vie sont plus nombreux que ceux d’un PEA, ce qui permet de diversifier votre épargne.

Comparatif PEA et assurance vie

L’assurance vie est le placement préféré des Français, mais depuis quelques années, et notamment depuis la loi Pacte de 2019, le PEA a lui aussi très bonne réputation. Voici notre tableau comparatif pour vous aider à mieux comprendre les spécificités de ces deux produits d’épargne :

PEAAssurance vie
Conditions d’ouverture– Etre majeur
– Etre domicilié fiscalement en France
– Avoir la capacité juridique
– Respecter les limites d’âge imposées par l’assureur
– Remplir le questionnaire médical
Plafond de versementPEA classique : 150 000 €
PEA-PME : 225 000 €
PEA Jeunes : 20 000 €
Aucun plafond légal
Imposition sur le revenuExonération d’impôts sur le revenu après 5 ans de détention du PEAExonération d’impôts sur le revenu après 8 ans de détention de l’assurance vie
Prélèvements sociaux17,2 % (CSG-CRDS)17,2 % (CSG-CRDS)
Rente viagèreOuiOui
SuccessionAucune exonérationExonération de droits de succession dans la limite de 152 500 €

Et les autres livrets d’épargne ? Y avez-vous pensé ? Il peut être facile de se perdre dans les différentes offres proposées par les établissements bancaires ! C’est pour cela que nous avons développé un comparateur gratuit et 100 % en ligne des meilleurs livrets d’épargne du marché. Vous retrouverez le PEA mais également d’autres placements, moins connus du grand public, et peut-être mieux adaptés à vos souhaits d’épargne !

Fiscalité PEA vs assurance vie

La fiscalité du PEA est très avantageuse, et ce pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, il faut savoir que les gains ne sont imposables sur le revenu que lorsqu’un retrait intervient. Par ailleurs, après 5 ans de détention du PEA, les gains sont exonérés d’impôt sur le revenu et soumis aux seuls prélèvements sociaux. Lors des 5 premières années, les gains sont taxés à 12,8 % (flat tax), sans oublier les prélèvements sociaux (17,2 %).

La fiscalité de l’assurance vie n’est réellement avantageuse qu’après 8 ans : en effet, l’exonération d’impôts sur le revenu pour l’assurance vie ne se fait que 8 ans après sa souscription. Contrairement au PEA pour lequel l’exonération après 5 ans est totale, celle de l’assurance-vie n’est que partielle : au terme des 8 ans, les plus-values sont soumises à un prélèvement de 7,5 %, après un abattement de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple. Les retraits avant les 8 ans sont soumis à la même flat tax que pour un PEA.

En revanche, des droits de succession sont dus au décès du souscripteur d’un PEA, ce qui n’est pas toujours le cas dans le cadre d’une assurance vie. En effet, le bénéficiaire de l’assurance vie est exonéré de taxes successorales à hauteur de 152 500 €.

Avantages et inconvénients du PEA

Voici une liste non exhaustive des avantages et inconvénients du Plan d’Épargne en Actions :

Avantages :

  • L’exonération d’impôts sur le revenus après 5 ans de détention ;
  • Fiscalité avantageuse avant ces 5 ans (12,8 % flat tax et 17,2 % de prélèvements sociaux),
  • Rente viagère défiscalisée ;
  • Accessibilité (peu de conditions d’éligibilité) ;
  • Aucun dépôt minimum ni versement périodique obligatoire.

Inconvénients :

  • Plafond ;
  • Supports limités : sociétés obligatoirement européennes par exemple ;
  • Droits de succession ;
  • Nécessité de conserver le plan 5 minimum pour bénéficier de la meilleure fiscalité possible ;
  • Les retraits avant 5 ans entraînent la clôture du PEA (hors cas de retraits autorisés).

Avantages et inconvénients de l’assurance vie

Voici les principaux avantages et inconvénients de l’assurance vie :

Avantages :

  • Offre de placements diversifiée ;
  • Adaptabilité à différents types de projets ;
  • Non plafonnée ;
  • Liquidité ;
  • Droits de succession avantageux.

Inconvénients :

  • Frais de gestion élevés ;
  • Conditions d’accès limitées : âge, dépôt minimum, versements périodiques (entre autres) ;
  • Rendement en baisse ;
  • Nécessité de conserver votre contrat 8 ans minimum pour bénéficier de la meilleure fiscalité possible.

Assurance vie ou PEA : nos conseils 

PEA et assurance vie offrent tous deux une enveloppe fiscale attractive, alors comment savoir vers quel placement se tourner ?

Grâce à notre tableau comparatif et aux listes d’avantages et d’inconvénients, vous avez pu prendre connaissance des caractéristiques de chacun des produits. Désormais au fait des spécificités de chacun, ce sont vos besoins et vos attentes qui vont orienter votre choix vers l’un ou vers l’autre. L’assurance-vie est plus souple et diversifiée, et présente des avantages successoraux, tandis que le PEA offre une fiscalité intéressante plus rapidement et est moins coûteuse en frais de gestion.

Il faut savoir qu’il est tout à fait possible de cumuler le PEA et l’assurance-vie, pour profiter des avantages de chacun. Il est courant d’opposer ces deux produits d’épargne, mais au final, ils sont particulièrement complémentaires.

Disponibilité et souplesse sont selon nous ce qui différencient le plus l’assurance-vie du PEA. La liquidité est depuis toujours l’atout de l’assurance-vie : c’est la possibilité d’effectuer des retraits et versements à volonté. La liquidité du PEA tend tout de même à s’améliorer grâce à la loi Pacte.

Posez votre question
Un expert vous répondra