Quel est le tarif de l’assurance PNO en 2021 ? 

Mis à jour le 4 mars 2021 par Antoine Fruchard 

L’assurance Propriétaire Non Occupant (PNO) couvre votre logement en cas de sinistre survenant en absence de locataire ou en cas de sinistre non couvert par l’assurance de votre locataire ou par le syndicat de propriété. Dépense supplémentaire à ajouter à votre budget, il est normal de vouloir faire des économies sur cette couverture. Ainsi, voyons ensemble combien coûte cette assurance, comment payer une prime d’assurance peu chère tout en bénéficiant des meilleures garanties et comment bénéficier d’avantages fiscaux. Explications !

tarif assurance pno

Qu’est-ce que l’assurance Propriétaire Non Occupant ?

L’assurance habitation Propriétaire Non Occupant (PNO) s’adresse, comme son nom l’indique, aux propriétaires qui n’occupent pas leur bien. Depuis la loi Alur de mars 2014, tous les copropriétaires, y compris “non occupants », doivent s’assurer en qualité de propriétaire. Si leur bien n’est pas situé en copropriété, l’assurance habitation devient alors facultative. Nous la recommandons toutefois vivement en prévention d’un éventuel sinistre et des ses conséquences financières.

Ne pas confondre l’assurance habitation PNO avec l’assurance résidence secondaire. Avec l’assurance habitation propriétaire non occupant, le bien est destiné à un locataire qui s’assure lui même contre les risques locatifs.

C’est donc au propriétaire de souscrire l’assurance habitation PNO. Celle-ci peut couvrir appartements, maisons, immeubles ou encore, garages en location. Qui plus est, en cas de dommages causés par votre bien immobilier à votre locataire et/ou à ses biens mobiliers, votre responsabilité de propriétaire est couverte par l’assurance PNO.

Enfin, les assurances propriétaires non occupants interviennent :

  • en complément de l’assurance copropriété ;
  • si votre locataire n’avait pas d’assurance habitation locataire (bien qu’il y soit contraint) ; 
  • pour compléter l’assurance habitation de vos locataires si un risque n’est pas garanti ;
  • pour bénéficier d’une garantie des loyers impayés ;
  • en cas de vacance locative.

Vous souhaitez souscrire une assurance Propriétaire Non Occupant ? Nous vous recommandons dans ce cas d’utiliser notre comparateur en ligne d’assurances PNO. Notre outil, gratuit, sonde les meilleures offres du marché à votre place et vous propose, en quelques minutes, plusieurs devis adaptés à votre profil. Vous n’avez plus qu’à choisir le contrat de votre choix !

cta assurance habitation

Quel est le tarif d’une assurance habitation propriétaire bailleur ?

Les garanties d’assurance habitation dont dispose un contrat propriétaire bailleur diffèrent peu d’un contrat classique. Mais, le prix de la cotisation annuelle d’une couverture PNO est moins élevé. En comparaison, la prime est souvent divisée par 2 ! L’assurance PNO est en effet moins utilisée qu’une assurance habitation classique car le logement est souvent déjà couvert :

  • soit par le locataire, censé posséder sa propre assurance risques locatifs ;
  • soit si le bien est en copropriété, par une couverture syndicale.

Les risques sont donc souvent amoindris ou partagés. Pour vous donner un ordre d’idée du prix de l’assurance habitation PNO, vous pouvez consulter les 2 exemples suivants. Nous vous recommandons d’utiliser notre comparateur d’assurance PNO pour avoir un prix en quelques clics.

Paiement des cotisationsLoft de 50m2 à NantesAppartement de 200m2 à Paris
Tarif assurance habitation PNO / mois8 €13 €
Tarif assurance habitation PNO / an100 €160 €

Le prix d’une assurance PNO varie globalement en fonction des critères suivants : la compagnie d’assurance choisie, les garanties souscrites, l’état de la location (meuble ou non par exemple), le loyer annuel du bien et sa situation géographique, le nombre de pièces et les niveaux de franchise et plafonds d’indemnisation. 

En général, il faut compter en moyenne 1,5 % du loyer lorsqu’on veut évaluer le prix de l’assurance bailleur.

4 conseils pour une assurance habitation PNO moins chère

  • Conseil n°1 : être attentif à la franchise appliquée aux garanties : c’est le montant qu’il vous restera à payer après remboursement de la compagnie, il influence donc directement sur prix de votre assurance PNO ! Préférez de faibles franchises (moins de 250 €) à l’absence de franchise, qui donne souvent un contrat beaucoup plus cher. 
  • Conseil n°2 : définir les plafonds élevés pour chaque garantie : plus ils sont hauts, plus la prime est chère, certes. Mais, rappelez vous qu’un sinistre habitation entraîne de lourds dégâts financiers. Ne négligez donc pas leurs montants au profit d’une assurance PNO moins élevée…
  • Conseil n°3 : ne pas transiger sur la durée maximale des garanties : Il est courant qu’au bout de quelques mois de non location, certaines garanties (comme le vol) soient suspendues. Soyez donc attentifs à cela.
  • Conseil n°4 : choisir les bonnes garanties complémentaires : les garanties vacance locative et perte de loyer / location nous semblent essentielles. La garantie protection juridique doit prendre en charge l’ensemble de vos frais de justice et poser des plafonds élevés pour être utile. Soyez attentifs aux modalités de chaque garantie : nous vous conseillons d’utiliser un comparateur en ligne pour avoir accès à ces informations essentielles facilement.
cta assurance habitation

Quels sont les avantages fiscaux de l’assurance PNO immeuble ?

Le propriétaire bailleur peut bénéficier d’avantages fiscaux ! En effet, les primes d’assurance à la charge du PNO sont déductibles pour leur montant réel des revenus fonciers déclarés. Elles sont déduites dans le cas où elles se rapportent à l’assurance PNO d’un immeuble (bail commercial compris) dont les revenus sont imposables en tant que revenus fonciers.

Pour cela, l’assurance PNO doit simplement être formalisée par un contrat (via un assureur, une banque, un courtier) et donc couvrir à minima l’un des risques suivants : Responsabilité Civile du PNO, impayés des loyers, dégâts des eaux, vols, bris de glace, incendies, tempêtes…

De plus, un dispositif permet aux PNO de défiscaliser leurs revenus locatifs dans une tranche allant de 15 à 85 %. Plus le loyer pratiqué est bas, plus la défiscalisation sera importante, puisqu’il s’agit d’un dispositif de solidarité pour venir en aide aux ménages dont les revenus sont plus modestes.

Au regard de ces dispositions permettant la déduction des cotisations d’assurance PNO et la défiscalisation des revenus locatif, on peut considérer qu’une assurance habitation PNO n’est pas chère !

Que couvre l’assurance propriétaire bailleur ?

L’assurance habitation PNO offre généralement de base une prise en charge pour :

  • les dégâts du logement survenant lorsque celui-ci est inoccupé (entre 2 locations par exemple) ;
  • en complément de l’assurance du syndicat si le bien est en copropriété ;
  • si votre locataire n’a pas d’assurance habitation locataire, ou une couverture trop faible (RC) ;
  • la Responsabilité Civile : elle protège les tiers dans le cas de vice de construction, de défaut d’entretien des installations ou de trouble de jouissance.

Cette assurance propose bien sûr d’autres garanties complémentaires facultatives : garantie protection juridique, vol, cambriolage et vandalisme, garantie travaux… Bien entendu, plus vous souscrivez des garanties, plus le coût de l’assurance augmente.

Pensez à vérifier les clauses de votre contrat d’assurance habitation PNO : certains prévoient en effet qu’au-delà d’une certaine durée d’inoccupation, les garanties s’annulent…

La garantie « risques locatifs » en complément de l’assurance PNO

La garantie des risques locatifs (GRL), entré en vigueur en 2010, est le complément idéal pour une assurance PNO. Cette garantie confère au propriétaire bailleur la possibilité de jouir d’une couverture financière si le locataire est dans l’impossibilité de payer les loyers. 

Pour que cette garantie puisse prendre effet, il faut que le loyer charge n’excède pas les 2 000 € par mois et le montant total de la garantie doit être limité à 700 000 €.

Pour une protection optimale, nous vous conseillons donc d’ajouter la garantie des risques locatifs à votre contrat d’assurance PNO.

Combien coûte l’assurance Propriétaire Non Occupant ?

Le prix de l’assurance PNO est moins élevé que celui d’une assurance habitation « classique ». En effet, certaines garanties sont déjà prises en charge par l’assurance du syndicat de copropriété et/ou celle du locataire. De plus, l’assurance PNO est rarement invoquée. Son coût est de fait assez faible, entre 8 et 15 euros par mois en moyenne. Ces montants peuvent toutefois varier selon vos garanties, le bien, l’assureur choisi.

Comment payer moins cher son assurance propriétaire bailleur ?

Plusieurs astuces existent :

– choisissez des plafonds de garanties suffisamment élevés. Votre prime sera plus chère mais vous aurez moins à débourser en cas de sinistre ;

– attention aux franchises. Un contrat sans franchise coûtera très cher. Préférez donc des franchises faibles ;

– soyez attentif à la durée de vos garanties. Certaines garanties cessent de fonctionner après un certain temps hors location, veillez donc bien à cela ;

– enfin, évaluez vos besoins, en ne choisissant que les garanties dont vous avez besoin. Inutile de vous retrouver à payer des garanties qui vous sont inutiles.

Comment souscrire une assurance PNO au meilleur prix ?

Comparez les offres ! Cela vous donnera une idée des garanties et prix en vigueur sur le marché et vous pourrez ainsi choisir le meilleur contrat. Notre comparateur en ligne d’assurance PNO peut vous aider dans cette démarche. Méfiez-vous également des exclusions de garanties, délais de carence, franchises et plafonds d’indemnisation.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.