Assurance dommages ouvrage MAAF

Assurance dommages ouvrage MAAF

L’assurance dommages ouvrage ne doit pas être confondue avec la garantie décennale (que propose aussi la MAAF) et qui est destinée aux professionnels (artisan, bureau d’étude etc…).

L’assurance dommages ouvrage est, quant à elle, destinée à couvrir le commanditaire des travaux. Elle est donc très souvent souscrite par un particulier. En cas de dommages, elle permet d’être indemnisé rapidement puisqu’elle ne nécessite aucune décision de justice sur les responsabilités de chacun. 

Elle peut être exigée par la banque, prêteuse de financements pour les travaux ou encore par un notaire en cas de vente du bien. Sans elle, c’est un argument qui peut vous être reproché et engendrer une renégociation à la baisse du prix de vente.

Dans cette page, nous vous présentons l’assurance dommages ouvrage que propose l’assureur MAAF. 

Les tarifs proposés par la MAAF pour l’assurance dommages ouvrage sont calculés selon le coût de vos travaux et de certains critères supplémentaires, comme l’étude du sol par exemple. 

Voici le tableau récapitulatif des prix en vigueur :

Tranches de travauxCoût par tranche
50 000 € à 90 000 €3 205 €
90 001 € à 300 000 €3 410 €
300 001 € à 500 000 €3 900 €

Les informations contenues dans les différents paliers de cette grille vous permettent de ne pas avoir de mauvaises surprises et de savoir par avance combien vous paierez pour la souscription de cette assurance. 

Ensuite, grâce à notre comparateur en ligne, assurez-vous de trouver l’assurance dommages ouvrage la mieux adaptée à vos travaux et au prix que vous souhaitez y consacrer.

Les garanties de l'assurance dommages ouvrage MAAF

En souscrivant à l’assurance obligatoire dommages ouvrage de MAAF, vous êtes couvert pendant 10 ans sur les dommages survenus sur les travaux liés à la construction ou à la rénovation (agrandissement) de votre maison individuelle. 

Cette garantie vous permet également d’être couvert en cas d’abandon du chantier ainsi que sur les dommages liés à la sécurité de votre habitation. L’assureur a 90 jours pour proposer au propriétaire une solution de préfinancement des dégâts. 

De plus, sachez que cette assurance est très appréciable en cas de vente de votre bien car elle reste affiliée à votre demeure et se transfère sur le nouveau propriétaire jusqu’à sa date d’expiration. 

Notre avis sur l'assurance dommages ouvrage MAAF

Notre avis sur l’assurance dommages ouvrage proposée par la MAAF est plutôt mitigé. Si elle se destine d’abord aux particuliers, sachez qu’elle peut également être souscrite par une SCI. 

Côté avantages, elle n’exige pas d’étude du sol et offre une réduction allant jusqu’à 50 % de la cotisation de votre prochain contrat si le sol concerné est conforme à leurs préconisations. Cela peut valoir le coup si vous souhaitez étaler vos travaux dans le temps. 

Cependant, les tarifs sont supérieurs à ceux pratiqués par les principaux concurrents. 

Pour vous aider dans votre recherche, nous avons mis en place un comparateur vous permettant de comparer en ligne et gratuitement toutes les offres d’assurance dommages ouvrage du marché. 

La souscription de l'assurance dommages ouvrage MAAF

Toute personne physique ou morale (comme une SCI par exemple) qui commande les travaux de construction a l’obligation de souscrire à l’assurance dommages ouvrage. Cette dernière fut rendue obligatoire par l’article L 242-1 du Code des assurances.

Il faut savoir que pour être applicable, l’assurance dommages ouvrage MAAF doit être souscrite avant la fin des travaux. Il n’est pas possible de s’assurer a posteriori, il s’agit donc d’être prévoyant au moment de la prévision du chantier. 

De plus, le coût des travaux est limité avec la MAAF. Ces derniers doivent se situer entre 50 000 € et 500 000 €.
La réunion de ces différents éléments est essentielle à la souscription de l’assurance dommages ouvrage MAAF. 

Le remboursement de l'assurance dommages ouvrage MAAF

En cas de sinistre, vous devrez impérativement fournir à MAAF la preuve du contrat d’assurance garantie décennale du maître d’oeuvre mandatée. Assurez-vous donc que le professionnel à qui vous faites appel soit bien couvert par cette garantie. 

Pour être dédommagé en cas de dégâts survenant dans les 10 années imparties, vous devrez fournir à votre assurance une déclaration de sinistre reprenant les éléments suivants : 

  • Le numéro du contrat d’assurance
  • Le nom du maître d’ouvrage (si ce n’était pas vous) 
  • L’adresse de la construction endommagée 
  • La date de la première occupation de l’habitation 
  • La date d’apparition des dommages 

Pour vous aider, nous avons rédigé une lettre type reprenant tous les éléments à fournir à votre assureur. Vous la trouverez ci-dessous. 

Contact de l'assurance dommages ouvrage MAAF

Pour obtenir un devis, vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurance construction afin d’obtenir un prix de manière immédiate, et, si vous le souhaitez, devpouvoir souscrire au contrat choisi.

Pour déclarer un sinistre, vous pouvez contacter le 08 00 13 85 19.

Posez votre question
Un expert vous répondra