Chiropracteur : calcul des remboursements de la Sécurité sociale


Votre catégorie de prestation
Le tarif moyen pour cette prestation est de 70 €
Chiropracteur : Avis de l’expert sur le remboursement

La chiropractie est une forme de médecine douce se traduisant par une série de manipulations vertébrales visant à rétablir l'équilibre général du corps. Non prises en charge par l'Assurance Maladie, les séances peuvent être prises en charge par votre complémentaire santé selon la formule choisie. Le remboursement peut prendre la forme d'un montant global annuel ou d'un montant par séance.

Consultation d’un chiropracteur : quel remboursement par la mutuelle santé ? 

Le fait que vos consultations en chiropraxie soient prises en charge ou non par votre mutuelle santé dépendra tout simplement du contrat souscrit. Rares sont les formules de base (d’entrée de gamme) à prévoir des remboursements pour les médecines douces. Les « médecines alternatives » comme la chiropratique peuvent être prises en charge par la complémentaire : 

  • si vous avez souscrit une formule intermédiaire ou haut de gamme prévoyant de base des remboursements en la matière ;
  • si vous avez souscrit à une option ou à un renfort spécifique pour ce poste de dépenses.

La garantie médecine douce d’une mutuelle santé peut être exprimée : 

  • en forfait en euros annuel et global : 100 % des honoraires facturés par un chiropracteur seront remboursés jusqu’à un certain plafond, déterminé par le contrat ;
  • en forfait en euros par séance, avec une limite du nombre de séances remboursables dans l’année (par exemple : 50 € remboursés par séance, 5 séances au maximum en un an). 

Dans le cas d’un plafond annuel unique (ex : 200 €/an), sachez que celui-ci pourra être limité à une ou plusieurs pratique(s) (ostéopathie, acupuncture…) ou s’appliquer pour tous les types de consultation en médecine douce. Vérifiez bien votre contrat sur ce point afin de savoir si la chiropraxie sera remboursée. 

Si votre complémentaire santé actuelle n’assure aucune prise en charge en la matière, rassurez-vous : selon l’Association française de chiropraxie, plus de 360 contrats disponibles sur le marché peuvent en prévoir une. Voici la liste des organismes concernés : 

Les mutuelles prenant en charge la chiropraxie :

Il vous sera en principe possible de souscrire un renfort / une option « bien être » auprès de l’assureur ou de l’organisme de mutuelle qui édite votre contrat actuel. Si cette option ne s’avère pas suffisante en termes de remboursement ou vous paraît trop chère, il vous faudra changer de contrat.

Quel est le remboursement d’un chiropracteur par la Sécurité Sociale ? 

La chiropraxie (ou chiropratique) fait partie des médecines douces ou alternatives. De ce fait, et à l’instar de nombreuses autres pratiques comme l’étiopathie ou la sophrologie, elle n’est pas prise en charge par l’Assurance maladie, quel que soit votre régime obligatoire (général, MSA, Sécurité Sociale des Indépendants…).

Consulter un chiropracteur ne vous donnera donc droit à aucun remboursement Ameli, même si vous bénéficiez de la CMU (Couverture maladie universelle). Idem si vous jouissez de la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire). 

C’est pour cette raison que la garantie médecine douce des contrats de mutuelle santé est exprimée sous forme de forfait en euros, et non par rapport à un tarif de remboursement (ou tarif de convention), puisqu’il n’en existe tout simplement pas pour la chiropraxie. 

La chiropratique est pourtant reconnue en France depuis 2002 (par le Ministère de la Santé). Le statut de chiropracteur existe bel et bien depuis un décret de 2011. Mais aujourd’hui, cette pratique reste considérée comme une médecine alternative ou traditionnelle, ne donnant pas droit à une prise en charge de la Sécu, à l’inverse par exemple de l’ostéopathie qui, dans certains cas, peut être remboursée sur la base du tarif de convention d’une consultation chez un médecin généraliste conventionné de secteur 1. 

Il vous faudra donc une bonne complémentaire santé pour bénéficier d’une prise en charge (en tout ou partie) de vos consultations en chiropraxie. 

Comment trouver une mutuelle santé qui rembourse bien la chiropraxie ? 

Nous l’avons vu, il existe sur le marché de très nombreux contrats de mutuelle santé prévoyant une prise en charge (plus ou moins intéressante) en chiropraxie. Ces offres émanent aussi bien d’organismes de mutuelle que d’assureurs ou d’établissements bancaires.

Même si la prise en charge de vos consultations chez un chiropracteur est un critère important pour vous, n’oubliez pas que vos besoins / ceux de votre famille ne se limitent pas à cela. Une bonne complémentaire santé vous conférera également des remboursements satisfaisants en hospitalisation, optique, dentaire… Faites donc un point précis sur le niveau de couverture que vous attendez.

Afin de dénicher un contrat de mutuelle santé performant, c’est-à-dire celui présentant les meilleures garanties au meilleur prix, vous n’aurez d’autre choix que de comparer de nombreux devis. Pour cela, pensez à notre comparateur de mutuelles santé en ligne. 

Notre comparateur de complémentaires santé est 100 % gratuit, anonyme et sans engagement. Il vous permettra de dénicher le contrat idéal en matière de remboursement en chiropraxie, mais pas uniquement. 

En quelques clics, vous accéderez à une sélection des meilleurs devis de mutuelle du marché, parfaitement calibrés à vos besoins et à votre profil. Vous pourrez comparer facilement les offres reçues au regard des remboursements prévus garantie par garantie. In fine, vous pourrez souscrire à la proposition la plus compétitive directement en ligne !

Notre outil vous permet au final

  • de gagner un temps précieux dans vos recherches ;
  • d’accéder à une sélection personnalisée de mutuelles avec prise en charge de la chiropraxie ;
  • de comparer simplement toutes les infos essentielles, accessibles sur la même page ;
  • de faire des économies sur votre cotisation en choisissant le meilleur rapport couverture/prix. 

Quelles sont les meilleures mutuelles en matière de remboursement de la chiropraxie ?

Si la chiropraxie est un poste de dépenses important pour vous, par exemple parce que vous souffrez de douleurs dorsales chroniques, il vous faudra une complémentaire santé prévoyant un haut niveau de remboursement en la matière, c’est-à-dire un forfait élevé.

Pour cela, vous devrez soit : 

  • adhérer à une formule haut de gamme prévoyant de base un forfait satisfaisant ; 
  • souscrire un renfort spécifique en médecine douce incluant la chiropraxie ;
  • (Pour certains contrats) Adhérer à une option « bien-être ».  

Selon les formules, les forfaits vont de 150 à 400 € par an pour les plus généreuses. À titre d’illustration, la mutuelle Cocoon, réputée satisfaisante en médecine douce, vous confère une prise en charge, selon la formule, de 5 x 50 ou 5 x 80 € par an. Vous pourrez donc effectuer près d’une séance tous les deux moins en étant remboursé en tout ou partie, selon le coût de la consultation.

N’oubliez pas qu’une mutuelle santé ne se limite pas à rembourser un seul type de dépenses. Veillez aussi, selon vos besoins, à être bien couvert pour vos soins courants, en hospitalisation, dentaire, optique… 

La meilleure pratique consiste donc à faire point sur vos besoins généraux en matière de santé / sur ceux de votre famille. Voici les forfaits en médecine douce proposés par 3 contrats du marché : 

Forfait annuel
Swiss Life5 x 50 €
April TNS300 €
MAAF3 x 50 €

Chiropraxie : comment obtenir un remboursement par la mutuelle ou la Sécu ?

La Sécurité Sociale ne vous remboursera rien pour une consultation en chiropraxie. Seule la mutuelle, si vous jouissez d’un forfait dédié (et que vous ne l’avez pas déjà utilisé en intégralité) pourra vous rembourser selon les conditions prévues.

La procédure de demande de remboursement d’une consultation dépendra de votre complémentaire santé. À défaut de tiers payant, vous devrez soit envoyer l’attestation du chiropracteur par courrier soit faire votre demande de remboursement en ligne si ce service est proposé. Vous pourrez alors joindre la facture acquittée par voie électronique.

Vous n’aurez pas à joindre de décompte de remboursement de la Sécu, puisque celle-ci n’intervient pas. 

Le délai de remboursement de votre dépense en chiropratique dépendra de l’organisme. Certains s’engagent à ce que la somme soit versée sur votre compte dans les 48 heures suivant la réception de votre demande.

Selon la garantie dont vous bénéficiez et le coût réel de la consultation, vous serez remboursé en tout ou partie. Il est possible qu’un reste à charge subsiste, si la participation de la mutuelle est faible ou que le praticien facture des honoraires élevés.

Afin d’être certain d’être bien remboursé a priori d’engager les frais, vérifiez vos droits en consultant le tableau des garanties / les conditions générales de votre contrat ou contactez, au besoin, votre mutuelle. 

Que soigne un chiropracteur ? 

La chiropraxie est une médecine douce non intrusive et non médicamenteuse, souvent considérée comme une alternative à la kinésithérapie ou à l’ostéopathie. Cette pratique se concentre sur les soins du dos et des articulations, et consiste souvent en une manipulation après palpation (qui permet au praticien de déterminer l’origine des symptômes). La manipulation peut s’opérer sur la colonne vertébrale, les vertèbres, les articulations… et inclure des exercices thérapeutiques. 

La chiropratique est donc toute conseillée pour les personnes souffrant de douleurs dorsales et articulaires. Elle peut aussi bien agir à la source (en prévention) qu’à des fins curatives.

Vous n’aurez pas besoin d’ordonnance médicale pour aller consulter un chiropracteur. Inutile donc en principe de respecter le parcours de soins coordonnés.

Même si tout le monde peut aller voir un chiropracteur, certains profils y ont plus d’intérêt encore, comme le rappelle l’Association Française de chiropraxie : 

  • les femmes enceintes ;
  • les sportifs ;
  • les enfants et bébés ; 
  • les personnes âgées. 

Tournez-vous toujours vers des chiropracteurs ayant un diplôme reconnu en la matière (6 ans après le bac).

Quel est le prix d’une séance chez un chiropracteur ? 

Quel est le tarif d’une consultation chez un chiropracteur ? Vous vous en doutez, tout dépendra du praticien consulté. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a aucun tarif de convention en la matière. Les honoraires sont donc libres. Ils varient d’un praticien à l’autre selon, notamment : 

  • son niveau d’expérience ; 
  • la zone géographique ;
  • le contenu de la consultation ;
  • le fait qu’il dépende ou non d’un établissement spécialisé en chiropraxie (auquel cas, le tarif des consultations pourra être fixé communément à tous les praticiens).

Comptez en moyenne entre 40 et 80 € par séance. Ces prix peuvent grimper, par exemple, en cas de consultation à domicile ou en dehors des heures du cabinet. 

Dans le cas où vous auriez des douleurs chroniques, bénéficier de 5 consultations à 60 € par an vous coûtera, à défaut de bonne complémentaire santé, 300 € par an. Ce budget n’est donc pas négligeable.

Si vous ne bénéficiez pas de forfait médecine douce au titre de votre mutuelle santé, regardez si vous ne pouvez pas souscrire un renfort sur ce poste et à défaut, changez de contrat ! Même si la prime augmentera (du fait du forfait dédié), vous économiserez des sommes importantes sur vos consultations puisque vous serez remboursé en tout ou partie.

Précisons enfin que certaines mutuelles vous donnent accès à un réseau de soins. Cela peut s’avérer très intéressant puisque vous pourrez profiter de tarifs plus avantageux en consultant les chiropracteurs partenaires.