Entreprise, comment assurer votre cybersécurité ? Réassurez-moi

Qu’est-ce que la cyberdéfense ?

Mise à jour le

Depuis que le web a fait son apparition, votre entreprise a évolué, mais les voleurs et les criminels aussi ! Ces cyber pirates utilisent Internet et vos failles informatiques pour accéder à vos données et bloquer votre système. Comment sécuriser votre réseau d’entreprise ? Quelles solutions de cyber sécurité mettre en place ? Nous décryptons ici les risques auxquels votre entreprise est exposée et quelles sont les solutions pour en finir avec la vulnérabilité de votre sécurité informatique.

cyber assurance risques

En quoi consiste la cyber sécurité ?

La cybersécurité permet d’assurer la sécurité des utilisateurs d’une structure numérique contre les attaques de cybercriminels. Elle est absolument nécessaire pour protéger les entreprises, chez qui l’utilisation d’outils informatiques et de communication via Internet est généralisée. La cyber sécurité englobe l’ensemble des moyens qui permettent de protéger le cyber environnement, et donc par extension les actifs des entreprises, des organisations et des utilisateurs.

  • Sont inclus dans les moyens : les outils, politiques, concepts, mécanismes, lignes, actions, formations, pratiques, garanties, technologies et méthodes de sécurité et de gestion des risques. La cyber sécurité concerne donc l’instauration et la mise en pratique de processus de sécurité en interne de l’entreprise mais aussi la mise en œuvre d’une assurance pour pallier un éventuel piratage informatique.
  • Sont compris dans les actifs : les dispositifs informatiques connectés, les applications, les services, les systèmes de télécommunication et enfin, la protection et l’intégralité des données (du personnel, des infrastructures, des clients) utilisées, transmises ou stockées sur le web.

La cyber défense est un autre terme régulièrement utilisé. Il regroupe l’ensemble des moyens mis en place dans le cadre de la sécurité informatique, mais il est surtout employé dans le cadre des gouvernements et des armées. En effet, les cyber criminels ne s’attaquent pas qu’aux entreprises ! On parle alors de guerre électronique, car menée dans le cyber espace. Grâce à la cyber défense en France, le ministère des armées protège les systèmes informatiques qui fonctionnent pour assurer la bonne marche du pays ainsi que les données des citoyens contre d’éventuelles cyber-attaques.

Souscrire une assurance cyber sécurité est indispensable pour couvrir les dommages liés à l’atteinte aux données, au cas où votre entreprise serait victime d’une cyber attaque malgré l’application de ces mesures préventives. C’est pourquoi nous vous proposons de trouver les meilleures offres de cyber assurance grâce à notre comparateur en ligne. Gratuit, il sonde les offres du marché correspondant à vos besoins et à votre budget (que vous aurez renseignés via en formulaire en ligne) et vous présente plusieurs devis. Vous n’avez plus qu’à choisir !

cyber-assurance-comparateur

Entreprises, comment sécuriser votre réseau informatique ?

Sécuriser votre réseau informatique, c’est protéger non seulement l’ensemble de ce qu’il contient mais aussi éviter toute intrusion, arrêt ou blocage de votre système. En effet, une cyber attaque est extrêmement dommageable pour votre entreprise : outre l’atteinte à votre e-réputation ou à la crédibilité de la société, les pertes financières dues à l’arrêt de l’activité ou aux pertes de données peuvent être considérables.

Il existe de nombreux moyens de sécuriser et donc de pérenniser votre entreprise, qu’ils soient mis en place en interne ou en externe :

  • Le processus d’identification des risques.
  • Les mesures de sécurité à intégrer dans la société.

Cependant, malgré toutes les actions que vous pouvez réaliser dans ce but, le risque zéro n’existe pas. Ainsi une protection est nécessaire : la cyber assurance permet de couvrir les dommages liés à l’atteinte de votre réseau informatique. Grâce à elle, des experts seront mandatés pour vous assister dans la gestion de la crise. De plus, selon les garanties du contrat, le coût de la perte d’exploitation générée peut aussi pris en charge. Cela permettra d’assurer la pérennité de l’entreprise en cas de perte de chiffre d’affaires trop importante.

Concernant la protection de votre réseau informatique en tant que tel, nous vous conseillons de contracter la garantie « interruption de réseau ». Elle prendra en charge les conséquences d’une interruption du réseau dû à une cyber attaque ou une négligence.

Comment sécuriser des données en entreprise ?

La sécurisation des données qu’exploite ou détient votre entreprise est primordiale pour garantir l’intégrité de vos salariés et collaborateurs, de vos partenaires et de vos clients. Autrement dit, aucun tiers (qu’il s’agisse d’un hacker ou d’un ancien employé, par exemple) ne doit pouvoir y avoir accès. Depuis 2018, la loi impose la mise en place de tous les moyens techniques et organisationnels pour garantir la protection des données personnelles, via le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Tout comme la protection de votre réseau informatique, il existe plusieurs moyens, en interne comme en externe, pour limiter les risques :

  • La définition des risques auxquels est exposée votre entreprise.
  • La mise en place de processus de cyber sécurité fiables au sein de l’entreprise.

Attaques aux données – Risques pris en charge par la cyber assurance

Risques encourus par l’entreprisePrise en charge par l’assurance cyber
Pertes de donnéesFuite, atteinte ou vol de données – Coûts de récupération ou de reconstitution des données
– Dédommagement aux victimes
– Prise en charge des frais liés à l’enquête de la CNIL
– Prise en charge des frais des experts
Cyber extorsionVol de données et menace de divulgation – Frais des experts nécessaires à la fin de la menace et à la recherche du hacker
– Paiement de la rançon

3 étapes pour se prémunir contre une faille de sécurité informatique

Pour se prémunir contre les risques qu’une faille dans votre système informatique pourrait engendrer, il faut d’abord les connaître ! Et pour trouver ces maillons faibles, il convient de réaliser une analyse de vulnérabilité informatique. Celle-ci se déroule en plusieurs étapes :

Étape 1 : faites une analyse complète de l’environnement de l’entreprise

1- Identifiez les processus (qui utilise les appareils, comment circulent les données et par quels biais…) et les données. En particulier celles qui exigent des niveaux de conformité et de confidentialité élevés.

2- Réalisez l’état des lieux du matériel informatique afin d’obtenir une vue d’ensemble de votre réseau (serveurs virtuels et physiques, routeurs et appareils réseau, dispositifs de stockage).

3- Faites la liste des mesures de sécurité déjà implantées au sein de la société : politique de sécurité interne, pare-feu, systèmes de détection et de prévention de fuites de données, réseaux privés virtuels… Le but est d’identifier les forces et les faiblesses de l’entreprise en matière de sécurité informatique.

4- Vérifiez si votre entreprise doit se conformer à des réglementations particulières (RGPD notamment), ce qui aurait un impact sur la manière et la fréquence d’analyse des vulnérabilités.

Étape 2 : détectez les vulnérabilités pour réaliser une cartographie des risques

1- Utilisez un scanneur de vulnérabilité. Cet outil permet d’effectuer des analyses du système d’exploitation, des logiciels ou de la configuration d’un système informatique. Les rapports identifieront les éventuels problèmes de sécurité, classés par ordre de gravité.
Si votre entreprise ne possède pas ce type d’outil (ni une personne compétente pour s’en servir), nous ne pouvons que vous conseiller de passer par un prestataire externe spécialisé en analyse de sécurité informatique.

2- Complétez cette étude par une veille en vulnérabilités, réalisée par vos collaborateurs en interne. De cette manière, vous serez averti des nouveaux risques contre lesquels se prémunir et pourrez anticiper les correctifs à apporter à votre cyber sécurité.

Étape 3 : établissez une stratégie de sécurité adaptée aux besoins de votre entreprise

1- Attention, il faut toujours analyser les résultats obtenus en fonction de votre activité, de la taille de votre entreprise et du volume (et de la sensibilité) des données que vous traitez. En effet, chaque entreprise développera sa propre sécurité quant à la gestion de ses failles informatiques (une PME n’y allouera pas le même budget qu’une entreprise du CAC40) dans le respect de la législation en vigueur et selon le niveau de risques qu’elle encourt, qu’il s’agisse de cyber criminalité ou non.

2- Certaines failles de sécurité doivent être traitées sans délai, tandis que d’autres nécessitent moins d’attention. Il peut s’agir d’installer des logiciels ou d’établir des correctifs sur ceux initiaux, de réaliser des mises à jour… La liste est longue, mais là encore, faites appel à des spécialistes ! Ces derniers peuvent être des partenaires externes intervenant ponctuellement ou des experts au sein de votre propre service informatique.

La plupart des cyber assureurs peuvent faire appel à des spécialistes qui réaliseront votre cartographie des risques. En effet, il est aussi à leur avantage de connaître les procédures et la prévention mise en place chez leurs futurs clients et ainsi d’estimer les risques informatiques qu’il convient d’assurer.

Entreprises, quelle sécurité informatique mettre en place ?

Que ce soit pour vous protéger des cyber menaces ou pour vous conformer aux normes requises par le RGPD, une fois que vous avez identifié vos failles informatiques, vous êtes en mesure :

  • D’établir ou de corriger les mesures préventives de sécurité.
  • De former vos employés à ces nouvelles mesures.
  • D’instaurer des contrôles plus rigoureux.

Non seulement ces stratégies réduiront les risques de cyber attaque mais contribueront aussi à votre image d’entreprise responsable. En dehors de toutes les actions que vous pouvez mettre en place pour pallier les failles de sécurité informatiques, en voici quelques-unes que vous pouvez intégrer immédiatement et en interne :

  • Les mises à jour : instaurez une procédure de mise à jour régulière des divers logiciels exploités par l’entreprise. Quel que soit l’appareil utilisé, il est primordial de les effectuer fréquemment pour éviter que des logiciels malveillants attaquent votre réseau via les failles de votre système informatique.
  • Les mots de passe : il est très important de les changer régulièrement et d’en choisir des complexes. Vous pouvez utiliser des gestionnaires de mots de passe pour les créer, les stocker et les gérer facilement. Un système de double identification pour accéder à des fichiers importants est aussi à mettre en place !
  • Les e-mails : la plupart des virus proviennent d’un lien ouvert via un e-mail pirate. Si vos salariés ne sont pas au courant de ces pratiques frauduleuses, il sera difficile de protéger efficacement votre entreprise.
  • Les sauvegardes : il est nécessaire de mettre en place des dispositifs de sauvegarde des fichiers et des données sensibles permettant leur récupération rapide en cas de cyber attaque ou de problèmes techniques.
  • Le contrôle des accès : nombre de fuites de données ont lieu à cause d’employés malveillants qui ne travaillent plus dans l’entreprise mais qui ont encore accès au système… N’hésitez pas à supprimer les comptes de ceux qui ne sont plus actifs et à effectuer une surveillance de ceux qui ont accès aux données sensibles !
  • La protection des appareils : il faut installer des antivirus ou des logiciels anti ransomwares performants et fiables. Ne téléchargez pas le premier venu sur Internet sous prétexte qu’il est moins cher, mais faites-vous aider par un expert qui identifiera le meilleur antivirus compte tenu de votre activité et de vos besoins en matière de protection !
  • L’usage personnel : lorsqu’un de vos salariés utilise son ordinateur professionnel ou son smartphone d’entreprise pour un usage personnel (téléchargements notamment) , il devient une cible facile pour un cyber criminel. Il est en effet nettement plus simple de l’infecter puis de se connecter au réseau de l’entreprise. N’hésitez pas à interdire les usages personnels ou encore à installer un logiciel de protection, qui empêchera quiconque de se connecter à un site à risques.

Qui est concerné par l’assurance cyber risques ?

Quels que soit votre secteur d’activité et la taille de votre société, aucune entreprise n’est à l’abri d’un cyber piratage informatique ! Quand on sait qu’aujourd’hui les hackers s’attaquent à Sony, Uber, Madison ou encore Renault, votre entreprise aussi peut être victime d’un pirate du web. Si Internet est un formidable booster de possibilité, c’est aussi un moyen pour les hackers d’accéder à vos données ou de bloquer votre système.

Cependant, 3 types d’entreprises sont encore plus exposées aux cyber pirates :

  1. Celles qui sont particulièrement ouvertes aux nouvelles technologies. Ces dernières étant maîtrisées par les hackers, elles sont une cible de choix. On peut citer par exemple le secteur de la vente en ligne.
  2. Celles dont leurs systèmes informatiques comportent des failles. Nous l’avons vu plus haut, il ne sera pas difficile à un web pirate d’accéder à votre système…
  3. Celles qui utilisent et stockent des données à caractère sensible. Ainsi, les professionnels travaillant dans des secteurs tels que la santé, les médias ou encore la finance présentent un facteur de risque plus élevé.

Posez votre question
Un expert vous répondra