L'assurance est-elle obligatoire en cas de prêt travaux ?

Publié le 06 août 2016 par Delphine Bardou 

Vous venez d’acquérir un bien immobilier et vous envisagez d’y entreprendre des travaux par vous-même ou un artisan ? Ce projet peut vous contraindre à souscrire à un prêt travaux. Dans quelles mesures ce prêt doit-il être associé à une assurance emprunteur ? L’assurance elle-elle obligatoire ? Vous trouverez ci-dessous quelques conseils afin de mieux vous y retrouver.

Qu’est ce que le prêt travaux ?

De nombreux particuliers décident aujourd’hui de réaliser certains travaux dans leur logement. Que cela soit pour la construction d’une terrasse, l’installation d’une piscine ou encore la pose d’un nouveau parquet, l’aménagement intérieure est une solution qui séduit. Cependant, ces travaux nécessitent cependant certains apports financiers qui peuvent exiger de faire appel à une banque. Ces dernières proposent un prêt spécialement conçu pour ce type d’ouvrage : les prêts travaux.

Ces crédits alloués à améliorer votre résidence principe peuvent être de plusieurs formes. Il peut s’agir de crédits affectés ou de prêts personnels.

Le prêt travaux est ouvert à tout propriétaire ou locataire qui souhaite réaliser des travaux dans son logement principal ou secondaire. Ces projets peuvent aussi bien concerner des travaux de première nécessité que de confort. Ainsi, que cela soit pour la rénovation de l’installation électrique, la déshumidification d’un mur ou encore l’installation d’une nouvelle salle de bain, ce prêt peut vous être octroyé.

Le prêt travaux fonctionne de la même manière qu’un prêt à la consommation classique. Il peut donc être rétracté dans les 14 jours et bénéficie des mêmes modalités de remboursement anticipé. De plus, selon les conditions de votre banque, les mensualités de votre prêt travaux sont en mesure de pouvoir évoluer en fonction de votre situation personnelle. Il existe aussi l’Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) d’un montant maximum de 30 000 € qui n’a pas besoin d’assurance.

Dans quelles mesures faut-il souscrire une assurance emprunteur ?

Lors de la souscription de certains prêts, une assurance peut être requise afin que la banque soit assurée d’être remboursée en cas d’accident ou de maladie qui viendrait vous empêcher de travailler et donc rendre difficile le remboursement de votre crédit travaux. Dans le cas d’un prêt travaux, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire.

Toutefois, dans certains cas, une couverture invalidité ou décès peut vous être proposée par l’établissement prêteur ou par un assureur tiers. Elle peut être utile si le montant emprunté est conséquent et si vous souhaitez être mieux couvert. Son coût peut vous sembler contraignant mais c’est une solide protection pour vous et votre famille. Elle permet de vous assurer, ainsi que vos proches, en cas d’aléas empêchant le bon déroulé de vos remboursements et de préserver votre bien.

Les conditions étant très variées et différentes selon l’établissement choisi, n’hésitez pas à comparer attentivement les différentes offres avant toute souscription. Sachez également que vous n’êtes pas contraint d’élire l’assurance proposée par l’organisme prêteur. Grâce à la loi Lagarde, vous pouvez vous tourner vers l’assureur de votre choix. Cette possibilité vous permet de faire jouer la concurrence afin de trouver l’offre la plus compétitive et adaptée à vos besoins.

Notre comparateur en ligne et gratuit d’assurances emprunteur vous offrira gratuitement une sélection des meilleurs contrats du marché !

Économisez jusqu’à 18 000 € sur votre assurance de prêt

Je compare les offres

On vous accompagne pas à pas

Simple et gratuit

4 commentaires
JS, le 25 mai 2019

bonjour,
je souhaite faire un emprunt pour refaire mon toit d'environ 15 à 20 000 euros
je suis retraitée (64 ans) avec 1200 euros de retraite et je fais un cumul emploi retraite à mi temps pour justement payer ces travaux,
le montant de ma paie servira à rembourser l'emprunt (772 euros par mois de salaire)

je compte prendre une assurance, donc dans le cas où il m'arriverait quelque chose, que je ne puisse plus travailler, il me resterait ma retraite de 1200 euros,
la banque prendrait elle en charge le montant des mensualités? car il ne me resterait rien pour vivre s'ils se payaient sur ma retraite (1200 - 772 = 428 euros qui suffisent tout juste à payer mes frais fixes par mois)

merci d'avance pour votre réponse
bien à vous

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 3 juin 2019

Bonjour,
Malheureusement, c'est à vous de payer l'assurance.

Répondre
isabelle simonin, le 17 mai 2019

Bonjour,
je fais un ecoptz d'un montant de 20000 et ma banque m'oblige à prendre son assurance décès alors que j'ai déjà une assurance décès par mon travail ainsi qu'une assurance invalidité.
De plus avec cette banque j'ai une assurance décès à fond perdu pour un capital de 63000 euros.

Mon mari a également une assurance décès ainsi qu'invalidité par son travail.

Ma question : pouvez vous me donner le texte de loi concernant les assurances pour l'écoptz.

Merci

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 24 mai 2019

Bonjour Isabelle,
Ce n'est pas légalement obligatoire mais la banque a le droit de rendre l'assurance emprunteur pour un ecoptz.
En revanche, vous pouvez faire une délégation d'assurance pour payer moins chère.
Bien à vous,

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide