Les conducteurs non assurés font près de 30 000 victimes sur la route en 2020

Publié le 06 août 2021 par Antoine Fruchard 

Selon le dernier baromètre du Fonds de garantie des victimes (FGAO), en 2020, ce sont presque 30 000 automobilistes qui ont fait les frais d’un accident de la route provoqué par un conducteur sans assurance. Un chiffre inquiétant qui, mis en relation avec la circulation sur les routes l’année passée, montre une proportion grandissante de ce type d’accident.

nombre victimes accident par conducteur sans assurance

27 332, c’est le chiffre exact du nombre de victimes d’un automobiliste non assuré en 2020. Parmi ces personnes, le FGAO recense exactement 7 983 individus ayant subi des dommages corporels, dont 128 décédés… Des chiffres glaçants, d’autant qu’avec deux confinements, l’année 2020 n’a pas été marquée par une forte fréquentation des routes. De quoi laisser supposer un bilan bien plus lourd si les routes avaient été fréquentées normalement…

Consulter le baromètre 2020 du Fonds de garantie des victimes.

Ces accidents impliquant un automobiliste sans permis ont eu lieu à 50,7 % sur voie communale et à 33,7 % sur route départementale. Quant aux véhicules les plus impliqués, le FGAO révèle les informations suivantes :

Type de véhiculesPourcentage impliqué dans une accident
Véhicules légers81,36 %
Deux-roues6,15 %
Véhicules utilitaires5,35 %
Poids lourds2,42 %
Engins de déplacement personnel (trottinettes…)1,28 %
Autres véhicules (quads, de chantier…)3,44 %

Qui roule sans permis et pourquoi ?

Dans son baromètre, le Fonds de garantie des victimes nous dévoile également le profil de ces conducteurs non assurés impliqués dans un accident. À 80 %, il s’agit d’hommes, constitué à 60 % de jeunes de moins de 35 ans et à 60 % là encore de revenus modestes. Ils résideraient également en majorité dans les départements suivants :

  • Paris (75) ;
  • Seine-Saint-Denis (93) ;
  • Val-de-Marne (94) ;
  • Val-d’Oise (95) ;
  • Et Bouches-du-Rhône (13).

D’après Philippe Roux, directeur du FGAO, au micro de France Info mercredi dernier, la pandémie et la crise économique qu’elle provoque pourraient expliquer pourquoi un nombre croissant de conducteurs ne s’assurent plus. Une situation qui « peut révéler prochainement une population qui n’aura pas forcément les moyens de s’assurer ».

Entre octobre 2019 et juin 2021, le FGAO a identifié, via le Fichier des véhicules assurés (FVA), les conducteurs français non assurés et a envoyé près de 85 000 courriers de prévention rappelant les risques liés au défaut d’assurance auto. Objectif : inciter ces conducteurs à souscrire une assurance.

Quels sont les risques à rouler sans assurance auto ?

“S’il y a un accident, les conséquences économiques vont être supportées à long terme par l’auteur, par celui qui a décidé de ne pas s’assurer”, souligne Philippe Roux. En effet, en cas d’accident, le conducteur en défaut d’assurance auto encoure une amende forfaitaire de 750 €. En cas de réponse pénale, celle-ci peut grimper jusqu’à 7 500 €.

Ce n’est pas tout. Il doit aussi rembourser le FGAO de la totalité des sommes versées pour indemniser les victimes. En 2020, le Fonds de garantie des victimes a versé 106,3 millions d’euros, dont 91,5 millions aux victimes blessées.

En plus de ces sanctions pécuniaires, le conducteur non assuré responsable d’un accident peut aussi subir des peines complémentaires, à savoir :

  • des travaux d’intérêt général ;
  • une interdiction de conduire certains véhicules pendant un maximum de 5 ans ;
  • la confiscation du véhicule ;
  • l’obligation de faire un stage de sensibilisation (aux frais du conducteur).

Petit budget : comment souscrire une assurance auto pas chère ?

Si vous n’avez pas trop d’argent à investir dans une assurance auto mais souhaitez tout de même rouler dans la légalité et être protégé en cas d’accident, voici nos quelques conseils pour trouver une assurance auto pas chère :

  • Être attentif à la formule et aux garanties souscrites : nous vous conseillons d’opter pour une assurance auto au tiers. Couverture la moins chère (comptez environ 30 € / mois), elle vous assure une garantie responsabilité civile, défense et recours, protection du conducteur et assistance. Veillez à ne souscrire que des garanties qui vous sont utiles pour ne pas augmenter inutilement vos cotisations.
  • L’assurance au kilomètre : si vous roulez peu, vous pouvez peut-être envisager l’assurance auto au kilomètre, dont le montant des cotisations est évalué en fonction de la distance que vous parcourez avec votre véhicule chaque année. Selon les contrats, vous pouvez réaliser jusqu’à 35 % d’économies sur le prix moyen de l’assurance auto.
  • Enfin, nous vous conseillons de comparer les offres du marché : cela vous donnera une idée des contrats les plus intéressants, ceux proposant le meilleur rapport garantie / prix. Et, pour vous aider dans cette démarche chronophage, nous mettons à votre disposition un comparateur en ligne et gratuit des meilleures assurances auto du marché :

Retrouvez toutes nos actualités liées à l’assurance auto pour ne rien manquer sur le sujet.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide