Déclaration d’impôt 2021 : quelles sont les nouveautés ?

Publié le 09 avril 2021 par Antoine Fruchard 
nouveautes fiscales 2021

Hier, la campagne de déclaration des impôts connaissait son coup d’envoi. Barèmes d’imposition, quotient familial, plafond des dons ou encore, taxe habitation… Réassurez-moi fait le point sur les nouveautés 2021 en matière de fiscalité. 

Application d’un nouveau barème sur les revenus 2020

Le barème progressif applicable à l’imposition des revenus 2020 comporte toujours cinq tranches, mais le taux de la deuxième tranche passe de 14 à 11 %. Pour réserver la baisse d’impôt aux seuls contribuables les plus modestes, les seuils d’entrée dans la troisième tranche (à 30 %) et dans la quatrième tranche (à 41 %) sont abaissés. Le barème applicable aux revenus 2020 est donc le suivant (pour 1 part) :

Fraction du revenu imposableTaux
Inférieure à 10 084 €0 %
De 10 084 à 25 710 €11 %
De 25 710 à 73 516 €30 %
De 73 516 à 158 122 €41 %
Supérieure à 158 122 €45 %

Certaines dépenses quotidiennes et placements donnent droit à une réduction ou à un crédit d’impôt. Pour ne pas passer à côté et savoir comment en bénéficier, retrouvez nos conseils :

Plafonnement du quotient familial revu à la hausse

L’avantage fiscal attaché à chaque demi-part est passé de 1 567 à 1 570 € (785 € par quart de part additionnelle). Pour les célibataires, divorcés ou séparés vivant seuls et qui ont, à titre exclusif ou principal, la charge d’au moins un enfant, l’avantage procuré par la part entière au titre du 1er enfant à charge est limité à 3 704 €. Les pensions alimentaires déductibles à des enfants majeurs sont limitées à 5 959 € par enfant.

Si vous êtes fortement taxé, il peut être plus intéressant de les détacher du foyer fiscal et de leur verser une pension déductible à hauteur de 5 959 €. Une revalorisation identique du plafond a été décidée pour l’abattement spécifique en cas de rattachement d’un enfant chargé de famille.

Le Cite devient MaPrimeRénov’

Le crédit d’impôt relatif aux dépenses en faveur de la transition énergétique (Cite) est remplacé par MaPrimeRénov’ (prime forfaitaire). Mais le Cite reste applicable pour 2 types de dépenses :

  • les systèmes de charge de véhicules électriques. Il s’applique aux résidents français qui équipent leur résidence principale ou secondaire (à raison d’une seule résidence secondaire). Le crédit d’impôt est égal à 75 % de la dépense dans la limite de 300 € par système de charge ;
  • les foyers à inserts fonctionnant à granulés ou à bûches dans la limite de 600 € de crédit d’impôt.

Prorogation de la hausse du plafond des dons et de la réduction d’impôt Pinel

La hausse du plafond pour les dons à 1 000 € pour les versements en faveur d’organismes qui fournissent un repas, des soins ou une aide au logement à des personnes en difficulté est prorogée jusqu’au 31 décembre 2021. Ce relèvement de plafond s’applique aussi pour les soutiens apportés aux établissements qui luttent contre les violences conjugales.

En parallèle, la nouvelle loi de finances 2021 proroge le dispositif Pinel jusqu’au 31 décembre 2024. Mais le dispositif est aménagé. À partir de 2023, les taux de réduction d’impôt seront réduits progressivement.

Disparition progressive de la taxe d’habitation

Pour les 20 % de foyers qui continuent à la payer, la taxe d’habitation sera allégée de 30 % en 2021, pour atteindre 65 % en 2022 et disparaître totalement en 2023.

Maintien du taux de réduction IR-PME à 25 %

Validée par la Commission européenne, la majoration du taux de réduction d’impôt en faveur des investissements PME est prorogée jusqu’au 31 décembre 2021.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.