Immatriculation des vélos : le dispositif est-il efficace contre les vols ?

Publié le 24 mai 2021 par Antoine Fruchard 

1 076

C’est le nombre de vélos volés chaque jour en moyenne en France. Pour lutter contre le phénomène, l’immatriculation des vélos neufs a été rendue obligatoire le 1er janvier 2021. Au mois de juillet, cette obligation s’appliquera également à la vente de vélos d’occasion. Mais la mesure est-elle efficace ? Les vols sont-ils en baisse depuis le début de l’année et comment immatriculer son vélo ? Réassurez-moi fait le point pour vous.

Combien de vélos sont volés chaque année en moyenne ?

1 076 vélos sont volés chaque jour en moyenne en France et pas moins de 350 dans la seule région parisienne. À l’année, cela représente près de 400 000 vols. Sur ce total, seul un vélo sur quatre est restitué à son propriétaire faute de pouvoir l’identifier.

capture décran 2021 08 24 à 12.09.16

D’après le site Veloperdu, 50 % des cyclistes ont déjà été victime du vol de leur vélo et 50 % d’entre eux ne portent pas plainte. Le chiffre annuel moyen des vols est donc sans doute bien plus élevé que ce que l’on pense. D’ailleurs, d’après la préfecture de police de Paris, en 2020, 544 vélos étaient volés chaque mois, une augmentation de 62 % par rapport à l’année précédente.

C’est dans ce contexte qu’a été implémenté en janvier dernier le marquage des vélos vendus neufs par des commerçants et leur inscription dans une base de données. Objectif : dissuader les vols et faciliter l’identification des propriétaires de vélos. En juillet prochain, l’immatriculation des vélos d’occasion vendus par des commerçants deviendra elle aussi obligatoire.

L’immatriculation des vélos a-t-elle fait baisser les vols en 2021 ?

Le fichier national d’identification des vélos neufs (FNUCI), qui répertorie tous les 2-roues immatriculés depuis le 1er janvier 2021, compte à ce jour près de 75 000 vélos enregistrés. Les autorités espèrent toutefois atteindre 2 millions de véhicules répertoriés d’ici la fin de l’année. 

En attendant, 157 360 vélos ont été volés depuis le début de l’année. Cela représente environ 10 000 vélos volés en moins par rapport à 2020 selon nos estimations. Alors, concours de circonstances ou conséquence du marquage des vélos ? Il semble encore trop tôt pour le dire…

Comment faire immatriculer un vélo ?

Au moment de la vente d’un vélo, le commerçant récupère les informations de son acquéreur (nom, prénom, coordonnées, contact) afin de les transmettre à l’opérateur chargé d’immatriculer le vélo. Plusieurs opérateurs sont aujourd’hui en mesure d’effectuer ce marquage :

  • Bicycode
  • Euro Identification
  • Malinéo
  • Manufacture française du cycle
  • Auvray 
  • Décathlon…

Une fois le marquage réalisé, le vendeur remet une facture à l’acheteur avec le numéro d’identification de son vélo et les informations lui permettant, au besoin, de modifier les données le concernant auprès du fichier national d’identification des vélos.

Déjà en possession d’un vélo non immatriculé ? Vous pouvez tout à fait, en tant que particulier, vous adresser à l’un des opérateurs précédemment listés pour réaliser le marquage de votre cycle. 

Combien coûte le marquage d’un vélo ?

Tous les opérateurs ne proposent pas le même type de marquage. Les tarifs diffèrent en effet de l’un à l’autre en fonction des techniques d’immatriculation utilisées :

OpérateurType de marquageTarif
BicycodeGravureEntre 5 et 15 €
ParavolÉtiquette13 €
RecobikeInjection de résine ultra résistante + restitution en cas de vol27 €
AuvrayGravure en micro percussion + assurance vol 1 an50 €

Comment réagir en cas de vol de votre vélo ?

En France, seul 1 vélo sur 4 est retrouvé en cas de vol et 3 % sont restitués à leur propriétaire. Alors, si un jour votre vélo est volé, déclarez-le sous 2 semaines auprès de votre opérateur de marquage (faisable facilement et rapidement en ligne sur le site de l’opérateur). Si les forces de l’ordre remettent la main sur votre vélo, elles pourront, via le fichier national unique des cycles identifiés (FNUCI), obtenir vos coordonnées et vous le restituer.

L’identification du vélo est aussi utile lorsque vous êtes acheteur. Vous pouvez en effet vérifier si le vendeur en est réellement le propriétaire officiel. Aussi, si vous vendez votre propre 2-roues, n’oubliez pas de déclarer la vente à votre opérateur et d’encourager le nouveau propriétaire à renseigner ses propres coordonnées.

Enfin, le marquage seul de votre vélo ne suffit pas. Pensez à vous équiper d’un bon antivol et à toujours attacher votre vélo à un point fixe. La souscription d’une assurance vélo est également une bonne idée pour vous couvrir contre les vols.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide