Bitcoins : Axa accepte désormais les paiements en cryptomonnaie en Suisse

Publié le 19 avril 2021 par Antoine Fruchard 
paiement bitcoins axa

Le géant de l’assurance Axa a confirmé dans un communiqué de presse qu’il acceptait désormais les paiements en bitcoin (BTC) pour tous ses produits d’assurance, à l’exception de l’assurance vie. Une démarche pour l’heure instaurée en Suisse et qui fait d’Axa le 1er assureur multirisques à offrir cette possibilité à ses clients. 

En 2019, Axa avait d’ores et déjà relevé l’intérêt de ses clients pour la cryptomonnaie. Une étude menée auprès des 18 à 55 ans avait en effet montré qu’un tiers d’entre eux possédait ou s’intéressait aux bitcoins. Depuis, et notamment grâce à la pandémie, la courbe des cryptomonnaies s’est envolée. Il n’en fallait pas plus pour Axa qui, depuis le début du mois d’avril, permet à sa clientèle de régler en BTC. Pour l’heure, seuls les produits d’assurance vie Axa ne sont pas concernés par ce dispositif. Dispositif qui vient répondre à “la demande croissante des clients pour des solutions de paiement alternatives” a fait remarquer l’assureur dans son communiqué de presse.

Aucun frais appliqués au paiement en BTC

Les clients Axa qui choisissent de payer en bitcoins sont dirigés vers un portail de paiement par cryptomonnaie. Il n’ont qu’à remplir un numéro de référence et le montant de leur facture, explique l’assureur. Le système se charge alors de calculer le taux de change francs-bitcoins et le client n’a plus qu’à payer via son ordinateur ou smartphone.

portail paiement bitcoins axa 1
portail paiement bitcoins axa 2

Le taux indiqué est bloqué pour un laps de temps annoncé, au-delà duquel – si la transaction n’a pas encore été effectuée – il sera réactualisé. Puis, une fois le paiement en cryptomonnaie effectué par le client, les bitcoins sont confiés au groupe spécialisé “Bitcoin Suisse”, qui récupère une commission de 1,75 % sur chaque transaction. Axa indique par ailleurs “qu’aucun frais supplémentaire n’est appliqué au paiement en bitcoins”. 

Vers d’autres cryptomonnaies ?

Si pour l’heure Axa ne teste que le paiement en bitcoins – le temps de se familiariser avec le dispositif – l’assureur entend bien continuer sur sa lancée et répondre à la demande croissante de ses clients pour une plus grande liberté dans le choix de leurs moyens de paiement. Ainsi, en plus du bitcoin, d’autres options de crypto-paiement sont prévues “dans un avenir proche, affirme l’assureur. 

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.