Après une levée de fonds à 100 millions d’euros, Ornikar s’attaque à l’assurance auto

Publié le 22 avril 2021 par Antoine Fruchard 
equipe ornikar

Ornikar, la célèbre auto-école en ligne, vient de boucler une levée de fonds à 100 millions d’euros. Une somme que la start-up entend utiliser pour renforcer son implantation à l’international ainsi que pour diversifier ses activités, en assurance auto notamment.

Créée en 2013, la jeune pousse Ornikar avait bousculé le marché du permis de conduire en proposant de réviser le code de la route à distance et de réserver en ligne des leçons de conduite. Une offre flexible et des tarifs plus abordables que ses concurrents qui lui ont valu du succès puisque l’entreprise représente aujourd’hui près d’un quart du marché du permis de conduire en France. Qui plus est, avec cette levée de fonds à 100 millions d’euros – réalisée auprès de KKR, Idinvest, Bpifrance, Elaia, Brighteye et H14 – la start-up entend bien booster davantage encore son développement

Un modèle qui fonctionne 

En 2020, Ornikar affirme avoir gagné 420 000 nouveaux utilisateurs et affiché une croissance de 30 % par mois. Des chiffres obtenus, entre autres, dans un contexte de pandémie et de consommateurs en recherche d’offres accessibles en ligne. Benjamin Gaignault, président et cofondateur de la start-up, affirme dans un communiqué de presseavoir prouvé l’efficacité, la durabilité et la flexibilité du modèle créé, notamment en démontrant qu’Ornikar peut être répliqué hors de France ». En effet, l’entreprise est déjà présente en Espagne et en Allemagne, et propose également sa propre offre d’assurance auto. Développement international et offre d’assurance amenés à se développer à la faveur de cette levée de fonds. 

“De nouveaux produits à développer”

Toujours selon Benjamin Gaignault, interrogé ce matin par BFM Business, le marché de l’auto-école est « détenu par des gros acteurs plus ou moins forts en marketing mais qui aujourd’hui n’ont pas assez révolutionné l’expérience utilisateur. […] Il y a plein de choses à faire, plein de nouveaux produits à développer. Des choses qui n’existent pas en 2021 et ça nous paraît totalement obsolète. On a une opportunité géante pour pouvoir se développer sur ce secteur”.

Ce déploiement, Ornikar entend donc le continuer auprès de nouveaux pays sous l’égide de sa marque internationale OnRoad. L’entreprise compte aussi multiplier les initiatives en assurance auto. Parmi les idées évoquées, “des constats en ligne” ou encore, “ un garagiste à distance”… À ce rythme, Ornikar pourrait bien devenir la prochaine licorne française, au même titre que l’insuretch Alan dont nous vous parlions cette semaine

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.