Mutuelle santé et Coronavirus : 779 millions euros économisés par les assureurs

Mis à jour le 3 juillet 2020 par Antoine Fruchard 

Avec la lutte contre le virus Covid-19 et le confinement, les citoyens français ont repoussé à plus tard leurs consultations médicales et dépenses de santé. Objectif : éviter de s’exposer au virus et désengorger hôpitaux et cabinets médicaux.

Les assureurs en mutuelle santé ont donc été beaucoup moins sollicités durant le confinement, or les cotisations de complémentaires n’ont pas été allégées pour autant. 

Nous avons modélisé la baisse de ces remboursements de santé enregistrées au cours de l’épidémie. Consultez ces chiffres exclusifs sur notre carte interactive et découvrez les régions ayant réalisé le plus d’économies depuis le début du confinement.

– de 35M d’€ 35 à 70M d’€ + de 70M d’€

Estimation des économies réalisées pendant le confinement :
779 millions d’euros

Région comptabilisant les plus fortes économies :
Île-de-France

Région comptabilisant les plus faibles économies :
Corse

Moyenne des économies par assuré :
12,06 €

Coronavirus : les mutuelles santé beaucoup moins sollicitées

Depuis le 17 mars 2020 et la mise en place du confinement, la consommation des français en soins courants a drastiquement chuté. Les soins d’optique et dentaires ont ainsi enregistré une baisse de 90 %, tandis que les consultations médicales ont elles diminué de 68 % pour les généralistes et 79 % pour les spécialistes.

Qui dit moins de consultations, dit moins de remboursements des soins de santé. Ces derniers ont diminué de 65 % dès la 1ère semaine du confinement et jusqu’à moins 84 % la semaine du 13 avril (par rapport à l’année 2019).

Nous estimons ainsi les économies des assureurs en mutuelle santé durant le confinement à 779 millions d’euros sur la période du 17 mars au 11 mai.

Retrouvez dans le tableau suivant les principales économies réalisées par les mutuelles selon les postes de santé de médecine de ville.

Types de soinsÉconomies réalisées par les
mutuelles pendant le confinement
Honoraires médicaux204 millions d’euros
Optique266 millions d’euros
Dentaire310 millions d’euros

Face à la baisse des soins, le gouvernement réagit 

Les soins de santé et leur prise en charge ont donc considérablement chuté pendant le confinement. En témoignent les données suivantes :

Top 5 des économies de Mutuelle santé par régions :

RégionsMontant des économies
(optique, dentaire & honoraires médicaux)
1Île-de-France146,5 millions d’euros
2Auvergne-Rhône-Alpes95,8 millions d’euros
3Hauts-de-France72,4 millions d’euros
4Nouvelle-Aquitaine71,7 millions d’euros
5Occitanie70,1 millions d’euros

Top 5 des postes de soins ayant le plus diminué au niveau national :

Types de soinsBaisse de l’activité en avril 2020
1Dentistes– 93 %
2Orthophonistes– 89 %
3Orthoptistes– 85 %
4Masseurs kinésithérapeutes – 79 %
5Pédicures– 74 %

Une baisse des consultations qui préoccupe par ailleurs les pouvoirs publics. Inquiet des possibles conséquences sanitaires sur la population française, le ministre de la santé, Olivier Véran, a invité les citoyens français à consulter dès que possible leur médecin, en personne ou en téléconsultation.

Une tendance de toute évidence suivie puisque les consultations et demandes de remboursement de santé sont remontées à la hausse depuis le 11 mai, date du déconfinement.

Confinement : vers une participation à l’effort national ?

Face aux économies réalisées, les pouvoirs publics regrettent que les organismes de complémentaire santé n’aient pas davantage « fait acte de solidarité«  durant la crise, alors que le déficit de la Sécurité sociale s’élève à 50 milliards d’euros en 2020.

Dans ce contexte, le ministère des Solidarités et de la Santé, et le ministère de l’Action et des Comptes en ont appelé à l’aide financière des mutuelles santé. Leur a notamment été demandé de participer aux mesures de prise en charge à 100 % de certaines dépenses d’Assurance maladie, mais aussi aux différentes mesures de soutien aux professionnels de santé.

Une demande que les organismes de mutuelle santé n’ont pas accueillie avec grand enthousiasme. Si ces derniers reconnaissent « ne pas devoir tirer de bénéfice économique de cette crise sanitaire« , ils ne semblent pas pour autant prêts à aider dans l’immédiat, arguant d’avoir besoin de temps pour évaluer l’impact de la crise sur leur activité.

Méthodologie

Pour estimer les économies réalisées par les mutuelle santé lors du confinement, nous avons travaillé avec nos 24 partenaires assureurs complémentaires, qui nous ont fourni anonymement une estimation des sinistres sur la période du 17 mars au 11 mai 2020 sur un ensemble de 1 876 981 assurés. En comparant les baisses obtenues sur les différentes postes de santé au montant habituel des prestations des mutuelles ces dernières années, nous avons pu estimer les économies qu’elles ont réalisées lors de ces 55 jours de confinement. En ce qui concerne les données sur les baisses d’activités, nous nous sommes appuyés sur les données fournies par Ameli en plus de celles de nos partenaires.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.