Complémentaires et assureurs s’engagent à prendre en charge les consultations de psychologie en 2021

Publié le 23 mars 2021 par Antoine Fruchard 
consultations psychologue remboursees en 2021

Les fédérations de mutuelles, assurances santé et institutions de prévoyance l’ont annoncé hier : les consultations de psychologues sur prescription médicale seront prises en charge en 2021 et ce dans une limite de 60 € par séance. Un dispositif qui vise à réagir face aux difficultés psychiques que rencontrent les français depuis la crise sanitaire et économique.

Isolement, anxiété, perte d’emploi pour certain.e.s… Depuis le 1er confinement il y a 1 an, le moral de français s’est effondré. Face à ces souffrances psychiques et psychologiques, trois fédérations, le CTip, la FFA et la FNMF, ont décidé de réagir et de généraliser le remboursementdès le premier euro” des consultations de psychologie “sur orientation médicale”.

C’est notamment une étude menée fin 2020 par l’IFOP qui témoigne de l’état dépressif des français. D’après celle-ci, 28 % des citoyens de l’Hexagone n’ont pas le moral, contre 16 % en novembre 2019. L’anxiété et les troubles du sommeil ont par ailleurs grimpé en flèche et les français n’ayant pas accès à un espace extérieur ressentent quant à eux, à 47 % des sondés, un sentiment de désespoir. Face à cela, la Cour des Comptes a réclamé il y a un mois une réaction du gouvernement. Des démarches en faveur de la santé mentale des étudiants ont alors été mises en place, aujourd’hui complétées par ce nouveau dispositif des fédérations. 

4 consultations de psychologie gratuites en 2021

Concrètement, quelles sont les conditions de dispositif ? Concernant les mutuelles santé, « un minimum de quatre séances par année pourra être pris en charge dans une limite de 60 euros par séance« , précise la FNMF dans un communiqué. Il faudra que ces séances soient prescrites par un médecin. Quant aux assureurs, ils rembourseront au même tarif (60 € la séance) “jusqu’à 4 consultations de psychologie par an”, pas plus, a indiqué la FFA.

À lire aussi : quelle indemnisation pour une consultation de psychologie ?

D’après le président de la Mutualité française Thierry Beaudet, “cet investissement en santé pourrait être de l’ordre de 200 millions d’euros par an pour l’ensemble des complémentaires”. Mais avant cela, le dispositif doit encore entrer en vigueur. Les trois fédérations souhaitent d’abord « initier un échange » avec les syndicats de médecins et de psychologues.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.