Dentaire : calcul des remboursements de la Sécurité sociale


Le tarif moyen pour cette prestation est de 75 €
Carie : Base de remboursement de la Sécurité Sociale
Assurance Maladie Remboursement de la sécurité sociale Reste à charge
assurance maladie 13.5 € 61.5 €
Répartition :
18 %
82 %
Carie : Avis de l’expert sur le remboursement

Les remboursements indiqués ici correspondent au traitement d'une carie une face.

Le dentaire fait partie des frais de santé les moins bien remboursés par la Sécurité sociale. La plupart des français préfère ne pas se faire soigner par un dentiste plutôt que de payer des frais exorbitants. C’est pourquoi 90 % des français sont couverts par une mutuelle. Une couverture complémentaire santé permet en effet de compléter les remboursements de la Sécurité sociale.

Votre dentiste peut pratiquer différents soins dentaires. S’il s’agit de soins dits conservateurs (détartrage, carie, dévitalisation…), leur tarif est fixé par la Sécurité sociale. En revanche, pour tout autre soin (prothèse dentaire, orthodontie…), le prix est librement fixé par le dentiste. La Sécurité sociale impose quand même qu’il doit fixer ses tarifs avec « tact et mesure ». Cette notion, qui n’est pas très bien définie, laisse donc libre champ pour appliquer des tarifs souvent beaucoup plus élevés que ce que ne rembourse la Sécurité sociale.

Le dentiste doit toutefois vous remettre un devis écrit avant la pose d’une prothèse dentaire, devis qui doit renseigner : la description du traitement et du matériel utilisé; le lieu de fabrication du matériel, le montant de ses honoraires; le montant du remboursement prévu par la Sécurité sociale. 

Le prix de certains matériels utilisés par les dentistes peut énormément varier, et ce, en fonction de divers éléments. Par exemple, pour une couronne, le prix facturé par le dentiste peut aller de 400 € à 900 €, alors que vous serez remboursé 75,25 € par la Sécurité sociale. Le prix est également variable en fonction des régions : on constate en moyenne une différence de 10 % entre Paris et Toulouse. Les soins dentaires coûtent donc très chers en France, et le remboursement par la Sécurité sociale est extrêmement faible (voire inexistant pour certains actes comme le blanchiment des dents par exemple). Une bonne mutuelle santé pourra combler les remboursements de la Sécurité sociale et vous permettre de moins débourser.

Remboursement des soins dentaires par la Sécurité sociale

  • Les remboursements de soins dentaires par la Sécurité sociale sont inférieurs aux prix pratiqués par les dentistes et chirurgiens-dentistes. Ils sont tous remboursés à hauteur de 70 % du tarif de base fixé par la Sécurité sociale.
  • Les prothèses dentaires sont également prises en charge à hauteur de 70 % du tarif de base fixé par la Sécurité sociale. Les montants facturés par les dentistes étant plus élevés que les remboursements de la Sécurité sociale, si vous n’avez pas de mutuelle, le reste à charge pour vous peut être très élevé. 
  • Les traitements pour soigner les maladies parodontales ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. À l’exception de 4 actes de parodontologie qui sont remboursés à 70% du tarif de convention : Le détartrage complet sus et sous-gingival; la prothèse attelle de contention; l’attelle métallique et la ligature métallique.
  • La prise en charge par la Sécurité sociale des traitements d’orthodontie doit faire l’objet d’un accord préalable de votre caisse d’Assurance maladie, s’ils sont commencés avant le 16ème anniversaire. En effet, les traitements d’orthodontie pour les adultes ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, mais peuvent faire l’objet d’une prise en charge pour un semestre pour les enfants de plus de 16 ans. Le chirurgien-dentiste pratique des honoraires libres, qu’il doit fixer avec « tact et mesure ». Vos remboursements seront calculés sur la base fixée par la Sécurité sociale, dont les montants sont bien inférieurs aux prix pratiqués réellement.
  • Ils sont considérés hors nomenclature de la Sécurité sociale, c’est pourquoi ils ne sont pas du tout remboursés par votre caisse d’Assurance maladie. Les mutuelle santé proposent une prise en charge, souvent sous forme de forfait.

Remboursement des soins dentaires par la mutuelle santé

Parce qu’ils sont très mal remboursés par la Sécurité sociale, les soins dentaires doivent être pris en charge par une bonne mutuelle santé. Comme la plupart des français, les soins dentaires représentent la première raison de souscrire une complémentaire. Les mutuelles santé proposent des remboursements soit sous forme de forfaits, soit sous forme de pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité sociale.

  • Le remboursement forfaitaire : c’est une somme dont vous disposez annuellement ou bi-annuellement pour la prise en charge de vos frais dentaires. Lorsque vos frais dentaires dépassent le forfait qui vous est attribué par votre mutuelle santé, les frais supplémentaires sont à votre charge. 
  • Le remboursement en pourcentage de la base de la Sécurité sociale : c’est la formule la plus courante. Votre mutuelle santé vous propose un remboursement à hauteur de 100 %, 200 %, 300 %, voire 800 %. Votre mutuelle prendra en charge par exemple 200% de la base de remboursement de la Sécurité sociale, soit pour une couronne 107,50 x 2 = 215 €.

Attention à bien lire les conditions de votre contrat car certaines mutuelles proposent un remboursement de 200% par exemple, mais déduction faite du remboursement de la Sécurité sociale. Exemple pour une couronne : la mutuelle rembourse 200 % de 107,50 €, moins le remboursement perçu par la Sécurité sociale de 75,25 €. Vous percevrez donc de la mutuelle 139,75 € seulement.

Les démarches pour se faire rembourser

Vous n’aurez pas à faire l’avance des frais chez le dentiste, car la plupart du temps les mutuelles santé prévoient le tiers payantEn remettant la carte vitale, et compte tenu qu’un accord préalable a souvent été demandé à la Sécurité Sociale et à la mutuelle, les remboursements se font automatiquement auprès du professionnel de santé. Vous ne réglez que les dépassements d’honoraires ou les frais non pris en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle.

En l’absence de carte vitale, le dentiste vous remettra une feuille de soins à renvoyer à la Sécurité sociale pour obtenir son remboursement. Une fois ce dernier effectué, le décompte de la Sécurité sociale sera à envoyer à la mutuelle pour le remboursement complémentaire. Les délais de remboursement sont alors beaucoup plus longs.

Le coût de la mutuelle santé

Plus la garantie dentaire que vous allez choisir va être haute, c’est-à-dire prévoyant de bons remboursements dentaires, plus la cotisation de votre mutuelle va être chère. C’est pourquoi il vous faut comparer les contrats entre eux. Un comparateur vous permettra en un clin d’œil et tranquillement de comparer les offres et niveaux de garanties des mutuelles santé. Ainsi, vous pourrez choisir l’offre la plus adaptée pour vous. Notre comparateur vous aide dans vos démarches pour trouver le meilleure mutuelle santé pour vous et votre famille.