Quels sont les meilleurs services de téléconsultation ? - Réassurez-moi

Coronavirus et téléconsultation médicale

Le 23/03/2020

Pour lutter contre la propagation du covid-19, contacts et déplacements doivent être absolument limités. Mais face à cette crise sanitaire, comment faire pour consulter un médecin tout en respectant les règles préventives ? Grâce à la téléconsultation, il est désormais possible de faire appel à un professionnel de santé depuis chez soi. Dans le contexte actuel, c’est particulièrement recommandé ! Alors, quelle est la prise en charge de la téléconsultation ? Comment ça marche ? Quelles sont les plateformes proposant ce service ? Tour d’horizon.

classement teleconsultation

Qu’est-ce que la téléconsultation médicale ?

La téléconsultation médicale est une consultation à distance d’un patient par un médecin, qu’il soit généraliste ou spécialiste. Tout médecin peut avoir recours à ce dispositif, en France et dans les DOM-TOM, quel que soit son secteur, sa spécialité, etc. La téléexpertise, quant à elle, ne se pratique qu’entre professionnels : elle consiste pour un médecin à solliciter l’expertise d’un autre médecin, en raison de sa formation ou de sa compétence particulière.

La téléconsultation a été mise en place pour faciliter l’accès aux soins à tous les assurés mais aussi améliorer le système de santé français dans son ensemble. Cette nouvelle voie permet aux habitants des zones rurales où les professionnels de santé sont peu nombreux de pouvoir consulter sans attendre et sans faire des kilomètres.

Les conditions et tarifs de la téléconsultation et de la téléexpertise ont été définis en juin 2018 par un avenant à la convention médicale. Mais la crise sanitaire du covid-19 a entraîné une révision des conditions de prise en charge notamment pour encourager son utilisation, la téléconsultation étant un bon moyen de limiter les contacts et les déplacements.

Téléconsultation médicale et coronavirus : quelle prise en charge ?

La téléconsultation est remboursée par la Sécurité Sociale depuis septembre 2018, et si son utilisation augmente, elle n’est pourtant pas encore répandue chez les Français. Ses conditions de réalisation et de prise en charge peuvent en être la raison.

Pour ralentir la propagation du covid 19 désengorger les établissements de santé, la télémédecine est largement encouragée. Pour permettre son accès à plus de Français et et lever les freins à son encontre, les conditions de la téléconsultation ont été assouplies en ce mois de mars 2020 :

  • Il n’est plus nécessaire d’avoir consulté le praticien dans les 12 mois précédents la téléconsultation pour être remboursé. Ainsi, vous pouvez consulter n’importe quel médecin, même si vous n’avez pas eu de rendez-vous physique avec lui au préalable.
  • Depuis le 18 mars, la téléconsultation est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, en tiers-payant. Le patient n’a donc rien à débourser pour utiliser ce service. Avant cela, elle n’était prise en charge qu’à 70 %.

Si vous avez des symptômes évocateurs du coronavirus, dans un premier temps, il convient de rester chez vous et de contacter votre médecin traitant par téléphone, ou un autre médecin par téléconsultation. L’appel au 15 ne doit être fait que si vos difficultés respiratoires s’aggravent ou si vous êtes une personne à risque (personnes âgées, diabétiques, aux antécédents cardiovasculaires, à insuffisance rénale, etc.).

Tableau comparatif des plateformes de téléconsultation

De nombreuses plateformes de téléconsultation se sont développées ces dernières années, portant à l’offre à plus d’une quinzaine. Voici un comparatif de plusieurs solutions :

AccessibilitéConditions de remboursementAvis
DoctolibTéléconsultations possibles par ordinateur, tablette et mobilesRemboursement par l’AM et complémentaires santéNombreux praticiens, service complet, filtrage intégré
QareTéléconsultations possibles par vidéo sur ordinateur et mobileRemboursement si consultation de votre médecin traitant, ou d’un médecin sur un territoire où Qare a des partenariats avec des structures localesPraticiens diversifiés (thérapeute, ostéopathes, orthophonistes) mais de nombreux non remboursés
MedecinDirectTéléconsultations possibles par écrit, téléphone et vidéo 24/24 7j/7Pas d’avance de frais, remboursement via ses partenairesDisponible sur ordinateur, tablette et mobile, prise en charge rapide, service agréé, réseau de partenaires important
MesdocteursTéléconsultations possibles par chat, téléphone et vidéo 24/24 7j/7Remboursement par l’AM si consultation du médecin traitant. Autre médecin : remboursement si partenariat avec votre mutuelleDe nombreux partenaires, consultation rapide, ordonnance livrée dans l’espace sécurisé
MedavizTéléconsultations possibles via l’application MedavizRemboursement par l’AM et complémentaires santéService simplifié, remboursement prévu par la réglementation, mais accès unique via application
LiviTéléconsultations à l’initiative du patient, via application mobileRemboursement si consultation de votre médecin traitant, ou d’un médecin sur un territoire où Livi a des partenariats avec des structures localesConditions de remboursement exigeantes, majoration de tarifs selon tranche horaire, et uniquement disponible sur mobile

Pour rappel, en cette période de crise sanitaire, le remboursement de la téléconsultation est prise en charge à 100 % par la Sécurité Sociale, que vous consultiez votre médecin traitant ou non !

Chez Réassurez-moi, nous proposons plusieurs contrats de mutuelle santé intégrant la prise en charge totale de la téléconsultation. Si cette pratique est aujourd’hui remboursée par la Sécurité Sociale, cela ne sera plus le cas à la suite de la pandémie. Vous habitez dans une région reculée ? Vous avez des difficultés à vous déplacer ? Ce contact simple et professionnel vous rassure ? N’hésitez pas à comparer nos offres, c’est peut-être le moment de souscrire à une assurance santé proposant ce service de téléconsultation !

Quid de la téléconsultation hors plateforme spécialisée

Pour faire face au coronavirus, la téléconsultation est vivement encouragée, notamment par le gouvernement qui a assoupli les conditions de ce dispositif. Par ailleurs, le décret du 9 mars 2020 précise que les téléconsultations : « peuvent être réalisées en utilisant n’importe lequel des moyens technologiques actuellement disponibles pour réaliser une vidéotransmission (lieu dédié équipé mais aussi site ou application sécurisé via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, équipé d’une webcam et relié à internet) ».

Dans ce sens, le ministre de la Santé Olivier Véran a encouragé l’utilisation de messageries comme FaceTime, WhatsApp et Skype. Fin 2018, l’Assurance Maladie indiquait que ces plateformes étaient assez adaptées à la téléconsultation et suffisamment sécurisées, mais que l’échange de documents médicaux ne devaient pas s’y faire.

La CNIL ne valide pas la recommandation du ministère de la santé, considérant que Facebook et Whatsapp ne sont pas indiquées dans l’échange et le traitement des données médicales particulièrement sensibles. La CNIl préconise le recours aux plateformes de téléconsultation traditionnelles, habilitées par les autorités sanitaires à traiter des données de santé.

Quel comportement adopter en cas de symptômes du covid 19 ?

Les symptômes principaux du coronavirus sont la fièvre, les maux de tête, la toux et des difficultés respiratoires. Voici le comportement à adopter si vous avez ces symptômes :

  • Restez chez vous et évitez les contacts : ne vous rendez pas chez votre médecin, ni à un laboratoire ou aux urgences,
  • Appelez un médecin ou le numéro de permanence de soins de votre région par téléphone ou faites une téléconsultation,
  • Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, contactez le SAMU au 15.

Quoiqu’il en soit, ne vous précipitez pas chez votre médecin ni aux urgences dès les premiers signes d’infection, vous risquez de mettre en danger les autres ! Consultez à distance pour avoir un diagnostic. Si vous êtes un patient à risque ou que votre état le requière, votre médecin pourra vous demander de contacter le 15 pour être pris en charge.

Si vous êtes un professionnel de santé et vous présentez des symptômes évocateurs du covid-19, contactez votre médecin, le médecin de votre structure de soin ou un médecin par téléconsultation. Restez à domicile et faites-vous tester. Si vous êtes positif, isolez-vous strictement.

Posez votre question
Un expert vous répondra