Rachat de crédit immobilier, assurance obligatoire ?

Le 13/02/2015

Le rachat de crédit est une opération très intéressante actuellement, car les taux n’ont jamais été aussi bas. Cette opération financière demande un petit peu plus de temps que si vous faites une renégociation de crédit mais elle peut se chiffrer en termes d’économies en dizaines de milliers d’euros sur le coût total de votre crédit. Quitte à faire racheter votre crédit, il y a une bonne astuce à réaliser en même temps : c’est s’intéresser à l’assurance emprunteur. En effet, l’assurance emprunteur peut représenter 30% du coût du crédit, alors profitez en pour changer d’assurance lorsque vous faites racheter votre crédit.

rachat-credit-immobilier-assurance-obligatoire

 

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire lors d’un rachat de crédit ?


Rappel des objectifs du rachat de crédits

Le rachat de crédit par une autre banque que la banque prêteuse initiale est une solution pour réduire ses mensualités en regroupant tous les prêts qu’à pu contracter un emprunteur en un seul. L’emprunteur n’aura donc plus qu’un seul et nouvel emprunt. Cette opération bancaire allonge généralement la durée du crédit, mais cela lui permet une meilleure gestion de son budget et de n’avoir plus qu’une seule mensualité à rembourser.  Le rachat de crédit permet donc de :

  • alléger votre mensualité : pour retrouver du pouvoir d’achat chaque mois.
  • gérer un seul prêt global : une seule mensualité donc un seul interlocuteur.
  • retrouver une capacité d’épargne : pour préparer le financement d’un projet par exemple.
  • réduire votre taux d’endettement : pour retrouver une solvabilité auprès des banques dans le but d’un nouvel emprunt.
  • sortir du surendettement : avant d’être fiché à la Banque De France.

 

 

Rappel de l’utilité de l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur, aussi appelée Assurance Décès Invalidité (ADI), assure à la banque le remboursement du prêt en cas de décès ou d’invalidité de l’emprunteur l’empêchant de le rembourser par lui même… Ainsi, c’est tout d’abord une protection pour l’emprunteur ainsi que ses proche qui lui permet de sécuriser son patrimoine, mais aussi une assurance pour l’organisme prêteur que l’emprunt sera remboursé même si l’emprunteur subit un problème de santé ou un accident. Ce contrat est défini par différentes garanties (décès, incapacité, invalidité, perte d’emploi…) que l’emprunteur souscrit en partie ou en totalité pour protéger son achat immobilier.
 

L’assurance emprunteur toujours liée au crédit immobilier

Légalement, l’assurance de crédit immobilier n’est pas une obligation. Cependant, dans les faits, elle est rendue obligatoire par les banques. En effet, les banques l’exigent systématiquement : il est très difficile pour le consommateur d’obtenir un prêt immobilier sans être couvert contre le risque de décès ou d’invalidité grâce à cette assurance emprunteur.
Dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur va contracter un nouvel emprunt regroupant l’ensemble de ses crédits en cours. Ainsi, tous ses anciens prêts disparaitront (et donc les assurances liées à ces derniers aussi). Donc, comme pour tout prêt immobilier, la nouvelle banque ayant racheté les anciens prêts et ayant accordé le nouveau prêt exigera de se couvrir : l’assurance emprunteur est donc nécessaire.
 
 

Comment réduire le coût de l’assurance emprunteur lors d’un rachat de crédit ?


Choisir une délégation d’assurance plutôt que l’assurance groupe de la banque

Le bon réflexe est de demander une délégation d’assurance prêt immobilier pour votre crédit. Ce droit vous permet de demander à la banque d’être assuré avec un autre contrat d’assurance qui est externe à ceux des banques. Depuis la loi Lagarde, la banque ne peut refuser ou changer le taux d’intérêt qu’elle vous a proposé si vous choisissez une autre assurance aux garanties équivalentes au contrat d’assurance que la banque propose.

Les contrats d’assurance bancaires : ce sont des assurances d’emprunt immobilier qui sont souscrites par l’établissement de crédit pour les emprunteurs qui acceptent de contracter, souvent parce que ces derniers n’ont pas entamé de démarche de comparaison ni de négociation auprès d’autres d’assureurs. Les tarifs de ces contrats bancaires sont établis à partir de la moyenne des risques de tous les assurés : ainsi, si vous ne fumez pas et que vous ne pratiquez pas d’activité ou de profession considérée comme « à risque », il est sans doute beaucoup plus intéressant pour vous de souscrire à un contrat individuel et de bénéficier d’une prime d’assurance plus faible.

Les contrats individuels (ou externes) en délégation d’assurance : ce sont des assurances proposées par des assureurs spécialisés (AxaAprilMAAF..). Ils sont plus spécifiques à votre profil et peuvent considérablement diminuer le coût de votre assurance de crédit immobilier. C’est une très bonne solution car cela vous permet de réduire en moyenne de plus d’un tiers le coût des cotisations d’assurance, avec des contrats offrant de meilleures garanties. La délégation d’assurance emprunteur immobilier comporte 3 avantages :

  • baisser vos cotisations d’assurance : économies en moyenne de 10 000 € sur son emprunt immobilier.
  • changer le contrat chaque année : beaucoup plus souples. Si un « risque médical » ou la pratique d’un métier à risque n’est plus d’actualité, l’emprunteur peut économiser la surprime d’assurance qui lui avait été appliquée.
  • ajouter de nouvelles garanties et améliorer la protection de l’emprunteur: accès à un champ plus large de garanties (IPP, Confort + , etc ..) et possibilité de les moduler selon sa situation.

 

Mise en place d’une délégation d’assurance au moment du rachat de crédit

La mise en place d’une assurance externe est assez rapide. Il faut suivre trois étapes :
– Soumettre à la banque le devis et les conditions générales du contrat d’assurance que vous avez choisi afin qu’elle valide l’équivalence des garanties.
– Dès la confirmation de la banque, adhérer au contrat d’assurance en suivant les formalités administratives et médicales.
– Envoyer à la banque l’attestation d’assurance (“la délégation de bénéfice”).

 

Mise en place d’une délégation d’assurance en cours de rachat de crédit

Si vous avez acheté il y a moins d’un an : Avec la loi Hamon assurance emprunteur, vous avez 12 mois à compter de la signature de l’offre de prêt pour changer votre contrat d’assurance emprunteur. C’est facile et sans frais.

Si vous avez acheté depuis plus d’un an : alors la loi Bourquin vous permet de changer d’assurance emprunteur chaque année à date anniversaire (donc la date de la signature de votre contrat d’assurance initial). Vous devrez respecter un préavis de 2 mois mais la démarche est sans frais.

 

Obtenez un devis de délégation d’assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes – contrat accepté par votre banque – meilleur taux du marché

Votre devis

 

Des difficultés pour contracter une assurance emprunteur lors d’un rachat de crédit ?


Lors d’un rachat de crédit, faire appel à un courtier en assurance de prêt représente plusieurs avantages. Ce dernier est l’intermédiaire entre l’emprunteur et ses banques partenaires. Grâce à sa connaissance du crédit et de l’assurance, ce professionnel vous aidera à trouver le meilleur taux et les meilleures conditions en adéquation avec vos besoins et à votre projet.  Le gain de temps sera considérable : il peut être fastidieux et long de monter un dossier de rachat de prêts, et encore plus de souscrire une assurance emprunteur si l’on présente ce qu’on appelle des “risques aggravés“, qui sont synonymes de surprimes et d’exclusions.
Passer par un courtier n’est sûrement pas une obligation, mais fortement recommandé, et ce, pour faciliter l’obtention d’une assurance emprunteur lors d’un rachat de crédit.
 

A cause de risques de santé

L’assurance emprunteur étant une couverture pour l’établissement bancaire, les risques de santé donnent lieu à des exclusions de garanties, à des surprimes, voire à des refus d’assurance. La convention AERAS donne à toutes personnes malades et handicapés un meilleur accès à l’ assurance emprunteur. Pour les crédits immobiliers liés à l’acquisition d’une résidence principale, cette convention prévoit un mécanisme de prise en charge des surprimes pour les personnes à revenus modestes. A noter que l’éligibilité à ce dispositif dépend du nombre de parts et des revenus nets du foyer fiscal.
Par ailleurs, si vous avez eu une proposition avec surprime d’assurance emprunteur (en cas de risque aggravé), vous pouvez comparer votre contrat avec une autre offre car les assureurs ont des grilles de tarification très différentes.
 

A cause d’un métier ou d’un sport à risques

Lors de votre souscription à l’assurance de prêt immobilier, les risques seront évalués, y compris ceux concernant votre profession. Il sera étudié votre probabilité à être sujet à des arrêts de travail, à avoir un accident grave …
Ainsi, une personne qui travaille devant un ordinateur tous les jours a très peu de risque d’avoir un accident qui le mènerait à ne plus pouvoir régler ses mensualités, tandis qu’une personne travaillant en hauteur ou manipulant des substances dangereuses par exemple, est davantage exposée à ce risque.
Il en sera de même pour la pratique d’un ou de plusieurs sports à risques.

Considérés comme à risque par les assureurs, ces sports et ces métiers à risques entraîneront des conditions particulières avec des couvertures supplémentaires qui ont un coût. C’est la raison pour laquelle Réassurez-moi a eu vocation à se spécialiser dans l’assurance emprunteur pour les métiers et sports risqués : notre plateforme vous permet de pouvoir trouver le contrat le plus avantageux en fonction de votre profil.
 

A cause d’une situation de surendettement

Alléger les mensualités et diminuer le coût des dettes en cours, c’est ce que l’on souhaite réaliser à travers la souscription d’un rachat de crédit. Or, pour une personne menacée par le surendettement ou le fichage bancaire suite à de nombreux imprévus, il est parfois difficile de pouvoir fournir les pièces justificatives requises à l’étude de sa requête. Le courtier vous aidera dans ces démarches.
Pour les personnes déjà en situation de surendettement, il peut être difficile d’obtenir une restructuration de crédits. Ces derniers peuvent demander l’expertise du courtier pour maximiser leurs chances de réussir à faire accepter leur demande. Ce professionnel du crédit va contacter les établissements prêteurs et banques de son réseau en mettant bien en avant les points positifs du dossier et en justifiant et défendant autant que possible les points négatifs.

 

Obtenez un devis avec un courtier d’assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes – contrat accepté par votre banque – meilleur taux du marché

Votre devis

 

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis