Mis à jour le 18/11/2018

Questionnaire santé et assurance de prêt immobilier


Questionnaire santé assurance pret immobilier

La Déclaration d’Etat de Santé (ou DES ou questionnaire santé simplifié) est indispensable au service médical de l’assureur pour obtenir une assurance de prêt immobilier. Il permet à la compagnie d’apprécier le profil santé de l’emprunteur et d’estimer le risque de survenue d’un sinistre lors du remboursement du crédit immobilier. Cette formalité est nécessaire pour obtenir l’assurance, elle-même rendue obligatoire par les banques pour toute souscription d’un emprunt  immobilier.

 

Le questionnaire de santé, qu’est-ce que c’est ?

 

La Déclaration d’Etat de Santé est un questionnaire “simplifié”, généralement de 14 questions d’ordre médical. Il est adressé aux futurs emprunteurs lors de leur demande de souscription à une assurance-emprunteur, et concerne les demandes dont la somme  est généralement limitée à 400 000 €. Au-delà, des examens complémentaires, tels qu’une prise de sang, peuvent être demandés.


Pour répondre aux questions, l’emprunteur doit simplement cocher la mention « OUI » ou « NON ».
– Si l’assuré répond positivement à toutes les questions, alors la compagnie lui enverra directement une proposition d’assurance définitive.
– Si l’assuré ne répond pas favorablement à l’une des questions, il sera orienté vers une étude médicale plus complète.

Pour accéder au questionnaire de santé simplifié, il vous faut dans un premier temps comparer les contrats d’assurance et dans un second temps sélectionner un assureur. Une fois votre compagnie d’assurance choisie, elle vous soumettra le questionnaire que vous pourrez remplir en ligne, dans votre espace assuré.

 

Accéder au questionnaire de santé

Cas particuliers :  lorsque la somme empruntée est supérieure à 400 000 €, si l’emprunteur atteint presque l’âge limite de souscription ou si l’assuré souffre d’une maladie à “risque aggravé”, alors l’assurance lui demandera une étude médicale plus complète et/ou un examen médical afin d’approfondir l’étude. En fonction des résultats, l’assureur décidera ou non de son éligibilité à l’assurance de prêt. L’assureur, s’il juge votre état de santé « à risques », peut aussi vous proposer de vous assurer mais contre le paiement d’une surprime.

Vous pouvez consulter nos conseils afin de remplir le formulaire et les renseignements médicaux pour l’assurance emprunteur le mieux possible, et pour que votre dossier soit traité dans les meilleurs délais.

Le questionnaire santé : à quoi ça sert ?


Le questionnaire permet à l’assurance de rapidement connaître votre état de santé et de décider s’il accepte de vous couvrir pendant toute la durée du prêt ou s’il vous demande des éléments complémentaires.

En premier lieu, on vous demandera votre poids et votre taille. Cela permet de calculer l’IMC – indice de masse corporelle – pour voir si vous êtes dans les normes.

Dans ce questionnaire médical, vous devrez également répondre à des informations telles que :

  • vos arrêts de travail
  • vos antécédents personnels
  • vos traitements
  • vos séjours hospitaliers
  • vos bilans médicaux
  • vos maladies

Certaines compagnies d’assurance vous demanderont d’indiquer votre tension artérielle, mais ce n’est pas systématique. Par contre, si vous êtes suivi pour un problème de tension, c’est une information que vous aurez à communiquer à la question sur les affections cardio-vasculaires, avec votre éventuel traitement ; la tension nerveuse n’existe pas et une tension élevée est toujours pathologique.

On vous demandera aussi si vous touchez une pension par la CPAM (première ou deuxième catégorie), une pension militaire, si vous êtes travailleur handicapé avec reconnaissance par la MDPH.

Enfin, on peut vous demander si vous êtes en ALD (affection longue durée), ce qui signifie que vous êtes exonéré du ticket modérateur pour une affection grave : leucémie, tuberculose,  maladie rhumatismale (polyarthrite rhumatoïde ou spondylarthrite), syndrome dépressif sévère…

 

Découvrez les formalites medicales selon votre profil

 

Déclarer une opération dans son questionnaire


L’assureur crédit immobilier va vous demander de rappeler tous vos antécédents médicaux dans le questionnaire santé, le plus souvent dans les dix dernières années. Voici le type de questions auxquelles vous devrez répondre :

  • Avez-vous présenté une pathologie au cours de votre vie, ou dans les 10 dernières années ?
  • Avez-vous déjà été hospitalisé pour une raison médicale ?
  • Avez vous subi un dépistage biologique d’hépatite, de l’immunodéficience humaine ?
  • Avez-vous été opéré (en dehors de l’appendicite, des végétations, des dents de sagesse) ?
  • Avez-vous présenté des affections particulières (de l’appareil cardio-vasculaire, pulmonaire, digestif, …) ?

Conseils : 

N’hésitez pas à joindre tous les documents que vous possédez ou que votre médecin traitant peut vous transmettre (compte rendus d’hospitalisation, consultations de spécialistes, résultats de radiographies, de scanner, d’IRM, derniers résultats biologiques…). Cela permettra à la cellule « risque médical » de la compagnie d’avoir tous les éléments pour traiter votre dossier et donc de gagner du temps. N’oubliez pas de joindre aussi votre dernière ordonnance.

Voici notre guide complet avec des conseils selon l’opération que vous avez pu avoir.

 

Déclarer une affection longue durée dans son questionnaire


La compagnie va vous demander de lui décrire votre état de santé actuel. Etes-vous actuellement en bonne santé ou devez-vous subir des examens médicaux, biologiques, radiologiques, être hospitalisé ?

Si rien n’est prévu et que vous ne prenez aucun traitement, cela veut dire que vous êtes en bonne santé et que votre souscription à l’assurance de prêt ne posera aucun souci.

Par contre, si vous avez une affection aiguë ou passagère, votre dossier peut  être ajourné pour quelques semaines ou mois .

Si vous avez une affection longue durée et prenez un traitement régulier , vous pourrez être assuré mais avec une surprime par exemple en cas d’HTA, de suite d’infarctus, de diabète bien équilibré, de cholestérol, d’asthme, d’épilepsie…. Si on vient juste de vous découvrir une pathologie grave (un cancer par exemple) qui nécessite par exemple une chimiothérapie, votre dossier sera refusé ou ajourné. Si ça devait être le cas, ne vous inquiétez pas, il existe la convention AERAS qui aide les particuliers ayant des problèmes médicaux à assurer leur emprunt immobilier tout en payant une cotisation d’assurance correcte.

Voici notre guide complet avec des conseils selon votre affection :

 

Exemples de questionnaire santé d’assurance de prêt immobilier


Voici des exemples de questionnaires santé et des questions types à télécharger que l’on peut retrouver chez certaines compagnies d’assurance. Les questions sont relativement similaires mais on trouve des petites différences. Cependant, sachez que si vous avez des troubles de santé ou une pathologie à déclarer, rapprochez nous de notre équipe RM Santé ([email protected]) en amont afin que l’on puisse vous diriger vers l’assureur le plus intéressant pour vous.

Questionnaire Santé April

=> Questionnaire de santé classique mais qui vous demande, en cas de OUI à certaines questions, de rajouter votre dernier bilan de surveillance (compte-rendu de radiographie, bilan biologique …).

Questionnaire Santé AFI ESCA

=> Ce questionnaire est plus généraliste et vous pose aussi des questions sur votre activité professionnelle.

Questionnaire Santé Generali

=> Questionnaire de santé classique (avec une grille pour savoir si votre IMC est au dessus ou au dessous de la moyenne).

Questionnaire Santé Suravenir

=> Questionnaire de santé classique.

Astuce : Suravenir a développé avec Réassurez-moi une version entièrement en ligne de ce questionnaire médical ce qui peut vous faire gagner beaucoup du temps (expatrié, non résident, besoin rapidement d’une assurance…). Lancez une simulation et choisissez ce contrat si vous voulez en profiter.

 

Que faut-il ne pas déclarer dans son questionnaire de santé assurance emprunteur ?


Certaines opérations ou pathologies ne sont pas à déclarer dans son questionnaire médical.

  • Traitement médical à ne pas déclarer : traitement contraceptif, traitement saisonnier contre la grippe, les rhinites…
  • Opération à ne pas déclarer : appendicite, végétations, amygdales, dents de sagesse, hernie inguinale, césarienne, IVG, hospitalisation pour une grossesse, hémorroïdes, déviations de la cloison nasale…
  • Sur les cancers de plus de 15 ans, voici notre page sur le droit à l’oubli.

Peut-on mentir sur son questionnaire santé assurance prêt immobilier ?


Certes, c’est en fonction des résultats à ce questionnaire que la compagnie d’assurance vous fera une offre tarifaire. Mais dites tout, ne cachez rien, car en cas de fausse déclaration intentionnelle, vous risquez de vous voir appliquer la nullité du contrat et la perte des primes déjà versées. Autrement dit, en cas de sinistre, vous ne serez pas couvert par votre assurance emprunteur immobilier qui n’était pas au courant de certains de vos problèmes de santé. Même l’omission dans son questionnaire d’assurance de prêt immobilier est interdit par le code des assurances. N’omettez rien car vous ne serez pas couvert par rapport à ces éléments le cas échéant. Si par exemple vous avez de petits problèmes de dos et que vous oubliez de le préciser, alors cela ne sera pas pris en charge dans le cas où des années plus tard, ces problèmes de dos seraient encore plus important et vous rendent inapte au travail, vous encourez une rupture de contrat d’assurance crédit immobilier pour ces risques.

Le questionnaire médical est ultra complet et précis donc vous devez y répondre scrupuleusement et de manière sincère. Ne vous inquiétez pas, les informations que vous communiquerez resteront sous le secret médical. Les informations que vous délivrez ne peuvent donc pas être utilisées à d’autres fins que celle de la souscription d’une assurance de prêt.

Il est donc vivement conseillé d’y répondre scrupuleusement et bien évidemment de ne pas mentir. En effet, l’article L. 113-2 du Code des assurances impose « de répondre exactement aux questions posées par l’assureur, notamment dans le formulaire de déclaration du risque par lequel l’assureur l’interroge lors de la conclusion du contrat, sur les circonstances qui sont de nature à faire apprécier par l’assureur les risques qu’il prend en charge ».

Conseils :
– Si vous trouvez que le questionnaire ne vous permet pas de répondre de façon suffisamment explicite, prenez votre plume et écrivez un courrier complémentaire ; votre dossier sera étudié avec plus de bienveillance que si on vous a déjà écrit trois fois pour obtenir les documents. La vérité se voit et se ressent.
– Afin d’être sûr de ne rien oublier, vous pouvez reprendre contact avec le médecin de votre enfance qui saura peut-être vous indiquer des éléments que vous avez oublié.

 

Que faire en cas de fausse déclaration non-intentionnelle :

Il va de soi que l’erreur est humaine et qu’il est possible d’avoir omis d’informer l’assureur sur une ancienne hospitalisation. C’est donc une fausse déclaration non intentionnelle. Dans ce cas, et uniquement dans ces circonstances non intentionnelles, l’assuré peut corriger la faute dès qu’il se rend compte de son oubli en contactant son assureur pour lui faire part des informations à rajouter. La prime d’assurance augmentera certainement, mais l’assuré restera entièrement couvert.

Si l’assureur se rend compte de ces manquements involontaires, il se conformera à la loi qui prévoit une résiliation sous 10 jours du contrat ou la maintenir en recalculant la prime (selon l’article L113-9 du code des assurances). L’assuré quant à lui, ne sera pas dans l’obligation d’adhérer au nouveau tarif et pourra changer d’assurance crédit en cours.

Quels sont les risques encourus lors d’une fausse déclaration de prêt immobilier ?

Un point important de la fausse déclaration est la mauvaise foi. En cas de litige, il appartiendra à l’assureur de prouver votre mauvaise foi, c’est à dire que vous avez agit de manière intentionnelle et que vous saviez que votre mensonge aurait des incidences positives pour vous.

En cas de fausse déclaration volontaire révélée quand le sinistre est survenu : l’obligation d’honnêteté ayant été bafouée. Ainsi, l’annulation rétroactive du contrat est prévue par l’article L113-8 du code des assurances. Par conséquent, les primes déjà payées restent propriété de l’assureur du crédit immobilier et le prêt est considéré n’avoir jamais été couvert. C’est ce qu’on appelle la nullité du contrat. Cela peut avoir une conséquence lourde sur le prêt lui-même, puisqu’un prêt non assuré risque une annulation de crédit.  C’est donc le bénéficiaire du prêt ou ses héritiers qui devront rembourser le crédit immobilier qui n’est donc pas garanti. S’ils ne sont pas dans la capacité de le rembourser, la banque entreprendra alors une procédure judiciaire de recouvrement, et il est très probable que le bien soit mis en vente et que la banque conserve le montant en guise de remboursement du prêt (ou avec la caution).

En cas de fausse déclaration de mauvaise foi incontestable : l’assureur peut porter plainte et se constituer partie civile : vous serez inculpé de fraude à l’assurance ou fraude de souscription. Au pénal, la fausse déclaration est qualifiée de faux et usage de faux, voire même d’escroquerie si l’intention en est démontrée. Les sanctions vont jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 375 000 € d’amendes.

 

 

Trouver une assurance avec un questionnaire 100% en ligne
Devis en moins de 60 secondes – meilleur taux du marché – questionnaire de santé en ligne

Votre devis

43 réponses à “Questionnaire santé assurance prêt immobilier”

  1. mickael dit :

    Bonjour, devons nous déclarer des opération bénigne lié a une fracture (main) et ablation d'un kyste (main) ?

    cordialement

    • Antoine de Réassurez-moi dit :

      Bonjour Mickael,
      Je vous conseille de déclarer le maximum de choses, cela n'aura sans aucun doute pas d'impact mais on ne pourra pas vous le reprocher si un jour vous avez besoin de l'assurance emprunteur.
      Bien à vous,

  2. Max dit :

    Bonjour,

    J'ai remplis hier un questionnaire médical et j'ai tout mis dans la négative car tout va bien me concernant.

    En rangeant les papiers ce midi, je me suis aperçu que j'ai oublié d'indiquer qu'il y a deux mois je me suis fais prescrire un traitement pour la rhinite pour plus de 21 jours (6 mois) comme mentionné dans le questionnaire.

    J'ai demandé à ma conseillère de faire le rectificatif et j'ai rempli une nouvelle demande papier ce jour mentionnant l'information, le fait que je ne prend plus le traitement car je n'ai plus de symptôme ainsi que l'ordonnance.

    Du fait de cette modification,
    dois-je m'attendre à un refus ? (en raison de la déclaration de la veille) ;
    Une surprime ou une exclusion (je n'ai aucune allergie déclarée et nécessitant un anthistaminique de manière générale) ;
    Dois-je commencer à passer par un coutier pour l'assurance uniquement pour anticiper, la date du notaire approchant ?

    Merci

  3. Nicolas dit :

    Bonjour,

    J'ai oublié de dire dans mon questionnaire de santé que j'ai eu un traitement (de 6 mois vernis / 1 mois gel douche) pour des champignons sur les ongles de pieds et les cuisses, et un traitement d'un mois pour des boutons sur le dos prescrits par mon médecin généraliste car je n'y ai pas pensé. Est-ce important svp?

    Cordialement.

  4. Jeanne dit :

    Bonjour,

    J'ai rempli un questionnaire et bien mentionné la prise de levothyrox pour hypothyroidie, seulement ils demandent ensuite quels traitements nous serons amenés à prendre dans les deux ans à venir.
    Je n'ai pas mis le levothyrox pensant que cela allait de soit et qu'il fallait mentionner d'autres nouveaux traitements. Est-ce préjudiciable?

  5. Justine dit :

    Bonjour,
    J'ai eu un cancer au sein il y a plus de neuf ans (10 ans en mars prochain) . Sans chimiothérapie. Vais je avoir une surprime ou un refus ? Est ce que je peux invoquer le droit à l'oubli ? Je suis un peu perdue…
    Merci de m'éclairer

    • Antoine dit :

      Bonjour Justine,
      Le droit à l'oubli pour le cancer du sein fonctionne quand le cancer a été diagnostiqué après vos 18 ans et dont le protocole thérapeutique est achevé depuis plus de dix années quel que soit le cancer dont il a été atteint. Pour info, la fin du protocole thérapeutique est la fin de la phase des traitements actifs contre le cancer par chirurgie, radiothérapie ou traitements médicamenteux. Donc pour l'instant, il faut le déclarer.
      Bien à vous,

  6. Hortense dit :

    Bonjour,

    Dans les opérations qui ne sont pas a déclarer, vous avez listé hospitalisation pour une grossesse ou IVG. Quand est-il d une hospitalisation dans le cadre de la PMA?

    • Antoine dit :

      Bonjour Hortense,
      Une hospitalisation pour une PMA n'est pas explicitement inclue dans ce cadre là donc je vous conseille de la déclarer.
      Cependant, cela ne devrait pas avoir d'impact sur la décision de l'assureur.
      Bien à vous,

  7. Clarisse dit :

    Bonjour nous venons de signer un prêt banquaire et nous devions finaliser par le dossier santé.
    Je suis sous traitement pour l’hypertension depuis mars 2011 par simple prise de cachets .
    J’ai simplement signaler le nom du médicament la cause et la date de début du traitement .
    Je ne me suis pas attardée sur les autres questions . Est-ce gênant ?
    Merci de votre retour.

  8. Patricia dit :

    Bonjour Antoine,

    Dois-je déclarer une opération de la vésicule biliaire il y a 3 ans ? (2 jours d’hospitalisation) et 2 nodules sur la thyroïde gauche qui n’ont pas évolué en 2 ans ainsi qu’un suivi 1x par an pour une échographie de la thyroïde avec une prise de sang ? Si oui pensez-vous que j’aurai une augmentation de ma prime d’assurance pour un prêt immobilier ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    • Antoine dit :

      Bonjour Patricia,
      Dans un premier temps, je vous invite à dire toute la vérité (mais si cela peut vous paraitre superflu). N'hésitez pas à écrire sur une lettre en plus à l'attention du médecin conseil.
      Par ailleurs, je ne peux pas vous dire si cela peut avoir un impact sur le prix (ou d'éventuelles exclusions).
      En revanche, je vous encourage à ouvrir un dossier chez nous pour comparer deux propositions.
      Bon courage et à bientôt,

  9. Maria dit :

    Bonjour, j'ai oublié de mentionner que ma dépression date de plus de 10 ans et que sur le questionnaire de l’assurance la durée est sur les 10 dernières années. Donc je ne sais pas si je dois l'évoquer, par contre je prend des anxiolytique parfois pour m'aider à dormir, voir des somnifère mais la durée est moins de 21jours consécutif, ce que demande l'assurance (si plus de 21 jours consécutif et dans les dix dernière années). Je m'en souviens plus si j'ai pris plus de 21 jours par contre ma dépression a plus de 10 ans.

    J en sais pas quoi faire, ma réponse ne rentre pas dans leur questionnaire.

    • Antoine dit :

      Bonjour Maria,
      Mieux vaut trop en dire que pas assez.
      Rajoutez une lettre en plus à l'attention du médecin conseil pour lui expliquer la vérité de votre situation.

  10. Maria dit :

    Bonjour,j'ai fait une dépression il y a quelque années et je prend parfois des anxiolytique ou des somnifères pour m'aider à dormir ou quand je suis stressé, par contre je ne sais pas si ces traitements dépassent plus de 21 jours. Que dois je faire c'est pour un prêt immobilier taux zéro%, j'ai peur qu'ils refusent le prêt en m^me temps je veux pas mentir et honnêtement je ne sais plus si la durée du traitement était supérieur à 21 jours. Merci pour votre reponse.

  11. Nc dit :

    Bonjour,
    Doit-on déclarer un diabète

  12. FF dit :

    Bonjour,

    Faut-il déclarer dans le questionnaire santé de l'assurance-prêt:
    – une colopathie fonctionnelle (syndrome du colon irritable), sans suivi ni traitement?
    – Des nodules thyroidiens qui font seulement l'objet d'un controle tous les 2 ans environ?
    – Les hospitalisations en ambulatoire (à la journée), par exemple pour une coloscopie?
    Merci,

    Cdlmt,

  13. Nel dit :

    Bonsoir, j'ai des nodules à la thyroïde rien de bien méchant juste à faire un contrôle tout les ans avec échographe et prise de sang mais pas de traitement et j'ai aussi mal au cervicale j'ai passer une radio il y a un an et apparemment je fait un peu de cyphose du à mon travail mais pas de traitement ni opération dois je le déclarer ?? Merci

    • Antoine dit :

      Bonjour,
      Oui je vous encourage à le dire à l'assureur mais le médecin conseil n'en prendra sans doute pas compte.
      Cependant, au moins, vous ne pourrez pas vous faire exclure de l'assurance plus tard pour oubli ou fausse déclaration.
      Bien à vous,

  14. coco dit :

    Bonjour, suite à un accident de circulation et de travail ,j'ai eu une double fracture ouverte tibia-péroné qui a été pris en charge par mon assureur. En juillet ,celui ci décide de me faire controler par un médecin expert qui me questionne sur mes antécédents médicaux. J'informe avoir un peu d'arthrose au niveau des dorsales depuis 2015 mais je n'ai jamais été arreter pour cela et ne suis pas traiter car pour moi c'est bénin !! Mon assureur se sert de cette déclaration pour me demander des documents prouvant cette pathologie (arrêts de travail,comptes-rendus ect) alors que cela n'a rien à voir avec mon sinistre… Et de plus ,je n'ai aucun document à fournir car lorsque j'ai un peu mal je prends un doliprane et hop c'est fini !! Je n'avais pas déclarer lors de mon questionnaire de santé avoir un peu d'arthrose car pour moi c'était plus qu'insignifiant et en plus ce n'est pas la cause de mon sinistre …Je comprends bien que l'assureur veut stopper le versement des indemnités de remboursement de mon prêt mais maintenant je flippe qu'il dise que j'ai fais une fausse déclaration alors que c'est pas du tout le cas !!! Merci de votre réponse

    • Antoine dit :

      Bonjour,
      Attendez la réponse de l'assureur mais sachez que vous pouvez dans tous les cas demandez une contre-expertise par un autre médecin expert.
      L'arthrose et votre accident ne semblent pas liés en effet et il me semble normal que vous ne l'ayez pas déclaré si cela ne nécessitait pas de traitements.
      tenez nous au courant

  15. Babs dit :

    Bonjour,
    J'ai une membrane nasale fine qui laisse passe un peu de sang dans mes urines. Je n'ai aucun traitement et doit juste être contrôlé si je le souhaite par un nephrologue une fois par an. Dois je le déclarer ?

  16. DAN dit :

    Bonjour,
    doit on déclarer un traitement médicamenteux prescrit pour l'hypertension (très légère et récente) en une seule visite chez un cardiologue; traitement qui n'est pas acheté ni pris? pas de pathologie cardiaque.
    Merci par avance

  17. yannick delauney dit :

    Bonjour , je doit souscrire un prêt bancaire pour une construction neuve la semaine prochaine et passé un examen la semaine d'après dois-je le dire à ma banquière , sachant que je suis en arrêt depuis le 20 juin et toujours pas de reprise de travail .
    Cordialement

    • Antoine dit :

      Bonjour Yannick,
      Oui nous conseillons de dire la vérité car sinon l'assurance pourra refuser de vous prendre en charge en cas de pépin.
      Bien à vous,

  18. Damien dit :

    Bonjour,

    Est-ce qu'une péricardie survenu il y a 9 ans suite à une grippe peut faire changé la donne lors du remplissage du questionnaire.

    • Antoine dit :

      Bonjour Damien
      Je vous suggère de la déclarer.
      Cela serait pris en compte dans la proposition en effet mais c'est plus sage.
      Bien à vous

  19. anie dit :

    Bonjour,
    je déclare avoir étais hospitalisée pendant 2 jours, le médecin conseil me demande le compte rendu de hospitalisation, est-ce que puis je l'envoyer le bulletin de situation car ce le seul documents qui ma était donne a la clinique.
    Bien à vous,

  20. Lams dit :

    Bonjour, doit-on déclarer un accident de travail avec arrêt de 6 mois accepté en accident de travail pas son employeur état psychologie suite à un choc. Merci

    • Antoine dit :

      Bonjour,
      Oui il faut le déclarer et faites confiance au médecin conseil de l'assureur pour comprendre votre situation.
      Bien à vous,

  21. CROISY dit :

    je suis actuellement soignée pour la fibromyalgie et le syndrôme sans repos, dois-je les noter et joindre la liste des médicaments que je prends.

  22. Dacosta dit :

    Bonjour
    Je suis en arrêt maladie depuis plus de 3 mois suite à un curetage.Dois-je le déclarer?
    Bien cordialement

  23. mama dit :

    peut on déclarer les problème cardiaque, a savoir j’ai pas de traitement a prendre juste un Contrôle une fois par an chez le cardio.

Laisser un commentaire