Notre comparateur de prévoyance

AssureurProduitTarif mensuel
(à partir de)
CaractéristiquesAvisOffre
[['Logo ' + r.Assureur]]r.Produitr.Tarifr.Caracteristiquesr.Note |noteObtenir un devis
Réduction avec ce lien
Obtenir un devis
Réduction avec ce lien
Obtenir un devis
Réduction avec ce lien
Devis en ligneVoir sur le site de r.Assureur r.Offres

Assurances décès, obsèques, dépendance, protection juridique et GAV sont tous des contrats de prévoyance. Dans l’ensemble, ils permettent de faire face à la perte de revenus engendrés par un arrêt de travail plus ou moins prolongé, que ce soit suite à la disparition de l’assuré mais aussi en cas d’incapacité ou d’invalidité. Les offres sont nombreuses sur le marché, alors comment savoir quel contrat souscrire ? Où consulter un comparatif des offres ? Que couvre réellement l’assurance prévoyance ? Quel est le prix d’une telle couverture ? Nos réponses.

Que couvre l’assurance prévoyance ?

La prévoyance permet de protéger vos proches et vous-même des conséquences d’événements imprévisibles du quotidien : décès, invalidité, incapacité, accidents divers… Selon l’objet du contrat et les garanties que vous choisissez, la prévoyance peut vous apporter un important soutien financier mais aussi un accompagnement administratif et psychologique. C’est une protection individuelle non obligatoire, que vous pouvez souscrire en complément des prestations de l’Assurance Maladie et de la prévoyance collective potentiellement prévue par votre employeur.

Plusieurs contrats de prévoyance permettent de vous couvrir des aléas de la vie quotidienne, liés à la personne :

  • Assurance décès : en cas du décès de l’assuré, permet de mettre les proches bénéficiaires à l’abri grâce au versement d’un capital. Beaucoup de contrats vont plus loin et proposent également de couvrir l’invalidité et l’incapacité.
  • Assurance dépendance : prévoit le versement d’une rente, d’un capital ou d’une prestation en nature (équipements…) en cas de perte totale ou partielle d’autonomie de l’assuré. Des garanties complémentaires peuvent là aussi être souscrites : hospitalisation, capital décès et obsèques, entre autres.
  • Assurance GAV (Garanties des Accidents de la Vie) : permet l’indemnisation des accidents domestiques, survenus lors de loisirs mais aussi en cas d’agressions… Elle fonctionne que l’assuré soit responsable ou non.
  • Assurance obsèques : prévoit le versement d’un capital pour financer les obsèques de l’assuré décédé.
  • Protection Juridique : permet un accompagnement en cas de litige de la vie courante (droit du travail, conflits de voisinage…)

Les garanties vont dépendre du type de contrat souscrit. Les plus courantes restent celles qui couvrent la perte de revenus suite à décès, incapacité et invalidité. La quasi-totalité des contrats de prévoyance comprennent des garanties d’assistance assez étendues : aide à domicile, envoi de médicaments, livraison de repas, retour anticipé, envoi d’un proche au chevet, soutien psychologique, école à domicile, garde des animaux domestiques, assistance à l’étranger, transfert…

Comparatif de prévoyance : comment faire le bon choix ?

Les offres de contrats de prévoyance individuelle abondent. Entre les multiples assureurs et les différents types de produits, il n’est pas évident de s’y retrouver et de savoir quelle couverture choisir : décès ? Obsèques ? Dépendance ? GAV ? D’autant plus que les garanties de ces différentes protections se coupent et se recoupent !

Par exemple, le capital décès n’est plus la seule garantie de l’assurance décès : les PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) sont très souvent incluses à la formule de base. Les assureurs souhaitent effectivement proposer des couvertures de plus en plus complètes. Alors, comment faire le bon choix ?

Pour trouver le contrat le plus adapté à votre situation personnelle et à vos attentes, il est important de comparer les offres entre elles. Réassurez-moi, courtier indépendant, vous donne accès à un tableau comparatif des meilleurs contrats du marché mais aussi à un comparateur en ligne pour une étude personnalisée. Nous avons développé cet outil pour vous faire gagner du temps, mais aussi de l’argent ! En comparant un grand nombre de contrats via une recherche simple, vous trouverez celui qui est le plus intéressant pour vous.

Quel est le prix d’une assurance prévoyance ?

Sont présentés ci-dessous les tarifs moyens pratiqués pour les différents produits de prévoyance :

Tarifs moyens mensuels
Assurance décèsDe 4 à 30 €
Assurance GAVDe 15 à 45 €
Assurance obsèquesDe 5 à 40 €
Assurance dépendanceDe 20 à 60 €
Protection juridiqueDe 5 à 20 €

Attention, le prix annoncé ici de la protection juridique est bien celui d’un contrat autonome, pour particulier. Un contrat de PJ professionnel est généralement bien plus coûteux, pouvant aller jusqu’à plus de 300 € par an.

Les tarifs de l’assurance prévoyance dépendent de plusieurs critères, parmi lesquels :

  • L’âge de l’assuré au moment de l’adhésion,
  • L’état de santé du souscripteur,
  • Le degré de couverture choisi : les différentes garanties et options souscrites / la formule choisie (solo, couple ou famille),
  • Le montant de la rente ou du capital garanti,
  • Le seuil d’intervention choisi (taux d’incapacité 5 %, 10 %, ou seuil d’intervention PJ…),
  • La fréquence des cotisations (mensuelle, trimestrielle, annuelle…),
  • Pour la protection juridique : les domaines couverts (habitation, travail, famille, etc.).

D’autres critères peuvent entrer en compte selon le produit et l’assureur. De plus, selon les compagnies d’assurance, il existe des offres promotionnelles telles que pour les nouveaux clients ou les clients couplant plusieurs contrats chez le même assureur, assurés depuis plusieurs années, etc.

Assurance prévoyance : nos 4 conseils !

Choisir un contrat de prévoyance n’est pas chose facile, d’autant plus lorsque l’on n’est pas du secteur. Voici 4 points clefs pour faire le meilleur choix possible :

  1. Définissez vos besoins : les contrats de prévoyance, bien que de nombreuses garanties se recoupent, ont tous un objectif principal : prévoir un capital décès, une rente dépendance, des indemnisations en cas d’hospitalisation suite à un accident domestique, un capital pour l’organisation des obsèques, un accompagnement judiciaire… Prenez le temps de savoir quelles garanties vous sont indispensables, quelles sont les garanties dont vous pourriez avoir besoin en option, quelle importance vous apportez aux prestations d’assistance, etc. Une fois cette réflexion faite, vous pourrez ainsi vous diriger plus facilement vers un produit plutôt qu’un autre.
  2. Évitez le double emploi : vérifiez que les garanties que vous souscrivez ne sont pas déjà couvertes par un autre contrat. Il serait dommage de payer pour une garantie déjà souscrite ailleurs, vous pourrez ainsi faire des économies ! La protection juridique est par exemple incluse dans diverses assurances (MRH, auto, scolaire…). Lisez attentivement les conditions de cette garantie : si sa couverture ne répond pas à votre besoin, considérez alors le contrat de PJ autonome !
  3. Faites attention aux exclusions, souvent nombreuses et décisives dans les contrats de prévoyance. Par exemple, si vous souhaitez souscrire une assurance GAV pour des accidents pouvant survenir lors des loisirs de vos enfants, assurez-vous que les sports pratiqués ne font pas partie des exclusions de l’assureur.
  4. Considérez les différents niveaux de garantie et toutes les conditions de prise en charge : plafonds d’indemnisation, nombre maximum de sinistre par an, âge limite de prise en charge, franchises, délais de carence, etc. Ces éléments font la différence d’un contrat à l’autre. Les conditions d’accès varient également d’un assureur à l’autre : l’âge est d’ailleurs bien souvent un critère d’éligibilité en prévoyance.

Quoiqu’il en soit, ne vous précipitez pas pour signer un contrat d’assurance. Pour être sûr qu’il couvre bien les risques importants pour vous, nous vous conseillons de lire attentivement les conditions générales et particulières avant de signer. Vous pouvez aussi vous faire accompagner ! Nos conseillers Réassurez-moi peuvent vous aider à trouver le contrat de prévoyance adéquat.

Comment résilier une assurance prévoyance ?

La prévoyance individuelle n’est pas obligatoire. Les assurances décès, obsèques, dépendance, protection juridique et GAV sont toutes facultatives, proposées en complément des protections du régime général.

Si votre couverture ne convient pas ou que vous n’en voyez plus l’intérêt, il est donc possible d’y mettre un terme, sans devoir vous protéger de nouveau (comme c’est le cas pour l’assurance auto par exemple, obligatoire).

Vous pouvez résilier votre contrat d’assurance prévoyance :

  • À échéance : c’est-à-dire à date anniversaire. On parle de résiliation à échéance annuelle. Vous devez faire parvenir à votre assureur une lettre de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception en respectant un délai de préavis de 2 mois. Ainsi, par exemple, si vous avez souscrit votre contrat GAV le 9 mai 2019, vous devez envoyer votre courrier de résiliation au plus tard le 9 mars 2020. Grâce à la loi Châtel, votre assureur est dans l’obligation de vous informer de la prochaine reconduction de votre contrat, a minima 15 jours avant la date de fin de résiliation. Si on reprend l’exemple précédent, vous devez recevoir la notification de votre assureur au plus tard le 24 février. S’il ne le fait pas, vous pourrez résilier votre contrat sans attendre la prochaine échéance.
  • Hors échéance : dans certaines situations, vous pouvez résilier votre contrat de prévoyance sans attendre l’échéance annuelle. Les raisons valables sont les changements de situation professionnelles (cessation d’activité, départ en retraite…), déménagements, divorces, décès, etc. Vous pouvez résilier votre contrat dans les 3 mois suivants l’un de ces évènements. Une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception est là aussi nécessaire. Le motif doit obligatoirement être indiqué pour que la résiliation soit validée par votre assureur, bien souvent accompagné d’un justificatif.

À échéance, vous n’êtes pas obligé de renseigner le motif de résiliation à votre assureur. Vous pouvez décider de rompre votre contrat pour une raison qui vous est propre : changer de contrat pour une offre plus intéressante, ou bien car vous n’avez plus le budget, ne souhaitez plus être couvert, etc.

2 commentaires
saminadin, le 7 mai 2021

Bonjour, je voudrais résilier un contrat prévoyance garantie de salaire contracté depuis 2019. Comment faire ?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 7 mai 2021

Bonjour, toute la marche à suivre pour résilier un contrat de prévoyance est indiquée sur la page suivante : https://reassurez-moi.fr/guide/prevoyance/resiliation

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.