Financer une résidence secondaire au moyen d’un prêt immobilier classique requiert les mêmes étapes que pour la résidence principale. Cette acquisition destinée aux loisirs peut de même devenir un investissement immobilier dans le cas où l’on prépare bien son placement.

prêt financement résidence secondaire

Résidence secondaire, financer avec un apport personnel

De prime abord, il faudra faire le point sur l’épargne : un apport personnel va optimiser le dossier de prêt. Le conseiller bancaire appréciera à coup sûr un montant correspondant au moins aux frais de notaire. Par la suite, il faudra comparer les offres des banques et négocier le taux, les frais de dossier, la garantie et bien évidement la durée du crédit comme pour une résidence principale ou encore un investissement locatif. En guise d’exemple, un prêt immobilier amortissable permettra de financer la totalité du bien (construction, travaux, mais aussi les frais de notaire, achat du logement et ceux liés à l’emprunt).

 

Bien calculer sa capacité d’achat

Afin d’estimer sa capacité d’achat, il est possible de réaliser un calcul rapide, assez semblable à celui du banquier. Il faudra avant tout calculer à combien pourra se monter l’apport personnel. Il faudra, par la suite, additionner toutes les charges et divers crédits en cours. La somme totale devra être inférieure à 33% des revenus nets du foyer. En fonction du profil du débiteur, en de rares cas, l’endettement pourra d’une manière éventuelle atteindre 40%.

 

Acheter une résidence secondaire, recourir à l’hypothèque rechargeable

Parce que l’on dispose déjà une résidence principale, pour financer une résidence secondaire, certains organismes de crédit octroie un prêt immobilier en prenant une garantie sur celle-ci. Cela revient à dire qu’on doit absolument être propriétaire de sa résidence principale et surtout ne pas avoir d’hypothèque. À mois d’utiliser l’hypothèque rechargeable. Comment ça fonctionne ? Cette dernière permet de souscrire à un nouvel emprunt, dont la garantie est assurée par l’hypothèque initiale. Ainsi, la résidence principale sert de garantie pour la maison secondaire.

 

Les prêts exclus

Dans le cas où l’on acquiert une résidence secondaire, on ne jouit en aucun cas des prêts aidés, qui sont réservés à l’achat de la résidence principale, qu’il s’agit du prêt à taux zéro+ ou les prêts conventionnés. Le prêt Action Logement est également exclu dans ce cas. Seuls donc les prêts épargne logement peuvent financer une résidence secondaire, à condition de l’utiliser d’une manière personnelle et de ne pas la louer. Il est toutefois à noter que cette possibilité est supprimée pour les prêts issus d’un plan d’épargne logement ouvert à compter du 01-05-2011.

Pour vous aider à trouver un prêt immobilier pour financer une résidence secondaire ou de vous dénicher une assurance de crédit immobilier aux meilleurs taux, l’équipe de Réassurez-moi est à même de vous donner des conseils sur mesure adaptés votre situation, et ce, tout au long de votre demande de prêt immobilier.
Réassurez-moi est un courtier 100 % indépendant, en ligne, et gratuit. Si vous le souhaitez, nos experts sont disponibles par téléphone ou sur notre site pour vous aider dans vos démarches.


Comparez 25 contrats d’assurance de prêt