Comment emprunter quand on est en libéral ?

Mis à jour le 5 novembre 2021 par Delphine Bardou 

En tant que profession libérale, vous pouvez rencontrer davantage de difficulté à trouver un organisme acceptant de vous délivrer un emprunt, faute de garanties. En effet, votre situation professionnelle rend votre situation moins stable aux yeux des banques. Pourtant, des solutions existent ! Nos experts vous répondent !

Profession libérale, comment souscrire un prêt ?

Lors de la contraction d’un crédit immobilier, deux entités s’engagent. La première, la banque prêteuse, à vous fournir une somme d’argent. La seconde, l'emprunteur, à accepter le crédit immobilier et les obligations qui y sont liées. En tant que profession libérale, vous travaillez pour vous-même et générez vous-même vos revenus. Ainsi, en cas de pépin, vos ressources peuvent diminuer du jour au lendemain, sans garantie.

Pour ces raisons, les banques peuvent sembler frileuse à vous prêter de l’argent. Contrairement à prêter de l’argent à un fonctionnaire par exemple, les garanties liées à votre fonction sont moins solides. Cependant, grâce à l’apport de certains justificatifs, vous pouvez justifier de votre santé financière et réussir à obtenir l’octroi d’un prêt immobilier, et même à un taux compétitif.

En tant que courtier en prêt immobilier, nous avons le soucis de pouvoir proposer à chacun de nos clients, une ou plusieurs offres de prêt, quel que soit son profil emprunteur. Nous avons conçu un outil qui référence toutes les offres de prêt négociées afin de vous proposer, celle qui sera la plus adaptée à votre situation. Chef d’entreprise ou profession libérale, nous avons des offres conçues pour vous !

taux pret immo 1

Chef d’entreprise, quels sont les arguments à mettre en avant pour l’obtention d’un crédit ?

En tant que chef d’entreprise ou profession libérale, notre premier conseil sera de venir avec un solide dossier de demande de prêt. En effet, vous aurez davantage à « justifier » votre situation qu’un employé ou un fonctionnaire avec des revenus réguliers et stables.

Pour autant, en anticipant les problématiques que pourraient poser votre dossier, vous gagnerez un temps précieux et surtout, donnerez une impression de sérieux non négligeable !

Voici les éléments pouvant facilier votre demande de prêt, même en tant que profession libérale :

  • vos relevés bancaires des 3 derniers mois,
  • les tableaux d’amortissements de vos crédits en cours (si vous en avez),
  • les 3 derniers bilans annuels de votre entreprise,
  • les statuts de votre société et l’arrêt comptable (de l’année en cours),
  • le formulaire 2035.

Certains établissements financiers, souhaiteront, en plus de ces différents éléments une garantie de prêt immobilier. Cette dernière peut se présenter sous forme d’hypothèque, d’un garant sérieux ou encore d’un nantissement.

Indépendants : 3 conseils pour obtenir un prêt immobilier

  1. Faites vous aider par un courtier en prêt immobilier. Ces professionnels sont des experts dans le domaine et sauront exactement quel sera le meilleur établissement pour vous. De plus, ils peuvent vous faire bénéficier de tarifs négociés, sans que vous n’ayez à débourser le moindre centime puisque la plupart sont 100 % gratuits !
  2. Comparez les offres. Certaines banques vont prétexter un risque accru pour vous imposer un taux élevé sur votre emprunt. Ce n’est pas le cas de toutes ! En comparant les offres, vous pourrez mettre en concurrence les établissements et ne pas vous engagez sans être certain que l’offre proposée est honnête.
  3. Soignez votre dossier. Comme dit précédemment, il sera un atout de taille dans votre négociation pour obtenir votre prêt immobilier.
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide