Coronavirus, êtes-vous bien couvert ? - Réassurez-moi

Coronavirus et mutuelle, quelle prise en charge ?

Le 18/03/2020

De nombreuses mesures sont prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus, parmi lesquelles le confinement, débuté ce mardi 17 mars à 12h avec une attestation de sortie obligatoire. Les complémentaires santé, en première ligne de cette crise sanitaire, ont elles aussi un rôle primordial à jouer pour permettre à leurs assurés d’être soignés et indemnisés. Alors, quelles sont les prises en charge de votre mutuelle ? De votre assurance hospitalisation ? Le dépistage est-il couvert ? Quel comportement adopter en présence de symptômes ? La téléconsultation est-elle possible ? Éclairage complet.

Que prévoit la Sécurité Sociale face au Covid 19 ?

En cas d’infection, la Sécurité Sociale prend en charge certains soins comme pour toute autre maladie. En effet, elle interviendra comme elle le ferait face à toute autre grippe saisonnière. Ainsi :

  • La consultation d’un médecin est facturée dans les mêmes conditions qu’une visite classique. Les remboursements sont donc identiques.
  • L’hospitalisation est dans la plupart des cas prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé, selon les dispositions du contrat. Comme pour toute autre hospitalisation, certaines prestations comme la chambre individuelle ne sont remboursées que si elles sont présentes dans votre contrat.
  • Les médicaments sont remboursés dans les mêmes dispositions que pour n’importe quelle autre maladie.

Par ailleurs, le dépistage est pris en charge à hauteur de 60 % par la Sécurité Sociale. Les 40 % restant sont à charge des complémentaires santé, collectives ou individuelles.

En cas d‘arrêt de travail, vous toucherez des indemnités journalières sans application du délai de carence. En d’autres termes, vous serez indemnisé dès le premier jour de votre arrêt et ce, pendant 20 jours. Le montant de l’indemnité journalière pourrait potentiellement être augmenté pour répondre aux conséquences économiques de la crise pour de nombreux français.

Des mesures sont prises pour rendre le système de santé plus efficace face à la pandémie. Par exemple, jusqu’au 30 avril, les conditions de remboursement de la téléconsultation par l’Assurance Maladie sont assouplies : elle est désormais possible pour les patients n’ayant pas de médecin traitant.

Coronavirus : quelle prise en charge de ma mutuelle ?

Les mutuelles et autres organismes de complémentaire santé vous couvrent selon les dispositions prévues par votre contrat et donc les garanties que vous avez souscrites. Le coronavirus est classé dans la catégorie grippe saisonnière : vous serez donc indemnisé selon les modalités de celle-ci. Les dépenses non prises en charge par l’Assurance Maladie obligatoire (gel hydroalcoolique par exemple) ne sont pas couvertes par les complémentaires santé.

Pour l’instant, aucune disposition nationale n’est prise pour mieux couvrir les assurés, ce qui signifie que si une mesure spécifique est prise, elle est à l’initiative de la compagnie d’assurance seule. Elle n’engage pas les autres mutuelles. Par exemple, la MACSF a choisi d’adapter ses garanties pour accompagner au mieux ses assurés, qui sont pour la plupart des professionnels de santé en première ligne du coronavirus.

Annulations de franchise, réductions de délai de carence, extension de garantie sans surcoût… peuvent être des mesures prises par les mutuelles. Nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre assureur pour prendre connaissance des adaptations qu’il prévoit en réponse à la crise sanitaire actuelle. Attention, les complémentaires santé ne sont pas obligées de renforcer leur prise en charge ou d’assouplir leurs conditions de garanties ! Si la vôtre ne prend aucune mesure, peut-être est-ce le moment de comparer les offres du marché. Notre outil compare les 24 meilleures mutuelles du marché. C’est 100 % gratuit.

Covid 19 : l’assurance hospitalisation est-elle nécessaire ?

En cas de contamination covid 19, vous êtes couvert par votre assurance hospitalisation selon les termes de votre contrat. Ainsi, selon les garanties que vous avez souscrites, votre reste à charge peut être considérablement réduit. En principe, une assurance hospitalisation couvre 80 % des frais, mais attention à bien vous rendre dans un hôpital public ou un établissement conventionné !

Si l’hospitalisation en France est couverte, il se peut que vos garanties n’aient pas d’effet à l’étranger. La prise en charge d’une hospitalisation en Europe n’est pas rare. Les contrats la couvrant hors Europe sont beaucoup plus onéreux. Les conditions générales de votre couverture précisent l’étendue géographique de vos garanties, n’hésitez pas à vous y référer.

En France, l’hospitalisation n’est plus systématique pour les patients infectés du coronavirus.

Je pense avoir des symptômes du coronavirus, 3 choses à faire

Pour limiter la propagation du coronavirus, plusieurs précautions sont à prendre, notamment lorsque vous pensez être contaminé ou du moins porteur du virus.

Pour rappel, les principaux symptômes du coronavirus sont la fièvre ou la sensation de fièvre, et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement. Les premier symptômes apparaissent généralement 3 à 5 jours après la contamination, délai d’incubation pouvant s’étendre jusqu’à 14 jours. Durant cette période, vous pouvez être contagieux. Respectez bien les mesures de prévention et les conseils pour faire face à l’épidémie.

Si vous avez des symptômes qui vous font penser au covid-19, ne vous précipitez pas à l’hôpital ni chez un médecin ! Voici les recommandations du gouvernement :

  • Restez chez vous et évitez les contacts : ne vous rendez pas chez votre médecin, ni à un laboratoire ou aux urgences,
  • Appelez un médecin ou le numéro de permanence de soins de votre région. Vous pouvez aussi procéder à une téléconsultation,
  • Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, contactez le SAMU au 15.

J’ai été en contact avec un cas covid 19, que faire ?

Si vous n’avez pas de symptômes, isolez-vous à votre domicile et réduisez au maximum vos déplacements ainsi que les contacts avec les autres. Faites du télétravail ! Appliquez les gestes barrières, et prenez votre température 2 fois par jour pour surveiller l’évolution de votre santé.

Si vous êtes un professionnel de santé et que vous avez été en contact avec une personne malade du coronavirus, mais que vous ne présentez aucun symptôme, vous pouvez vous rendre sur votre lieu de travail en appliquant les gestes barrière, surveillant votre température et en portant un masque. En cas d’apparition des symptômes, contactez un médecin et faites vous tester.

Si vous pensez avoir les symptômes du covid, reportez-vous aux consignes données dans la partie précédente. Si vous avez été diagnostiqué cliniquement ou testé positif, voici les consignes :

  • Restez strictement chez vous, annulez toutes les sorties sauf en cas de rendez-vous médical indispensable (en portant obligatoirement un masque),
  • Si et seulement si vous avez des difficultés respiratoires, appelez le 15,
  • Faites-vous prescrire un arrêt de travail initial d’une durée de 7 à 14 jours,
  • Entre le 6ème et le 8ème jour, prenez un avis médical, à distance, pour faire surveiller vos symptômes.
  • En fonction de votre état, faites renouveler cet arrêt pour 7 jours supplémentaires.

Votre isolement sera levé 48h après la résolution complète des symptômes.

Les tests sont réservés aux personnes fragiles ou à risque, aux personnes présentant des signes de gravité ou déjà hospitalisées, aux professionnels de santé, et aux personnes fragiles en structure collective (EPHAD, handicap)

Coronavirus et rendez-vous chez un spécialiste : que faire ?

En ces temps de confinement, le rendez-vous médical n’est un motif que s’il est urgent ou indispensable. Ainsi, vous devrez reporter votre visite chez le dentiste qui est prévue depuis 6 mois et qui ne présente aucune urgence ! Cette règle vaut pour n’importe quel rendez-vous de médecin spécialiste. Le caractère indispensable du rendez-vous est primordial. N’oubliez pas de vous munir de l’attestation, dûment remplie. Sans elle, vous pourrez recevoir une amende pour non respect des consignes de confinement.

Il existe une autre alternative au report du rendez-vous médical : la téléconsultation. La télé-médecine est effectivement possible dans la plupart des cas.

Les interventions chirurgicales non-urgentes sont elles aussi appelées à être déprogrammées, sur demande du Ministère de la Santé.

Le prix de ma mutuelle va-t-il augmenter suite au coronavirus ?

Une augmentation des cotisations pourrait effectivement avoir lieu dès septembre 2020 suite à la pandémie de ce début d’année. Le recours aux soins a explosé, et les complémentaires santé ont dû assumer de nombreuses prises en charge, bien plus que d’ordinaire !

Le gouvernement souhaite que le coronavirus ne coûte pas un centime aux Français. Pour arriver à cela, l’Assurance Maladie mais aussi et surtout les complémentaires santé ont été mobilisés.

La pandémie a déjà créé une augmentation massive des consultations médicales, des téléconsultations, des prescriptions de médicaments et des séjours à l’hôpital, ainsi qu’un recours important aux tests de dépistage du Covid-19. Des prestations que doivent en partie couvrir les mutuelles ! Par ailleurs, elles seront potentiellement mises à contribution pour combler une partie des indemnités journalières versées pour les arrêts de travail.

Si elles peuvent aujourd’hui assumer ces prises en charge, il leur faudra sûrement rééquilibrer leurs comptes dès septembre, et devraient donc répercuter cela sur les primes de leurs assurés.

Posez votre question
Un expert vous répondra