La garantie ITT assurance prêt immobilier

Vous allez souscrire une assurance prêt immobilier et souhaitez avoir des éclaircissements concernant la garantie ITT (Incapacité Temporaire de Travail) ? Nous répondons à toutes vos questions :

garantie itt assurance prêt immobilier

 

Qu’est-ce que la garantie ITT assurance prêt immobilier ?


La garantie ITT (Incapacité Temporaire de Travail) est une des garanties composant votre assurance emprunteur. En effet, cette assurance de prêt immobilier est obligatoire si vous voulez obtenir un crédit immobilier.

La garantie ITT vous sera systématiquement demandée par votre banque prêteuse en cas d’achat résidentiel (habitation principale ou secondaire), mais est facultative en cas d’investissement locatif.

Cette garantie intervient dès lors que vous ne pouvez plus exercer votre activité professionnelle à cause d’une maladie ou d’un accident. Sans rémunération pendant une certaine période, la garantie ITT vous permet de pouvoir continuer à rembourser votre emprunt immobilier jusqu’à ce que vous puissiez reprendre votre activité, à la fin de votre période d’interruption.

 

 

Les délais de franchise pour la garantie ITT assurance prêt immobilier


Les délais de franchise pour une ITT varieront en fonction de votre compagnie d’assurance, et également en fonction de votre âge, de votre état de santé et de votre profession.

  • Pour les TNS (travailleurs non salariés) et les professions libérales, le délai de carence sera souvent de 15, 30, 45 ou 60 jours.
  • Comptez souvent 90 jours pour une franchise classique.
  • 180 jours pour les salariés qui ont un régime de prévoyance et de couverture de salaires longue durée, grâce à leurs activités professionnelles ou leurs Conventions Collectives de travail.

 

 

Quel est le coût de la garantie ITT assurance prêt immobilier ?


Concernant la garantie ITT assurance emprunteur, en fonction de votre compagnie d’assurance, il faut discerner deux méthodes d’indemnisation :

  • Le principe indemnitaire : prise en charge si vous perdez votre salaire suite à un arrêt de travail et que votre Incapacité Temporaire de Travail dure longtemps.
    Dans ce cas, si vous bénéficiez d’un maintien de salaire, vous ne toucherez pas d’indemnité ou alors elle sera partielle, en rapport avec votre perte de salaire.
  • Le principe forfaitaire : dans ce cas, vous êtes indemnisé au forfait (convenu en amont avec votre assurance) que vous ayez une perte de revenu liée à votre arrêt de travail ou non.

Pour ces deux cas, l’indemnisation s’effectuera en fonction du délai de franchise que vous trouverez dans les conditions générales de votre contrat, ainsi que de la quotité choisie par vos soins (pour les co-emprunteurs).

A savoir : afin de réduire le coût de la garantie d’assurance de prêt, nous vous conseillons de vous tourner vers les assurances externes (= délégation d’assurance prêt immobilier) plutôt que vers l’assurance prêt immobilier proposé par votre banque (beaucoup plus chère et garanties peu personnalisées).
Sachez que si vous choisissez une assurance externe à celle de votre banque, cette dernière n’a pas de droit de modifier le taux d’intérêt de votre prêt ni de revenir sur les conditions de votre emprunt.
Nous vous conseillons de faire appel à un courtier en ligne, qui vous trouvera en quelques clics le contrat d’assurance prêt immobilier qui vous correspond et répondra à vos besoins en cas d’arrêt de travail. N’hésitez pas à vous rendre sur notre simulateur d’assurance prêt immobilier en ligne, c’est gratuit et rapide.
 
 

Existe-t-il des exclusions pour la garantie ITT assurance prêt immobilier ?


En fonction de la compagnie d’assurance, certains types d’Incapacité Temporaire de Travail ne sont pas pris en charge par l’assureur.
Par exemple, on retrouvera :

  • les arrêts maladies pour des affections psychologiques (dépression, fatigue chronique…)
  • les arrêts maladies pour des affections disco-vertébrales (lombalgies, hernie discale…)
  • les arrêts maladies faisant suite à une maladie qui n’a pas été mentionnée dans le questionnaire médical (= fausse déclaration)
  • les arrêts maladies faisant suite à une tentative de suicide
  • les arrêts maladies qui résultent d’un accident suite à la pratique de certains sports à risques

A savoir : si vous en pratiquez, pensez bien à déclarer ces sports extrêmes à votre assureur, il pourra certainement vous proposer de vous couvrir moyennant une surprime.

Il est vivement conseillé de bien vérifier et comparer les clauses de vos garanties avant toute souscription. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes qui vous conseilleront.