La garantie IPP assurance prêt immobilier

La garantie IPP assurance emprunteur (Invalidité Permanente Partielle) permet de couvrir l’emprunteur dans le cas où il ne peut plus recevoir de revenus suite à une invalidité qui l’empêcherait d’exercer sa profession, et donc de rembourser son prêt immobilier.

Comment adhérer à la garantie IPP assurance prêt immobilier ?


Afin de pouvoir souscrire votre prêt immobilier, vous devrez également souscrire l’assurance emprunteur qui protège la banque et vous-même en cas d’éventuels impayés.
La garantie IPP, qui est une des garanties composant l’assurance emprunteur, est généralement facultative (quand elle n’est pas groupée avec la garantie IPT).

En état d’IPP (Invalidité Permanente Partielle), l’assuré ne peut exercer à temps plein son activité professionnelle susceptible de lui faire gagner sa vie. Cela correspond à une invalidité comprise entre 33% et 66%, soit une invalidité de première catégorie pour la sécurité sociale. Cependant, chaque assureur possède son propre barème qui déterminera votre taux d’invalidité partielle en croisant le taux d’invalidité fonctionnelle et le taux d’invalidité professionnelle. La prise en charge dépendra de votre taux d’invalidité.

Exemples de taux d’invalidité :

Sinistre :Taux d'invalidité :
Perte d'un doigt (hors pouce)de 5 à 8 %
Perte d'un genou (pose d'une prothèse)10 %
Perte des cinq orteils15 %
Perte d'une jambe40 %
Perte de la vision d'un oeilde 20 à 25 %
Perte d'un pied30 %
Perte de la main (pour un droitier)de 40 à 50 %
Perte complète de l'audition60 %
Perte totale de la locomotion65 %
Cécité85 %

Les courtiers en ligne sont à privilégier dans ce cas car ils vous permettront de trouver le contrat d’assurance emprunteur qui vous correspond le plus et qui aura les garanties équivalentes au contrat de votre établissement bancaire : votre banque est dans l’obligation de l’accepter dès lors que les l’équivalence des garanties d’assurance prêt immobilier sont respectées.

Pour trouver un contrat aux garanties équivalentes, n’hésitez à vous rendre sur notre outil de tarif en ligne d’assurance prêt immobilier pour recevoir votre devis gratuit.

 

 

Le coût de la garantie IPP assurance prêt immobilier


Le coût de la garantie IPP dépendra de votre âge, du montant du capital emprunté et de votre état de santé. C’est la raison pour laquelle vous aurez à remplir au préalable un questionnaire santé.

Ce calcul s’effectuera aussi en fonction de la quotité (il s’agit de la répartition de la couverture sur les deux emprunteurs) que vous aviez choisi au préalable: ainsi, vous serez remboursé de façon totale ou partielle.

  • Dans le cas où il n’y a qu’un seul emprunteur, la garantie couvrira cet emprunteur unique : le remboursement sera effectué à 100%.
  • Si vous empruntez à plusieurs (co-emprunteurs), elle couvrira séparément chacun des deux emprunteurs : si les co-emprunteurs sont assurés à 50% chacun, le remboursement sera à hauteur de 50%, les 50% restants seront alors à la charge du co-emprunteur.
    Nous conseillons de choisir une quotité supérieure à 100% afin de pouvoir compenser une éventuelle perte de revenu en cas de sinistre touchant l’un des co-emprunteurs.

A savoir : pour faire des économies sur le coût de l’assurance de prêt, nous vous conseillons de mettre en place une délégation d’assurance crédit immobilier. En effet, tous les emprunteurs ont le choix  : souscrire l’assurance prêt immobilier de votre banque qui va de pair avec votre crédit immobilier, ou opter pour la délégation d’assurance prêt immobilier. C’est-à-dire une assurance emprunteur externe à votre banque, qui aura la particularité d’être plus attractive d’un point de vue financier, plus personnalisée, et qui correspondra vraiment à vos besoins.
 

 

Quelles sont les exclusions de la garantie IPP assurance crédit immobilier ?


Gare aux exclusions ! En effet, certains risques ne seront pas couverts par la garantie IPP dans le cadre de votre crédit immobilier. Chaque compagnie d’assurance possède sa propre liste d’exclusions et nous vous invitons fortement à les comparer scrupuleusement avant de vous décider.

Parmi les exclusions souvent citées par les assureurs, vous trouverez par exemple :

  • une invalidité faisant suite à une maladie qui n’a pas été mentionnée dans le questionnaire médical (= fausse déclaration)
  • une invalidité faisant suite à une tentative de suicide
  • une invalidité faisant suite à un record ou tentative de record (avec ou sans engin à moteur)
  • une invalidité en cas de guerre

A savoir : il est possible, sur demande, de racheter une exclusion de garantie. Ainsi, vous serez couvert. En contre-partie, l’assureur vous demandera une cotisation plus élevée, ce qu’on appelle une surprime.