Friday Booster #49 : Selectra

Le 21/02/2019

Friday Booster vous fait découvrir chaque vendredi ces entreprises d’aujourd’hui qui permettent de rendre du pouvoir d’achat aux français avec une idée originale. C’est le comparateur d’énergie Selectra que nous avons souhaité mettre à l’honneur aujourd’hui !

Pouvez-vous revenir sur l’idée de création de Selectra ?

Selectra est né sur les bancs de Sciences-po en 2007, alors que le marché de l’énergie venait de s’ouvrir en France à la concurrence. Puis l’entreprise a commencé à grandir dans l’incubateur de Sciences Po pour enregistrer ses premiers bénéfices en 2011. Aujourd’hui nous sommes plus de 220 collaborateurs répartis dans plusieurs pays européens pour un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2015.

Quelle est votre valeur ajoutée la plus innovante dans votre offre ?

Premièrement, nous sommes le seul comparateur accessible à tous les consommateurs, même ceux qui ne connaissent pas les caractéristiques techniques de leur compteur et qui n’ont pas de facture sous les yeux.

Deuxièmement, nous sommes le seul comparateur privé qui présente toutes les offres de fourniture d’énergie du marché et non simplement celles de ses partenaires.

Troisièmement, nous avons la meilleure méthodologie de mise à jour des prix des offres et nous enlevons de notre référencèrent les fournisseurs qui ne mettent pas leurs offres à jour.

Quatrièmement, notre comparateur propose des commentaires précis et objectifs sur les avantages et les inconvénients de chaque offre au-delà du budget annuel prévisionnel.

Quelle est l’économie moyenne d’un client qui fait appel à votre plate-forme?

Pour un logement de 100m2 avec 2 personnes et un chauffage au gaz on peut économiser au moins 60 euros par an et jusqu’à 110 euros en fonction du fournisseur choisi.

La distribution d’énergie est-elle une profession réglementée?

En France, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence depuis le 1er Juillet 2007 pour les particuliers.

Avez vous subi des menaces ou des pressions depuis votre création de la part des acteurs en place (concurrents, syndicats professionnels, …)?

Non, plutôt des sollicitations pour la mise ne place de partenariats.

Où en êtes vous actuellement en terme de développement ?

Selectra compte aujourd’hui plus de 220 collaborateurs en France, en Espagne, en Italie, en Belgique et dans une dizaine de pays européens. Nous préparons notre implantation au Japon et aux Etats-Unis d’ici quelques mois.

Maintenant, que vous êtes un leader sur marché,  allez-vous proposer de nouveaux services ? Cibler d’autres types de clients comme les professionnels ?

Tout à fait, notre nouveau défi est de mettre en place un certain nombre de partenariats avec des administrateurs de biens ou encore des plateformes d’état des lieux ou des déménageurs, afin de pouvoir intervenir plus en amont dans la réfléxion du client qui emménage ! 

Comment voyez-vous le secteur de l’énergie évoluer à 10 ans ?

Nous sommes persuadés que de plus en plus de personnes vont souscrire aux offres alternatives, encore trop méconnues du grand public.

Laisser un commentaire