Friday Booster #80 : Morning

Friday Booster #80 : Morning

Le 21/02/2019

Friday Booster vous fait découvrir chaque vendredi ces entreprises d’aujourd’hui qui permettent de rendre du pouvoir d’achat aux français avec une idée originale. Aujourd’hui, nous vous présentons Morning !
Morning est une plateforme de paiement qui permet d’envoyer et de recevoir de l’argent entre particuliers et de créer ses cagnottes en ligne pour financer ses projets personnels.

Comment vous est venue l’idée de créer cette entreprise ?

Depuis quelques temps, de nouveaux modes de consommation collaborative voient le jour dans différents secteurs : covoiturage, achats groupés, location de biens mobiliers et immobiliers entre particuliers… Pourquoi le secteur des paiements dérogerait à la règle ? C’est en partant de ce constat que Morning a vu le jour, en 2013, en imaginant une plateforme de paiement pour envoyer et recevoir de l’argent entre particuliers et créer ses cagnottes en ligne pour financer ses projets personnels. Nous avons ainsi initié le concept du cobanking, qui consiste à adapter les usages bancaires à la consommation collaborative en s’appuyant sur les nouveaux usages du numérique. Nous avons créé un nouveau moyen d’échanger et de collecter son argent, en ligne et à moindre coût !

Que proposez-vous comme service ?

Aujourd’hui, nous conservons les valeurs du cobanking et nous enrichissons notre offre avec un véritable compte de paiement qui accompagne les utilisateurs au quotidien pour gérer leur argent autrement. L’offre de base Morning met à disposition des utilisateurs un compte ibanisé, un service de cagnotte en ligne et une communauté simplifiée pour faciliter ses échanges d’argent.

A cela s’ajoute des offres complémentaires souscrites par l’utilisateur et grâce auxquelles il obtient une carte de paiement, 100% pilotable depuis son espace personnel en ligne. Nous avons pour le moment 4 déclinaisons : Morning Pay (pour les personnes majeures), Morning Jump (une carte de paiement pour les 12-18ans et un compte piloté par les parents), Morning Protect (un regain d’autonomie pour les majeurs protégés, un compte contrôlé par les tuteurs) et Morning Welcome (le compte facile et rapide traduit en langues étrangères pour les nouveaux résidents français).

Quelle est votre valeur ajoutée la plus innovante ?

Il s’agit certainement du paiement en temps réel. Les utilisateurs peuvent consulter leurs opérations instantanément, juste après avoir réalisé leurs transactions. Ils peuvent ainsi avoir une gestion optimale de leur budget, anticiper leurs dépenses, etc. Lorsque les technologies du secteur nous le permettrons, nous déploierons également l’instant payment sur les virements SEPA interbancaires.

À quel marché vous attaquez-vous ? Est-ce une profession réglementée ?

Nous agissons en plein cœur du marché des paiements en ligne, en frôlant le secteur bancaire. Morning est agrémenté établissement de paiement et nous allons prochainement obtenir le statut d’établissement de monnaie électronique, ce qui nous permettra d’élargir nos activités.
Il s’agit bien évidemment d’un secteur réglementée : nous sommes tenus de respecter les règles émises par notre régulateur financier : l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution. (ACPR). Heureusement d’ailleurs, car cela permet aussi de rassurer nos clients quant à la fiabilité et la sécurité du service !

Comment pensez-vous pouvoir rendre du pouvoir d’achat aux français ?

Les services du compte de paiement Morning sont gratuits : les utilisateurs ont accès à un compte ibanisé, ils peuvent faire des transferts d’argent et créer leurs cagnottes sans frais. S’ils souscrivent à une offre avec une carte de paiement, seule la cotisation est prélevée mensuellement, quel que soit l’utilisation de la carte. L’avantage est que tous les autres frais liés à l’utilisation de la carte sont facturés à l’usage : ils ne payent que ce qu’ils utilisent.

Qui sont vos principaux concurrents ?

La création de nos offres affinitaires nous a fait pénétrer des marchés de niche sur lesquels nous n’étions pas présents jusque-là. Nos concurrents sont donc nombreux et variés. Parmi eux, des néobanques, des grands distributeurs mais aussi des services de cagnotte en ligne : Anytime, Lydia, Compte Nickel, Leetchi, Compte C-Zam, Orange Bank, etc.

Avez vous subi des menaces ? Des pressions de la part des acteurs en place (concurrents, syndicats professionnels, pouvoirs publics…) ?

Notre régulateur financier exerce une pression évidente et veille à l’application des règles dans notre secteur. Si elles ne sont pas respectées, la menace tombe, et la sanction suit. Morning en a d’ailleurs fait les frais fin 2016.

Quant aux concurrents, nous ne subissons aucune menace directe. Cependant, nous sommes sur un marché concurrentiel qui évolue rapidement : cela implique une course technologique à celui qui commercialisera le plus rapidement ses innovations. La menace existe mais elle est seulement implicite.

Où en êtes-vous dans votre développement ?

Nous avons énormément de projets, sur différents axes de développement. Notre offre grand public se déploie petit à petit avec l’arrivée progressive de nouveautés : nouvelles offres complémentaires, nouvelles fonctionnalités innovantes, nouvelles interfaces et nouveaux designs…

Parallèlement, nous travaillons sur l’axe BtoB en proposant la technologie Morning en marque blanche.  Nous avons déjà quelques entreprises séduites par la plateforme avec qui nous étudions le terrain pour leur proposer un service sur mesure qui réponde à leurs exigences.

La plus grande satisfaction que vous ayez eue en tant que repreneur ?

En tant que repreneur de la startup Morning, il a fallu relancer la machine après quelques mois d’inactivité. J’ai eu la bonne surprise de découvrir une équipe motivée et soudée avec laquelle j’ai eu plaisir à travailler pour redresser la barre et imaginer de nouveaux services pour relancer l’activité.

Si vous pouviez choisir de travailler n’importe où avec votre équipe, où-partiriez vous ?

Nous sommes très bien là où nous sommes ! Nous avons la chance d’évoluer dans un Campus high-tech en pleine campagne avec une vue imprenable sur les Pyrénées. A l’intérieur comme à l’extérieur, l’équipe profite d’équipements de qualité pour travailler, échanger en équipe, se détendre ou partager des moments festifs. Aujourd’hui, c’est bien plus qu’un lieu de travail : c’est un lieu de vie qui a permis à l’équipe de tisser des liens !

Happy Friday !

Friday Booster est l’interview des start ups qui boostent le pouvoir d’achat des Français. Cette interview est proposée par Réassurez-moi, le premier service digital pour trouver son assurance de prêt immobilier au meilleur taux.

Posez votre question
Un expert vous répondra