Friday Booster #66 : Locat’me

Le 01/09/2017

Friday Booster vous fait découvrir chaque vendredi ces entreprises d’aujourd’hui qui permettent de rendre du pouvoir d’achat aux français avec une idée originale. Aujourd’hui, nous vous présentons Blue, l’agence immobilière en ligne qui casse les codes de la location en agence. 

Comment vous est venue l’idée de créer cette entreprise ?

Cela faisait trois ans que nous nous étions lancés avec Locat’me dans la location immobilière, avec l’idée ferme que nous pouvions facilement simplifier la vie des locataires comme des propriétaires, avec les progrès du numérique et un peu de bonne volonté.
Côté locataire, nous avons su trouver la bonne formule, en proposant de réunir toutes les annonces du web en un seul site, à la manière d’un Trivago. Côté propriétaire, nous avons apporté un plus aux habitués des sites de particuliers. Il était donc temps de proposer quelque chose au public d’agence, sachant depuis longtemps qu’ils étaient de loin les plus abusés.

Que proposez-vous comme service ?

Blue est une agence immobilière en ligne dédiée à la location longue durée, disponible partout en France, à un tarif incomparable aux agences traditionnelles. Nous sommes présents dans toutes les tâches de la mise en location, de la recherche de locataire à l’état des lieux, en dépoussiérant chacune d’entre elles pour qu’elles répondent aux attentes du bailleur d’aujourd’hui.

Quelle est votre valeur ajoutée la plus innovante ?

Dans l’esprit des banques en ligne, nous proposons un service qui se veut impeccable, avec bien plus de transparence qu’en agence classique, et une relation client consolidée grâce au numérique. C’est là-dessus que repose notre innovation : le propriétaire dispose d’un agent dédié, expérimenté, qu’il peut suivre en temps réel depuis son tableau de bord, et contacter à tout moment via téléphone, mail, tchat et réseaux sociaux. En offrant ces avantages, nous souhaitons répondre à toutes les insatisfactions du public d’agence, et faire définitivement rentrer l’agence immobilière dans le XXIe siècle.

À quel marché vous attaquez-vous ? Est-ce une profession réglementée ?

Nous sommes sur le marché des agences immobilières, afin de donner (enfin) satisfaction à tout le public que les agences ont déçu, ou qui trouve leur prestation hors de prix. Mais raisonner uniquement en terme de marché est assez contre-productif : comment améliorer l’offre d’un marché si on se fixe des œillères ? C’est pourquoi nous nous sommes inspirés des sites de particuliers, mais également des solutions d’autres secteurs qui rencontraient les mêmes insatisfactions et qui ont su se réinventer. D’où notre promesse « plus pro qu’en agence, plus proche qu’entre particuliers ». En conséquence, aujourd’hui, Blue séduit presque autant le public de sites de particuliers que celui d’agence.

Comment pensez-vous pouvoir rendre du pouvoir d’achat aux français ?

En ayant ce qui a toujours manqué sur le marché des agences : la volonté. C’est bien simple, il suffit d’assister à un congrès sur l’innovation comme les consortiums des professionnels de l’immobilier en organisent souvent : ils ne voient dans le numérique qu’une opportunité de justifier des honoraires excessifs, voire de faire gonfler la facture. Or, les experts sur le sujet sont unanimes : tous les « nouveaux géants » du numérique ont percé parce qu’ils ont permis à leurs utilisateurs de faire des économies. Blablacar, Free, Airbnb, les banques en ligne… tous ont répondu à cette condition.

C’est sur cette idée que Blue s’est construit : faire baisser la facture client. Désormais, 199€, c’est le prix standard pour une mise en location partout en France, avec un service haut-de-gamme.

Avez vous subi des menaces ? Des pressions de la part des acteurs en place (concurrents, syndicats professionnels, pouvoirs publics…) ?

Si on met de côté les lettres de mises en demeure (dont il faudra prévoir un nouveau tiroir), les accusations de travail précaire (ce qui est totalement faux), les partenariats refusés par respect pour la concurrence, et le silence total des pouvoirs publics à nos demandes répétées, je dirais qu’on arrive assez bien à dormir sur nos deux oreilles. Sûrement parce qu’on sait qu’en définitive, ce sera le client qui aura le dernier mot.

Où en êtes-vous dans votre développement ?

En tant qu’agence en ligne, Blue est aujourd’hui présent sur l’ensemble du territoire français. Fort du lien unique tissé avec nos clients, nous souhaitons leur proposer des services complémentaires dans le même esprit que Blue, comme la gestion locative, l’aide aux diagnostics ou les travaux.

La plus grande satisfaction que vous ayez eue en tant qu’entrepreneur ?

Ma plus grande satisfaction est de participer à transformer un moment de vie pénible pour les bailleurs et les locataires en un moment de plaisir.

Si vous pouviez choisir de travailler n’importe où avec votre équipe, où-partiriez vous ?

Dans le meilleur des mondes, nous ne resterions pas à travailler dans un endroit précis, bien au contraire. Je me souviens que l’un de nous a évoqué cette idée alors qu’on déjeunait tous ensemble. Comprendre les attentes de nos clients, c’est d’abord comprendre leur quotidien. Pourquoi donc ne pas sillonner la France et se faire héberger par nos propriétaires pour déceler les services qui feront l’avenir de notre métier ? Amis bailleurs, l’appel est lancé !

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis