Fiscalité résidences secondaires

La fiscalité pour les résidences secondaires

Le 06/06/2017

Une résidence secondaire est une demeure habitée durant moins de six mois par an, habituellement durant les périodes de vacances et les weekends. Ils apportent des inconvénients, mais aussi des avantages pour ceux qui savent comment s’y prendre. Dans le métier depuis quelques années déjà, nous vous proposons nos services pour que vous puissiez profiter le mieux possible des avantages financiers et fiscaux de votre résidence secondaire.

fiscalite residences secondaires

Comment réduire les impôts d’une résidence secondaire ?

Avoir un chez-soi pour ses vacances est un luxe qui n’est pas permis à tout le monde. On peut s’y rendre à tout moment sans être contraint de réserver ou de payer pour être hébergé comme dans les hôtels. On y profite des moments passés en famille ou entre amis, et cette opération offre aussi l’occasion de se constituer un patrimoine. Cependant, dans le cadre de la lutte contre le manque de logement, le gouvernement a adopté une lourde fiscalité pour les résidences secondaire. En adoptant le régime de location meublée professionnel ou en investissant dans une résidence de tourisme classée, vous pouvez néanmoins faire émerger certains avantages fiscaux.

Une résidence secondaire soumise à la défiscalisation LMNP

Les nombreuses taxes alourdissent le coût d’une résidence secondaire, mais peuvent être allégées en la louant pendant les vacances d’été par exemple. En location saisonnière plusieurs années successives, les loyers perçus seront soumis au régime de la location meublée non professionnel (LMNP) et permettent de profiter de précieux abattements fiscaux. Ils seront considérés comme bénéfices industriels et commerciaux (BIC) au lieu de revenus fonciers.
Pour investir dans une résidence secondaire en montagne ou à la plage, vous pouvez facilement obtenir un prêt immobilier en contactant notre équipe. Allégez le coût de votre emprunt en optant parmi nos offres d’
assurance emprunteur immobilier !

Logement meublé en résidence de tourisme classée

Un investissement dans une résidence profitant des dispositions de la loi Censi Bouvard fait profiter d’une réduction d’impôt. En échange, le propriétaire promet de louer son bien durant 9 ans en ayant la possibilité d’y loger 8 semaines au plus, par an. L’appartement ou la maison doit ainsi être meublé selon les conditions de la loi Censi Bouvard. La gestion de votre bien peut également être réalisée par un professionnel.
La revente de la résidence secondaire permet de faire des plus-values immobilières, mais soumises à une taxe de 34,5 %.
Pour financer l’acquisition, les travaux de réparation ou de mise aux normes d’un bien immobilier, afin d’en faire une résidence de tourisme classée, nos services vous permettent de souscrire facilement et rapidement à un prêt et à une
assurance crédit immobilier

Posez votre question
Un expert vous répondra