Combien de fois peut-on renégocier son crédit immobilier ?

Combien de fois peut-on renégocier son crédit immobilier ?

Le 25/05/2017

Quand toutes les conditions sont favorables (notamment les taux de prêt immobilier en baisse constante depuis 3 ans), cela pousse les propriétaires à renégocier auprès de leur banque leur crédit immobilier, en espérant obtenir un taux encore plus favorable. Certains en ont profité pour renégocier à plusieurs reprises leur crédit, alors pourquoi ne pas les imiter ?

Peut-on renégocier plusieurs fois son prêt immobilier ?


Il n’y a pas de limite au nombre de renégociations de taux de son prêt immobilier, l’objectif étant de profiter des taux actuels qui ont encore baissé et donc de réaliser de nouvelles économies.

Cependant, si théoriquement rien ne vous empêche de le leur en faire la demande, votre organisme prêteur n’est pas obligé d’accepter : il n’est pas dans leur intérêt financier de le faire. En effet, les banques sont moyennement favorables à sa renégociation car elle leur rapporte beaucoup de revenus. A ce moment là, il faudra vous tourner vers le rachat de crédit (cf plus bas). Nous vous invitons à utiliser notre comparateur gratuit de rachat de crédit.

Quels sont les frais d’une renégociation de prêt immobilier ?


La renégociation de crédit avec votre banque entraînera des frais de dossier, qui s’élèvent entre 500 et 800 euros en moyenne. Sachez que comme tous frais de dossier bancaires, ces derniers sont fixés par chaque banque et sont donc négociables.

Plus la différence entre le taux du début de votre crédit et celui que vous allez renégocier est importante, plus cette renégociation sera bénéfique sur le plan financier.

Quels sont les frais d’un rachat de prêt immobilier ?


Et si la banque prêteuse ne souhaite pas revoir votre taux, il est toujours possible d’avoir recours au rachat de crédit par une autre banque (si vous avez déjà renégocié ou fait racheter votre crédit, elle ne pourra pas le savoir) : mettons que vous vous ayez acheté en 2008 par exemple, vous avez pu constater la baisse constante des taux immobiliers. Si quelque temps après votre banque refusait de renégocier, vous pourriez tout à fait faire des rachats de prêt successifs à des taux (fixes) toujours plus bas. En vous arrêtant au moment de la remonté des taux, vous bénéficierez ensuite d’un excellent taux pour toute la durée restante de votre crédit.

Attention cependant, un rachat de crédit par une autre banque que celle qui vous a prêté a un coût non-négligeable. L’emprunteur devra s’acquitter :

  • Des frais de dossier (comme pour une renégociation, le banquier va travailler), entre 500 et 1000 euros.
  • Des pénalités de remboursement anticipé (IRA): l’équivalent de 6 mois d’intérêts dans la limite de 3% du capital restant dû. Si vous avez eu le bon réflexe en les négociant à la souscription de votre crédit, lisez bien les conditions particulières de votre contrat car souvent, en cas de rachat de crédit, l’exonération que vous avez obtenue ne s’applique pas et vous devrez quand même les payer.
  • Des frais de garantie. Si vous aviez opté pour une hypothèque, elle pourra éventuellement être transférée d’un créancier à un autre, ce qui vous évitera les frais de garantie au moment du rachat. Mais si votre prêt est garanti par une caution, vous devrez en prendre une nouvelle.

Malgré les frais, cette démarche peut vous faire gagner beaucoup d’argent, car le rachat de crédit sera aussi l’occasion de revoir votre assurance emprunteur en comparant votre contrat grâce à notre simulateur

Posez votre question
Un expert vous répondra