Le cercle infernal du marché de l’immobilier

Le cercle infernal du marché de l’immobilier

Le 14/02/2017

1 million ! C’est le nombre de logements qu’il manquerait aujourd’hui en France.

pénurie logement reassurez-moi.fr

Cette pénurie est une des causes principales de l’emballement des prix dont l’indice base 100 en 2000 est passé à 207 en 2010 soit une augmentation de 107%. Certains ont abusé de cette situation pour spéculer ce qui conduit aujourd’hui des experts à parler de bulle immobilière en France.

Aujourd’hui ces prix élevés bloquent les acheteurs dans leur décision d’achat immobilier surtout quand on sait que le budget moyen des 25-34 ans (catégorie la plus représentée parmi les accédants à la propriété) est de 130 000 euros avec un apport personnel de 25 000 euros. De manière générale, les porteurs de projet ont vu leur budget diminuer ce qui n’incite pas les promoteurs à construire de nouveaux logements, les perspectives de retour sur investissement étant dès lors plus faibles.

En outre, les banques sont de plus en plus frileuses à accorder un emprunt immobilier avec de telles conditions préalables, ce qui explique que 76% des français jugent difficile d’obtenir un crédit en particulier les jeunes, célibataires et travailleurs précaires, contrairement au profil de l’emprunteur idéal toujours plus plébiscité : couple de trentenaires aux revenus élevés et primo-accédants.
La faiblesse de la construction de nouveaux logements n’aide donc en rien à briser ce cercle et à faire baisser les prix. Le premier ministre semble avoir pris la question très au sérieux et devrait annoncer de nouvelles mesures d’ici peu.
En attendant de disposer de plus de visibilité, les ménages se tournent vers la location dont les prix stagnent et qui représente une prise de risques bien moindre malgré le fait que la loi Hamon vient offrir un nouveau souffle pour changer d’assurance emprunteur. Une manière pour eux d’attendre qu’une opportunité d’achat se présente un jour.

Posez votre question
Un expert vous répondra