Le contrat d'assurance voyage

Le contrat d'assurance voyage

Lorsque vous recherchez l’assurance voyage idéale pour votre séjour à l’étranger, vous sollicitez en général plusieurs devis, que ce soit en agence ou en ligne. Ces derniers vous permettent d’évaluer en un coup d’œil la qualité de la couverture et l’étendue des garanties. Une fois la souscription faite, vous recevez votre contrat précisant les conditions d’application des garanties incluses. Même si sa lecture peut s’avérer longue et fastidieuse, nous vous conseillons d’être attentif à certains éléments fondamentaux. Et puisqu’il n’est pas simple de s’y retrouver, nous vous proposons un petit guide du contrat d’assurance voyage.

Lorsque vous partez à l’étranger, même pour quelques jours, il est vivement recommandé de souscrire à un contrat d’assurance voyage international, afin d’être couvert en cas d’événement qui viendraient gâcher votre séjour, que ce soit en Europe ou à l’autre bout du monde. Il n’est cependant pas simple faire son choix parmi les polices d’assurance présentes sur ce marché très concurrentiel. Quel contrat choisir ?

Plutôt que de signer d’office l’assurance voyage proposée par votre voyagiste, nous vous conseillons vivement de comparer les offres afin de dénicher une assurance voyage pas chère, sans pour autant faire l’impasse sur les garanties essentielles pour vous. Vous ferez de sérieuses économies et surtout, vous bénéficierez d’une police d’assurance sur-mesure. Pour cela, plusieurs possibilités :

  • Consulter votre assureur habituel afin d’obtenir un devis ou, encore mieux, prendre rdv avec plusieurs assureurs indépendants (courtiers, agents…). Vous serez ainsi à même de comparer efficacement les devis reçus. Cependant, cette pratique prend du temps (prise de rendez-vous, déplacements, attente de devis…).
  • Utiliser un comparateur d’assurance voyage en ligne, afin de vous voir proposer des devis depuis votre canapé. C’est gratuit, simple et rapide. Les propositions que vous recevrez seront ultra personnalisées et dans l’immense majorité des cas, bien moins chères qu’ailleurs.

Soyez particulièrement attentif lors de la lecture des devis reçus. Chaque assureur étant libre de déterminer le contenu du contrat, ses conditions ainsi que l’étendue des garanties, de grandes différences peuvent exister entre les polices d’assurance. Faites particulièrement attention :

  • Aux garanties incluses (ou non) : vérifiez que celles qui vous importent vraiment sont prévues au contrat,
  • Aux plafonds d’indemnisation : ils varient du simple au triple selon les polices d’assurance, alors privilégiez celles qui prévoient des plafonds élevés,
  • Aux faits générateurs qui déclenchent les garanties et aux cas d’exclusion, qui doivent légalement être inscrits au contrat,
  • Aux franchises éventuelles.

À noter

La comparaison des devis reçus online ou offline prend du temps mais il ne sera pas perdu, puisqu’à l’issue, votre assurance voyage vous coûtera moins cher et vous bénéficierez d’une couverture optimale et sur-mesure.

Notre comparateur d’assurance voyage en ligne vous permet d’obtenir gratuitement des devis d’assurance voyage personnalisés. Lorsque vous aurez choisi le contrat d’assurance le plus adapté, vous aurez la possibilité de souscrire intégralement en ligne.

Comment souscrire à un contrat d’assurance voyage ?

Vous avez décidé de souscrire à une assurance voyage international, et vous faites bien. Plusieurs possibilités s’offrent à vous, en fonction du devis choisi :

  • Vous pouvez souscrire à une assurance voyage auprès de votre voyagiste : celui-ci vous proposera systématiquement une couverture à l’étranger, puisque c’est une obligation légale. Vous êtes libre d’y adhérer ou non. La police d’assurance sera nécessairement un « contrat groupe », puisque l’organisme vous ayant vendu votre voyage n’est pas assureur lui-même. Le principal avantage réside dans le fait que la souscription et le paiement sont simples et rapides, faisant partie du package global (transport, hébergement, activités…). En revanche, le degré de personnalisation du contrat est faible et un contrat groupe coûte plutôt cher. À couverture égale, vous payerez moins cher en vous tournant directement vers un assureur indépendant sans passer par votre voyagiste.
  • Vous pouvez souscrire à une assurance voyage auprès de votre assureur habituel ou d’un assureur indépendant (courtier, agent général…) en vous rendant en agence physique. La procédure est relativement simple mais prend du temps : demande de rendez-vous, déplacement, obtention du devis et signature. Si vous avez tous les documents demandés avec vous, vous pourrez signer le contrat directement en agence.
  • Vous pouvez contracter directement en ligne, sur le site de l’assureur choisi après avoir eu recours à un comparateur. Aujourd’hui, il est très simple d’adhérer à votre assurance voyage sur internet : vous pourrez envoyer tous les documents requis par mail, payer en ligne de manière 100 % sécurisée et obtenir dans la foulée votre attestation d’assurance et votre contrat.

À noter

Du fait de la simplicité de la procédure et des économies réalisées, de plus en plus de français choisissent aujourd’hui de souscrire à leur assurance voyage en ligne.

Comment est construit un contrat d’assurance voyage ?

Sur le plan de la construction même, tous les contrats d’assurance voyage se ressemblent. Bien entendu, l’étendue de la couverture varie très largement d’une police d’assurance à l’autre, mais la présentation des informations est toujours à peu près la même.

Le contrat doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires : nom, nombre de personnes assurées, durée de validité du contrat (qui doit correspondre à vos dates effectives de séjour à l’étranger), validité territoriale (qui doit comprendre votre/vos pays de destination)… Dans la majorité des cas, sont également incluses dans la police d’assurance des définitions générales, par exemple « qu’est-ce qui est considéré comme un accident ? ».

En général, le contrat comprend un tableau récapitulatif des garanties, souvent placé au début du document. Cela vous permet d’évaluer en un coup d’œil la qualité de la couverture : garanties prévues, plafonds d’indemnisation, franchise éventuelle, seuils d’intervention…

Ensuite, chaque garantie est définie plus précisément : objet de la garantie, montant, cas d’exclusions, procédure à suivre en cas de sinistre, justificatifs à fournir… Cela peut être un peu long à lire, surtout qu’il s’agit d’un jargon très juridique. Ainsi, concentrez-vous surtout sur les garanties vous important vraiment. Par exemple, si vous voyagez avec du matériel cher (appareil photo, ordinateur…), soyez attentif à la garantie bagages.

Découvrez ici à titre d’exemple la notice d’information du contrat d’assurance voyage de la compagnie Allianz Travel.

Notice d'informations Allianz

Les garanties essentielles d’un contrat d’assurance voyage

Tous les contrats d’assurance voyage s’articulent a minima autour de trois garanties essentielles. Puisqu’elles représentent le cœur de la couverture, elles sont mises en avant par tous les assureurs, que ce soit sur leurs devis ou sur leur site internet.

Elles sont nettement plus détaillées dans le contrat, sous la forme d’un tableau et/ou d’une description textuelle précise. Les garanties essentielles sont les suivantes :

  • L’indemnisation des frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger, c’est-à-dire la prise en charge, par l’assureur, des dépenses engagées par vous en cas d’accident, de maladie contractée à l’étranger…
  • La garantie responsabilité civile à l’étranger: en cas de dommages humains ou matériels causés aux biens ou à autrui, l’assureur prend en charge financièrement les conséquences de vos maladresses.
  • L’assistance rapatriement : dans certains cas, votre rapatriement d’urgence en France pourrait être absolument nécessaire, si par exemple vous deviez être hospitalisé ou si un sinistre survenait à votre domicile…

L’immense majorité des contrats intègrent d’autres garanties complémentaires, mais ces trois là représentent un socle commun à toutes les polices d’assurance. Pensez à bien vérifier les conditions d’application, les limites de garanties, les éventuelles franchises…

Les garanties complémentaires d’un contrat d’assurance voyage

Fort heureusement, la grande majorité des contrats d’assurance voyage ne se limitent pas à la couverture « de base » et incluent des garanties complémentaires. D’autres sont également proposées en option afin de vous fournir une police d’assurance sur-mesure, en fonction de votre profil, de vos attentes et des particularités de votre séjour à l’étranger. Vous n’aurez pas les mêmes besoins selon que vous partiez une semaine en vacances aux USA ou 6 mois en mission professionnelle dans l’espace Schengen.

Lors de la comparaison des polices d’assurance, faites le point sur ce qui vous importe vraiment. Pour certains par exemple, une garantie bagages n’est pas nécessaire. Pour d’autres, ce sera un point clé. De même, avez-vous besoin d’une assurance annulation ? Chaque assureur définit librement le contenu et l’étendue de la couverture. Ne vous étonnez pas si vous constatez de grandes différences.

Dans tous les cas, les garanties complémentaires doivent être inscrites au contrat pour être applicables. Vous n’êtes pas couvert pour les événements ou sinistres qui ne sont pas prévus par la police d’assurance.

La franchise du contrat d’assurance voyage

La franchise est une somme d’argent qui reste à votre charge en cas de sinistre, c’est-à-dire que l’assureur n’effectuera pas une prise en charge intégrale des conséquences pécuniaires de l’événement. Son fonctionnement n’est pas très compliqué. Par exemple, si vous subissez un sinistre engendrant des frais médicaux de 1000 euros mais que la franchise prévue au contrat est de 200 euros, l’assureur ne vous indemnisera qu’à hauteur de 800 euros.

Dans un contrat d’assurance voyage, la franchise est liée à une garantie. Par exemple, la garantie bagages pourrait s’appliquer après une franchise de 75 euros par valise perdue ou volée. Là encore, chaque assureur décide librement si franchise il y a, ou non.

Les garanties qui ne sont pas soumises à une franchise sont bien entendu celles qui vous offrent la meilleure couverture, puisque vous bénéficierez, en cas de sinistre déclenchant la garantie, d’un remboursement intégral, dans la limite du plafond d’indemnisation. On parle alors de prise en charge « dès le premier euro ».

À noter

L’existence ou non de franchises a une incidence sur le coût du contrat d’assurance voyage. C’est l’un des critères de détermination du prix par l’assureur.

Les plafonds d’indemnisation d’un contrat d’assurance voyage

Le plafond d’indemnisation, ou montant de la garantie, est la somme maximale qui vous sera remboursée par l’assureur en cas de sinistre. Bien entendu, si par exemple, vos frais médicaux suite à un accident coûtent 50 000 euros et que le plafond prévu au contrat est de 75 000 euros, vous ne serez indemnisé « que » du montant réel, soit 50 000 euros.

Les plafonds d’indemnisation varient fortement selon les polices d’assurance. Vous l’aurez compris, plus les montants garantis sont élevés, meilleure est la couverture, surtout si vous voyagez dans un pays où les risques sont importants ou les frais médicaux chers (USA, Canada, certains pays d’Asie…). Par exemple, pour la garantie « frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger », les montants vont, selon les contrats, de 75 000 à 300 000 euros par personne assurée. Là encore, chaque garantie a un plafond spécifique.

Les plafonds sont en général spécifiés dans le tableau des garanties en début de contrat. En outre, étant un argument commercial important, les assureurs les mettent en avant, que ce soit sur leur site internet ou, bien sûr, dans leurs devis.

Les cas d’exclusions d’un contrat d’assurance voyage

Dans un contrat d’assurance voyage, les exclusions sont les cas où la garantie ne s’applique pas. En clair, la règle est le déclenchement de la garantie en cas de sinistre et les exclusions sont les exceptions à cette règle. Par exemple, le fait d’être couvert à l’étranger en cas de dommages causés à autrui ne veut pas dire que vous être libre de créer volontairement un préjudice. La garantie responsabilité civile ne vous couvre qu’en cas de dommages involontaires. Les dégâts volontaires font donc partie des cas d’exclusion.

Tous les cas d’exclusion doivent légalement être mentionnés au contrat. La liste peut être longue, mais l’assureur ne pourra pas s’opposer à l’indemnisation sur la base d’un motif d’exclusion non prévu dans la police d’assurance.

Il existe deux types de cas d’exclusion :

  • les exclusions générales, valables pour l’entièreté du contrat, comme les condamnations pénales de l’assuré, le préjudice suivant la consommation d’alcool ou de drogue…
  • Les exclusions spécifiques à une garantie.

La procédure à suivre en cas de sinistre

Dans un contrat d’assurance voyage international, il est stipulé, pour chaque garantie, la procédure à suivre en cas de sinistre afin de déclencher la prise en charge ou l’assistance de l’assureur.

En général, la procédure est à peu près la même pour chaque garantie : vous devez déclarer le sinistre, ou un proche si vous n’êtes pas en état, dans un certain délai après la survenance de l’événement. La liste des pièces justificatives à fournir varie en revanche grandement selon le type de garantie activée :

  • Pour une demande d’indemnisation au titre de la garantie annulation de vol, il vous faudra fournir une copie de votre billet ou e-billet, une preuve d’achat…
  • Pour une demande de prise en charge suite à des frais médicaux, vous devrez communiquer un certificat médical, une preuve de paiement…

Les procédures varient en fonction des polices d’assurance mais ont le mérite d’être stipulées clairement dans le contrat. En un coup d’œil, vous savez quoi faire, qui contacter et par quel biais (téléphone, mail voire sms).

Soyez toujours attentif à la procédure, notamment lorsqu’il s’agit des frais médicaux à l’étranger. Certains assureurs vous permettent d’engager les dépenses vous-même et de demander le remboursement sans justificatif en deçà d’un certain montant, alors que d’autres auront besoin d’un papier, même si vous avez dépensé 1 euro.

Comment résilier un contrat d’assurance voyage ?

La loi Hamon, visant à éviter la multi-assurance, vous permet de résilier votre contrat d’assurance voyage facilement et sans pénalités, mais il vous faudra respecter un délai légal.

La distinction est faite selon que vous ayez souscrit à votre police d’assurance hors-ligne ou en ligne :

  • Si vous avez souscrit à votre contrat offline, c’est-à-dire en agence ou auprès de votre voyagiste, vous disposez d’un délai de 14 jours calendaires pour renoncer à votre adhésion. Vous pourrez le faire par courrier avec accusé de réception et vous devrez justifier votre décision.
  • Si vous avez souscrit à une assurance voyage en ligne, vous disposez également de 14 jours pour résilier, mais vous n’avez absolument pas à justifier votre choix. Vous pouvez le faire par courrier avec AR ou sur le site de l’assureur.

De nombreux modèles de lettre de résiliation existent sur internet. Le remboursement de la prime payée interviendra en général dans les 30 jours suivants la réception de votre demande.

À noter

Vous ne pouvez évidemment plus résilier votre contrat une fois sur place, après le début de votre séjour.

Posez votre question
Un expert vous répondra