Quelle est la meilleure assurance scolaire ?

Quelle est la meilleure assurance scolaire ?

Qu’ils aient 5 ou 15 ans, vos enfants ne sont pas à l’abri d’accidents du quotidien : à l’école, sur le trajet du retour, lors d’une activité sportive ou d’un voyage… Leur responsabilité peut même être engagée ! L’assurance scolaire peut être la solution idéale pour protéger vos enfants : en fonction de la formule, ils seront protégés durant leurs activités scolaires et extra-scolaires.
Nous allons voir que certaines garanties sont déjà incluses dans vos contrats habitation ou GAV, mais que l’assurance scolaire présente une couverture beaucoup plus complète pour un tarif annuel abordable. 
Comment la choisir ? Auprès de qui obtenir des devis et combien coûte cette assurance ?

Un contrat adapté

Vous vous êtes déjà sûrement demandé quelle était la meilleure assurance scolaire pour votre enfant. Il faut savoir que, comme pour toutes les autres assurances, il n’existe pas de « meilleure » assurance scolaire : vous n’avez pas les mêmes besoins, les mêmes moyens financiers et le même profil que votre voisin, son contrat d’assurance scolaire ne sera donc pas forcément adapté à votre situation ! 
L’essentiel est donc de choisir en fonction de vous et seulement vous. La notion de « meilleure » est tout à fait relative. Ainsi, pour choisir la meilleure assurance scolaire, vous devez vous interroger sur l’importance que vous donnez à certains critères : les garanties souhaitées, le prix des cotisations… 

Par ailleurs, vérifiez vos contrats d’assurance actuels, notamment votre assurance multirisques habitation (MRH) : cela pourrait vous éviter de souscrire un contrat d’assurance supplémentaire alors que vous êtes déjà protégé.
En effet, la garantie Responsabilité Civile est en principe déjà incluse dans votre contrat : elle protège votre enfant des dommages matériels et corporels causés à autrui. Votre enfant sera donc couvert des dégâts causés aux autres, à l’école ou en dehors (s’il casse les lunettes de son camarade par exemple). 
De plus, il se peut que les dommages que votre enfant se cause à lui-même soit également une garantie que vous avez déjà souscrite, soit grâce à votre formule habitation étendue soit car vous l’avez souscrite en option. Il s’agit de la garantie individuelle accident. 

Le choix de votre assurance scolaire dépendra donc des risques déjà couverts par vos autres contrats (assurance scolaire dans l’assurance habitation).

Certains établissements, notamment privés, souscrivent une assurance individuelle accident pour tous leurs élèves, vérifiez donc ce point avant de contracter votre propre assurance, afin éviter les doublons.

Le niveau de garanties

De nombreux assureurs proposent des assurances scolaire : Axa, Allianz, Groupama, Mae, Matmut, Maaf… Mais tous ne proposent pas les mêmes protections. 

Il est important de vous demander quel niveau de protection vous souhaitez pour votre enfant et donc de lister ses activités : s’il pratique un sport en club, joue d’un instrument coûteux, part souvent en vacances… Plus ses activités sont nombreuses, plus il est intéressant de souscrire à des garanties élargies. On peut distinguer deux types d’assurance scolaire :

  • L’assurance scolaire : cette formule protège votre enfant lors des activités scolaires, et sur le trajet domicile-école. Comprenant généralement la garantie Responsabilité Civile d’assurance scolaire et la garantie individuelle accident, votre enfant est couvert des dommages qu’il subirait. L’assureur prend en charge le remboursement des frais médicaux et le remboursement des frais d’hospitalisation consécutifs à un accident couvert.
  • L’assurance extra-scolaire : cette formule est plus étendue. Votre enfant est protégé des dommages causés et subis 24h/24, n’importe où, pendant les activités scolaires comme pendant les périodes de vacances.

Certaines compagnies d’assurance ne font plus la différence entre les deux ou les nomment tout simplement autrement : formules 1 et 2 par exemple, la formule 1 proposant une couverture de base tandis que la seconde prévoit davantage de protection.

Très souvent, des garanties facultatives supplémentaires peuvent être souscrites : vols ou dommages du matériel de votre enfant, racket, assistance en cas de maladie, protection juridique…

Le prix de l’assurance

Le tarif de la prime d’assurance que vous aurez à régler pour assurer votre enfant doit forcément entrer en ligne de compte lors du choix de votre contrat, même si l’assurance scolaire n’est en principe pas très onéreuse. 

Bien entendu, plus les garanties du contrat sont nombreuses, plus le prix des cotisations est élevé. Le prix d’une assurance scolaire peut varier entre 10 € à 40 € par an et par enfant. Sachez qu’il n’augmente pas selon le niveau d’études de l’enfant. 

Dans la plupart des cas, si vous souscrivez une assurance scolaire auprès de l’assureur de votre prêt, de votre auto ou de votre logement par exemple, vous pourrez obtenir des avantages. En effet, les assureurs valorisent les assurés qui ont souscrit plusieurs contrats chez eux, pour les remercier de leur fidélité et pour éviter qu’ils partent à la concurrence. 

Le prix d'un contrat ne peut être comparé à un autre qu'à garanties équivalentes ! Utilisez notre comparateur en ligne pour avoir accès aux offres au meilleur rapport qualité / prix.

Comment obtenir des devis d’assurances scolaires ?

Etudier des devis avant de souscrire toute assurance est une bonne habitude à prendre pour être sûr de choisir le meilleur contrat. L’assurance scolaire ne fait pas exception. Voici les différents professionnels auprès de qui obtenir des devis :

  • Les assureurs, les premier interlocuteurs à qui l’on pense lorsque l’on recherche un contrat d’assurance. Les compagnies d’assurance, qu’elles soient des sociétés d’assurances, de prévoyance ou des mutuelles, sont nombreuses à vendre des assurances scolaire, la plupart sous minimum 2 formules. Vous pouvez vous tourner vers les assureurs comme Groupama, Gmf, Mma, Mae, Axa, Generali… Beaucoup d’entre eux proposent désormais l’établissement de devis personnalisés en ligne, mais il n’est cependant pas toujours possible d’y souscrire en ligne. Vous devrez alors prendre rendez-vous avec un conseiller pour signer votre contrat d’assurance scolaire. 
  • Les associations de parents d’élèves peuvent également proposer une assurance scolaire aux tarifs assez avantageux : le contrat d’assurance scolaire groupe. Cependant, toutes les associations de parents ne mettent pas en place ce genre d’assurance : renseignez vous auprès de l’école de votre enfant.
  • Les courtiers en assurance, véritables experts des produits d’assurance présents sur le marché, spécialisés dans un domaine ou non. Vous pouvez recourir à un courtier en assurance qui vous aidera à trouver le meilleur contrat. Etant indépendant et non lié  un assureur en particulier, il ne mettra pas en avant un contrat plutôt qu’un autre. De par ses recherches, son expertise, et ses négociations, vous pourrez obtenir des devis assez rapidement, seulement, leur service a un coût. En effet, ils facturent généralement leurs clients de frais de courtage. C’est de cette façon qu’ils se rémunèrent. Par ailleurs, vous devrez la plupart du temps vous déplacer pour signer le contrat avec lui. 
  • Les courtiers d’assurance en ligne, encore plus efficaces que les courtiers classiques. Grâce à un comparateur en ligne, vous pourrez obtenir des devis personnalisés de façon quasi instantanée. Réassurez-moi est un courtier en ligne indépendant : en renseignant un simple formulaire sur votre enfant, ses activités et le niveau de garanties souhaité, notre comparateur ressortira les meilleurs contrats d’assurance scolaire pour votre situation.

Ce service est entièrement gratuit et ne vous prendra que quelques minutes. En utilisant le comparateur de Réassurez-moi, vous gagnez du temps et de l'argent ! Et pour toute question, n'hésitez pas à joindre notre équipe d'experts via le formulaire de contact en ligne, ou par téléphone.

Comment souscrire la meilleure assurance scolaire ?

Les étapes pour souscrire une assurance scolaire diffèrent très peu (si ce n’est pas du tout) de la souscription aux autres assurances du quotidien. 

Pour trouver le meilleur contrat, contactez l’un des professionnels cités ci-dessus (courtier, assureur ou bien association de parents d’élèves). En ce qui concerne les assureurs et les courtiers, vous pouvez les contacter par téléphone, prendre rendez-vous, ou bien pour certains souscrire au contrat directement en ligne, comme chez Réassurez-moi par exemple.

Avant toute signature, nous vous recommandons d’étudier avec attention les propositions qui vous seront faites, notamment les éléments suivants :

  • Les moments précis où votre enfant est couvert : qu’est-il considéré comme trajet domicile-école ? Est-ce que votre enfant est protégé s’il dévie son chemin ou s’arrête dans un commerce ? S’il rentre à vélo ? Certains assureurs parlent de périodes scolaires, que recouvrent-elles précisément ?
  • Les garanties vol et casse : sont-elles plafonnées ? Quelles sont les conditions pour que le vol du cartable soit pris en charge ?
  • L’âge limite de souscription : en général, vous ne trouverez plus d’assurance scolaire pour votre enfant âgé de plus de 25 ans.
  • Les garanties du contrat d’assurance scolaire que vous vous apprêtez à signer ne figurent t’elles pas dans votre contrat MRH (assurance habitation) ou GAV (Garantie des Accidents de la Vie), pour éviter tout doublon ? Si elles y figurent, vérifiez que le niveau de protection du futur contrat d’assurance scolaire est plus avantageux et qu’il vous apporte réellement une meilleure couverture.

L’assurance scolaire n’est pas obligatoire, mais votre enfant ne pourra pas participer à toutes les activités s’il n’est pas assuré. Il pourra faire les sorties scolaires obligatoires (inscrites dans l’emploi du temps) mais pas les facultatives (voyage, musée…).​

Quel est le prix de la meilleure assurance scolaire en 2019 ?

Chaque assureur définit son tarif en fonction de sa stratégie, de ses frais et charges, des bénéfices qu’il souhaite en retirer, de son mode de gouvernance, etc. Les prix des assurances scolaires du marché varient donc beaucoup d’une compagnie à l’autre. Votre prime d’assurance scolaire dépendra :

  • Du niveau de garanties : le contrat comprend-il seulement la Responsabilité Civile ? Ou également une garantie individuelle accident d’assurance scolaire ? Prenez-vous des garanties optionnelles ?
  • Du plafond d’indemnisation : plus il sera élevé, plus votre prime sera conséquente puisque votre assureur prendra en charge des sommes plus importantes en cas d’accident,
  • Des franchises : les franchises d’assurance scolaire correspondent au montant qu’il reste à votre charge. Plus elles seront faibles, plus votre prime d’assurance scolaire sera élevée,
  • Des exclusions de garanties,
  • De l’âge de votre enfant. Très souvent, vous obtenez une réduction si vous assurez plusieurs de vos enfants auprès du même assureur.

Il n’existe pas de classement des assurances scolaires en France. Nous vous proposons ici un comparatif de 3 contrats de base pour que vous ayez une idée des tarifs pratiqués, des garanties associées, etc.

Comparatif des 10 meilleures assurance scolaire :

AssureursResponsabilité civile (plafond en €)AvisTarif annuel
4 600 000 €Meilleur rapport qualité/prix du marché. 4 formules disponibles (nous vous conseillons la formule Simplicité ou Tranquillité). Aucune franchise même avec la formule la moins chère. Spécialiste de l’assurance scolaire avec une attestation immédiate en ligne. A partir de 6,99 €
Devis en ligne
(adhésion électronique)
5 000 000Bonne alternative un peu plus chère avec un bon plafond de responsabilité civile. 18 € (en agence)
5 000 000Bonne offre mais faible plafond d’accidents corporels (1000€).18 € (en agence)
4 000 000Offre complète.19 € (en agence)
4 500 000Offre simple en ligne dans les standards du marché. 21 € (en ligne)
Non communiquéOffre moyenne et seulement accessible aux clients de la banque.22 € en agence bancaire)
Non communiquéN-A26 € (en agence)
4 000 000 Bonne offre avec un haut plafond d’accidents corporels (1,5M€).31 € (en agence)
5 000 000Offre avec de bonnes garanties mais un peu chère. Faible franchise.36 € (en agence)
3 000 000Trop chère selon nous. Juste accessible pour les clients de la banque.38 € (en agence bancaire)

Comment changer d'assurance scolaire ?

En règle générale, un contrat d’assurance scolaire est souscrit pour un an. Pour pouvoir résilier son contrat et changer d’assureur, bien que les démarches aient été simplifiées, il faut tout de même respecter une certaine procédure. Ainsi, vous pouvez changer d’assurance : 

  • A date d’échéance, c’est-à-dire à date anniversaire de votre contrat (date de souscription). Vous devez signaler votre volonté de rompre votre contrat au plus tard 2 mois avant la date d’échéance par lettre recommandée. 
  • S’il y a un changement dans votre situation personnelle, professionnelle ou matrimoniale (tels que par exemple une cessation d’activité, un départ en retraite, un déménagement, etc). Les assureurs acceptent ces changements comme des raisons valables de résiliation. Vous disposez de 3 mois pour déclarer l’évènement à votre assureur.
  • Si la prime d’assurance de votre contrat scolaire augmente, vous pouvez alors invoquer cette raison pour changer d’assureur. Cependant, vérifiez bien les conditions générales de votre contrat, certains prévoient un montant minimum d’augmentation en dessous duquel le motif d’augmentation du tarif n’est pas valable pour la résiliation.
  • Si votre assureur résilie l’un de vos autres contrats d’assurance souscrits chez lui, vous pouvez alors résilier votre assurance scolaire. 

Dans tous les cas, il vous faut envoyer une lettre de résiliation recommandée à votre assureur. Nous vous conseillons de l’envoyer avec accusé de réception pour disposer d’une preuve d’envoi en cas de litige avec votre compagnie d’assurance.  La prise d’effet de la résiliation est de 1 à 2 mois suite à la réception du courrier, en fonction du contrat. 

Certains contrats d’assurances scolaire sont à tacite reconduction, c’est-à-dire qu’ils se renouvellent automatiquement chaque année, sauf si vous vous y opposez. La loi Chatel leur est alors applicable : cette loi stipule que les assureurs doivent obligatoirement aviser leurs assurés de l’approche de la date d’échéance, et donc de leur droit de résiliation.
Les compagnies d’assurance ont entre 3 mois et 15 jours avant la date limite de résiliation (2 mois avant la date d’échéance) pour leur envoyer le courrier. 
S’ils ne le font pas dans les temps, vous disposez de 20 jours supplémentaires pour résilier, et si aucun avis d’échéance ne vous est parvenu, vous pouvez rompre votre contrat à tout moment sans motif.

Posez votre question
Un expert vous répondra