Assurance de prêt immobilier de plus en plus chère

L’assurance de prêt immobilier de plus en plus chère ?

Le 30/01/2018

« Il faut remonter très loin en arrière pour trouver des taux de prêt immobilier aussi bas que ceux du mois de juin 2014 ». Voici ce qui ressort de la majorité des articles actuels portant sur le coût de l’emprunt en France. Le taux d’emprunt moyen sur 20 ans est tombé à un nouveau seuil record de 1,79 % contre 2,95 % il y a un an.

 

106546012

 

Cette baisse des taux pourrait s’expliquer par un taux de refinancement en chute libre pour les banques auprès de la Banque Centrale Européenne. Cette dernière a abaissé ce taux à 0,15 % le 6 juin dernier. Une décision « coup-de-poing » ayant pour objectif de relancer l’activité et dynamiser la croissance en zone euro. Pourtant, les marges des banques sur les emprunts immobiliers ne cessent de se réduire. Cela s’explique en vérité par l’intensité de la concurrence dans ce domaine. Tous les moyens sont bons pour attirer les emprunteurs. Le prêt immobilier n’est en fait qu’un produit d’appel qui permet d’acquérir des clients qui « consommeront » ensuite d’autres produits, comme la création d’un compte bancaire par exemple. Mais traditionnellement, c’est l’assurance emprunteur qui vient combler les faibles marges sur le crédit, et c’est là que de nouveaux records sont atteints! Alors qu’en 2008 l’assurance représentait 18% du coût total d’un emprunt immobilier, elle en représente aujourd’hui près d’un tiers ! Une augmentation spectaculaire longtemps protégée par une législation incomplète, rendant difficile la résiliation de ce produit.

Mais la nouvelle loi Hamon vient chambouler ce modèle économique puisqu’à partir du 26 juillet 2014, l’assuré pourra résilier et changer son assurance emprunteur gratuitement pendant les 12 mois qui suivront la souscription au contrat. Cette loi s’annonce donc comme une très bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat de tous les nouveaux emprunteurs puisqu’elle permet, selon Benoit Hamon, d’économiser en moyenne près de 12.000€ sur le coût total d’un prêt immobilier. Reste à savoir quelle parade les banques vont mettre en œuvre pour ne pas laisser s’effondrer leurs marges.

Posez votre question
Un expert vous répondra