Assurance de prêt immobilier Chauffeur routier

Chauffeur routier

En tant que chauffeur routier, vous exercez une profession considérée par la majorité des assureurs de prêt immobilier comme un métier à risque. Il vous sera donc demandé de répondre à des questions spécifiques à votre profession.

Le questionnaire assurance de prêt chauffeur routier

Voici les questions importantes posées à un chauffeur routier pour assurer son emprunt :

– Combien de kilomètres parcourez-vous par an ?
– Quel type de véhicule utilisez-vous ?
– Quelle quantité de marchandises transportez-vous ?

A partir de vos réponses, les compagnies vont évaluer votre risque professionnel et vous donner au choix : un accord au tarif normal, un accord avec exclusions et/ou surprime, ou encore un refus. Il est donc primordial d’apporter des réponses justes, claires et aussi complètes que possible.

Voici un exemple de questionnaire de routier à télécharger.

La solution pour votre assurance de prêt immobilier chauffeur routier

Spécialisés sur les métiers à risques, Réassurez-moi vous propose des contrats assurance emprunteur qui n’appliquent ni surprimes, ni exclusions à votre profession de chauffeur routier. Si vous disposez déjà d’une assurance emprunteur, nous pouvons vous aider à changer votre assurance de prêt immobilier et trouver un contrat plus adapté à votre profession. Si vous cherchez une assurance pour un futur emprunt, vous pouvez faire ici une simulation d’assurance de prêt immobilier

Témoignage d’un chauffeur routier pour son assurance emprunteur :

“Routier depuis près de 5 ans. Je livre surtout dans la région PACA. Je travaille de nuit entre 23h et 5h du matin. Lorsque j’ai emprunté pour financer l’achat de mon appartement à Aix-en-Provence, j’ai également souscris à une assurance emprunteur que me proposait la banque, avec une surprime appliquée en raison des risques professionnels (manque de sommeil, longs trajets…). J’étais déjà au courant, car certains de mes collègues avaient déjà vécu cela par le passé. Ce que je ne savais pas en revanche, c’est que la délégation d’assurance était possible. En faisant quelques recherches, je suis tombé sur le site de Réassurez-moi où j’ai pu trouver de nombreuses réponses à mes questions, notamment par rapport au risques professionnels. Ils ont tout de suite compris ma situation et m’ont accompagné dans mon changement d’assurance avec un nouveau contrat qui ne prenait pas en compte ma profession. Aujourd’hui, je paye presque 2 fois moins de cotisations.”