Assurance de prêt immobilier Agent de sécurité

En tant qu’agent de sécurité, vous exercez une profession considérée par la majorité des assureurs de prêt immobilier comme un métier à risque. Il vous sera donc demandé de répondre à des questions spécifiques concernant votre profession.

 

Agent de sécurité assurance prêt immobilier

 

 

Le questionnaire assurance de prêt agent de sécurité

Voici les questions importantes posées à un agent de sécurité pour assurer son emprunt :

– Avez-vous un port d’arme ?
– Avez-vous reçu un entraînement professionnel particulier (techniques de protection rapprochée, explosifs, conduite spécialisée..) ?
– De quel matériel disposez-vous lorsque vous êtes en fonction ?

A partir de vos réponses, les compagnies vont évaluer votre risque professionnel et vous donner au choix : un accord au tarif normal, un accord avec exclusions et/ou surprime, ou encore un refus.

La solution pour votre assurance crédit immobilier agent de sécurité

Spécialisés sur les métiers à risques, Réassurez-moi vous propose des contrats assurance crédit qui n’appliquent ni surprimes, ni exclusions à votre profession d’agent de sécurité. Si vous disposez déjà d’une assurance emprunteur, nous pouvons vous aider à changer votre assurance de prêt immobilier et trouver un contrat plus adapté à votre profession. Si vous cherchez une assurance pour un futur emprunt, vous pouvez faire ici une simulation d’assurance de prêt immobilier

Témoignage d’un agent de sécurité pour son assurance emprunteur :

“Je suis salarié depuis 3 années pour une société de sécurité. Je travaille souvent sur des zones industrielles dans les environs de Clermont Ferrand. J’ai souhaité emprunter pour acheter ma résidence principale avec le Crédit Agricole. Tout s’est bien passé mais je n’avais pas conscience que mon métier allait poser problème. Surtout le fait que j’ai un port d’arme dans mon métier d’agent de sécurité. Le conseiller bancaire m’a expliqué que j’allais devoir être assuré par un contrat spécifique du Crédit Agricole. Cela a pris donc beaucoup plus de temps que prévu et surtout, l’assurance était deux fois plus chère que prévue. Surtout, ce qui me dérangeait c’était d’avoir un contrat pendant 20 ans que je ne pouvais pas changer alors que je ne ferai pas forcément ce métier toute ma vie En regardant sur internet, je suis tombé sur Réassurez-moi et leur contrat spécifique pour métiers dit “à risque”. Pour adhérer à ce contrat, on ne demande pas la profession donc cela m’a permis d’adhérer au contrat en moins de 24h et surtout de payer significativement moins cher. J’ai demandé à ma banque une délégation d’assurance et le contrat a été intégré à l’offre de prêt.”