Assurance prêt différé d’amortissement

Assurance de prêt immobilier et différé d’amortissement


Les organismes de crédits mettent toute une liste d’options à la disposition de leurs clients pour leur permettre de choisir l’offre répondant au mieux à leurs attentes. Un différé d’amortissement est l’une de ces nombreuses offres. Aux yeux de la banque, celui-ci doit être accompagné par une couverture financière. Mais faut-il réellement une assurance pendant un différé d’amortissement ?

Assurance prêt différé d’amortissement

 

Définition : qu’est-ce qu’un différé d’amortissement ?


Le différé d’amortissement est la période durant laquelle le remboursement du capital emprunté est décalé par rapport à la signature de l’offre de prêt. Il permet au débiteur de ne pas démarrer immédiatement le remboursement de son emprunt. Ce n’est qu’après cette période qu’il commencera à amortir la somme empruntée.
Il est souvent accordé dans le cadre d’un prêt destiné à financer l’achat d’un bien en VEFA (Vente en État Futur d’Achèvement). L’avantage de ce type de prêt immobilier est de diminuer la valeur des mensualités au début du contrat, période pendant laquelle les travaux doivent être réalisés et donc payés. Cependant, il faut garder à l’esprit que la totalité de la dette est encore intacte.

 

Différé d’amortissement total ou partiel ?


Le différé d’amortissement peut être total ou partiel. Lorsque que le différé de remboursement du prêt est partiel, l'emprunteur ne démarre pas immédiatement à amortir son prêt immobilier, mais paie tout de même les intérêts et l’assurance du prêt. Si c’est un différé de remboursement total, l'emprunteur ne paie absolument rien jusqu’à la date convenue avec sa banque.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire avec un différé d’amortissement ?


Du point de vue légal, réaliser un différé d’amortissement ne nécessite pas de contracter une assurance crédit immobilier. Le demandeur de prêt n’est pas légalement tenu de répondre à cette exigence. Toutefois, il aura du mal à trouver un organisme prêteur qui accepterait de lui accorder un crédit sans que celui-ci soit couvert par une assurance. La raison est simple : les banques ont besoin de se protéger contre  les éventuels défauts de remboursement. Des garanties sont également demandées, que ce soit pour une assurance de prêt immobilier ou pour une assurance de prêt à la consommation. Ce qui revient à dire que la souscription à une assurance pendant un différé d’amortissement est nécessaire mais non obligatoire si l’on veut obtenir un prêt.

 

Comment faire baisser le coût de l’assurance emprunteur pendant un différé d’amortissement ?


En général, les établissements d’emprunt proposent une offre d’assurance pour accompagner leurs offres de prêt.  Le seul souci c’est que les frais y sont plus élevés que ceux des organismes non-bancaires. Heureusement, les demandeurs de prêts peuvent profiter de la Loi Lagarde qui leurs permet de faire appel à une délégation d’assurance prêt immobilier. Ainsi, il pourra contracter une offre moins chère auprès d’une assurance extérieure. De cette façon, il aura la chance de faire jouer la concurrence et de profiter d’une offre plus compétitive. Pour trouver le meilleur taux d’assurance du marché, utilisez notre comparateur d’assurance en ligne.

 

Une réponse à “Assurance prêt différé d’amortissement”

  1. TECZA le 9 mai 2019 a posté : dit :

    EN CAS D achat d une maison neuve non achevée. Hors d aire et hors d eau par un premier aquuer peux t on bénéficie d un VEFA?
    Ou d un différé d amortissement ?

Posez votre question
Un expert vous répondra