L’assurance emprunteur en cas de sinistre

Le 06/11/2014

Avoir opté pour une assurance c’est bien. Qu’elle soit vraiment utile en cas de sinistre, c’est mieux. L’assurance emprunteur immobilier ne fait pas exception bien entendu. Selon le choix de l’emprunteur, elle peut couvrir les risques de décès, d’Incapacité Temporaire et Totale de Travail (ITT), d’Invalidité Permanente et Totale (IPT), de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) et de chômage.

assurance sinistre
Parlons maintenant de  l’activation de l’assurance de prêt immobilier contre les risques à proprement parler selon le sinistre.

Tout d’abord en cas d’incapacité de travail : l’assuré doit alors respecter un délai de carence durant lequel il ne sera pas remboursé sauf si cette incapacité découle d’un accident. Si cette dernière a été maintenue sans interruption lors de la fin du délai de carence, l’individu doit alors contacter son assureur et lui indiquer le numéro du prêt concerné et la date du début de l’invalidité.

Suite à cela, diverses pièces justificatives seront à fournir selon les conditions précisées dans le contrat spécifique de chaque organisme.
En cas de décès, il est impératif de prévenir son assureur dans les jours qui suivent. Il faudra ensuite lui fournir une fiche individuelle d’état civil valant bulletin de décès ainsi qu’un certificat médical en indiquant sa cause. L’assureur rembourse alors le capital restant dû sans toutefois prendre en charge les arriérés ou impayés antérieurs. De quoi éviter les mauvaises surprises !

Rendez-vous sur notre site internet pour utiliser notre calculette d’assurance prêt immobilier !

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis